Romance Erotique

No Love No Fear, Tome 3 : Yano & play – Angel Arekin

No love no fear #3 Yano & play – Angel Arekin – Editions BMR, novembre 2017, 453 pages

Nancy

Attention spoil si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes.

Je referme ce tome 3 qui clôture l’histoire d’Erine et Yano et je suis retournée. Ce livre a été un concentré d’émotions. Je regrette tant de ne pas l’avoir lu plus tôt !

On retrouve Erine et Yano, à nouveau dans leur vie, avec un obstacle conséquent qui se dresse sur leur route et qui va tout envoyer valser. Et on a peur, qu’est-ce qu’on flippe !

99048901_244486360145412_2451417055946080256_nJ’ai débuté la lecture et je me suis sentie soudainement envieuse au point d’être bouleversée par la beauté, la puissance et la brutalité de leur amour. J’ai été tellement émue que j’ai arrêté la lecture après seulement le prologue et le premier chapitre. C’était trop pour moi, je me suis pris une méga claque dans les dents et je n’arrivais pas à continuer. 

En lisant le résumé je suis partie sur une idée : qu’est-ce que Yano a bien pu faire de si terrible ? Puis pendant la lecture, j’ai pensé à autre chose, et au fil des pages mon idée de départ est revenue… Pour finalement, me planter royalement. Et en y réfléchissant, effectivement, c’était logique mais bon, il faut croire que Yano et Rine me grillent plusieurs centaines de neurones… 

Angel m’a trimbalée de droite à gauche, elle a joué avec moi et mes émotions comme une poupée de chiffon dotée d’un cerveau. Je ne suis pas jalouse, et je trouve que ce défaut est franchement nul, mais elle a réussi à me faire ressentir la jalousie, comme si c’était moi qui la vivais, comme si les ravages dévastaient mon moi intérieur. Putain que ça fait mal. Et pourtant je suis pas du tout jalouse ! Quelle main de maître !

Je suis passée par tellement d’émotions dans ce livre. Cette fameuse jalousie, assez inédite pour moi, la peur, la peine, la tristesse profonde, la détresse, la passion ainsi que mon cœur qui s’est brisé en même temps que le sien et qui a également tachycardé à de nombreuses reprises. C’était poignant, fort, et intense.

J’ai joué, et j’ai espéré en même temps qu’eux. J’ai stressé et, bon sang, j’ai ri également. J’ai été tellement émue !! Mon coeur s’est serré si souvent, mes yeux étaient trop humides, ma gorge était nouée.

God, j’ai l’impression d’avoir vécu ce livre. C’est tellement troublant, tellement bon, tellement addictif !

100102111_698575894291185_7034022250244210688_nPlus la fin approchait, plus j’appréhendais de les quitter. Je ne voulais pas laisser Rine&Yano, je ne voulais pas fermer cette parenthèse. Je sais bien qu’il me suffit d’ouvrir les pages mais, non, mon coeur se comprime à cette idée. Je les aime, réellement, énormément. Avec leurs qualités mais aussi et surtout avec les défauts qui les définissent. Qu’est-ce que c’est beau. Je crois qu’en fait, j’ai tout aimé dans ce livre !

Théo et Fabien ont joué un rôle différent, ils ont évolué et je les ai beaucoup appréciés.  Autant dans le tome 2, je n’avais pas accroché avec notamment l’histoire de Théo, autant dans celui-ci, ça ne m’aurait absolument pas dérangé d’en avoir un peu plus. 

Que dire de l’auteureC’est une véritable chef d’orchestre. Une artiste, une créatrice, un génie. Quel talent ! Sa plume est fluide, addictive, belle, intense. Elle explique tellement bien les choses. La psychologie de ses personnages est poussée à l’extrême et divinement bien. C’est un régal !

Ce livre m’a tenu en haleine quasiment tout le long, je respirais les mots, je nourrissais ma tête, mon cœur et mon âme. C’est véritable coup de cœur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :