La Faute Exquise – Arielle Frank

Image résumé
NDB éditions ( décembre 2018) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie Arielle Franck pour l’envoi de son roman en service presse.

La couverture et le résumé de « La Faute Exquise » m’ont tout de suite tentée. J’avais hâte de faire connaissance avec Stéphanie et Mathieu.

Stéphanie est mariée à Laurent, mère de 2 enfants, elle a 43 ans. Sa vie est monotone, rythmée par une routine mélancolique. Lorsqu’elle décide de faire du sport avec un coach, sa vision de la vie va peu à peu changer. Le coach n’est ni plus ni moins, que Mathieu, beau gosse athlétique de 31 ans. Très vite l’entente matche entre ces deux-là et le désir gagne rapidement du terrain. Stéphanie va finir par céder à l’appel gourmand de son corps et va enfin découvrir le plaisir, le vrai.

Une femme, son mari, son amant. L’auteure aurait pu surfer cette relation triangulaire, mais elle a choisi un autre parti pris, plus audacieux, pour rendre l’histoire moins banale qu’elle n’y parait. J’ai lu ce court roman, presque comme une nouvelle, comme une chronique de vie d’une femme qui découvre son corps et ce qui lui fait plaisir.

Sa relation avec son mari se passe bien, mais jamais elle n’a éprouvé de réel plaisir sexuel avec lui. Mathieu sait parfaitement s’y prendre, et Stéphanie va s’épanouir petit à petit dans les bras de son amant. De prime abord, la mère de famille est plutôt coincée, engluée dans son rôle de la femme typique de la classe moyenne. Elle peut se montrer parfois agaçante, voire méprisante. Néanmoins, la découverte du plaisir va aussi la mener à se connaître elle-même, à ce qu’elle désire vraiment dans sa vie de femme. Elle va aussi de devoir faire face à ses contradictions. Rapidement des questionnements vont s’imposer à Stéphanie, notamment:

Les sentiments sont-ils fatalement associés au plaisir démultiplié? Va-t-elle tomber amoureuse de Mathieu, qui lui donne tant de plaisir? Va-t-elle rester près de son mari ?

L’histoire est racontée à la troisième personne et les chapitres ont pour intitulé les 7 péchés capitaux, qui évoluent à l’image de la relation adultérine de Stéphanie et Mathieu. La plume de l’auteure est agréable à lire, les scènes érotiques sont nombreuses mais bien écrites.

La fin du roman m’a laissée partagée, comme s’il me manquait quelque chose. Après ma lecture, je me suis posée des questions quant au choix de l’auteure de terminer son roman de cette manière. Je comprends son choix de laisser libre court à l’imagination du lecteur. Mais mon côté fleur bleue avait besoin, non pas forcément d’un happy end, mais de quelques indications complémentaires par rapport à la décision de l’héroïne. Certes, l’intérêt de ce roman réside dans le fait qu’à travers sa relation avec son amant, Stéphanie s’est révélée à elle-même. Elle sait qu’elle ne pourra plus jamais se passer du plaisir. Elle assume enfin qui elle est, sa féminité, sa beauté et son âge. Pourtant, je suis quand même restée dubitative en tournant la dernière page du roman. J’aurai aimé en lire encore un peu, pour tenter de mieux comprendre le choix de vie de Stéphanie.

Malgré cela, j’ai passé un bon moment livresque, car il suscite un certain nombre de questionnements pour la lectrice que je suis, tout en étant un moment de divertissement absolu!

 

note 3,75

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.