Hell’s Horsemen, tome 4 : Tourmenté – Madeline Sheehan

Hell's Horsemen - 4 - Tourmentee - Madeline Sheehan RESUME

~ J’ai Lu « Collection Passion Intense » ~ Environ 264 pages ~

Avis Marina

J’avais une certaine appréhension sur ce tome de HELL’S HORSEMEN… Le personnage de Dorothy ne m’attirait pas particulièrement… Madeline Sheehan m’a habituée à des héroïnes « qui en ont », et ce n’est pas ce que « la brebis » des premiers tomes ou la femme amnésiques du précédent m’inspirait….

Et pourtant, rien qu’en lisant le prologue, j’ai compris mon erreur… Dans son style sans concession, l’auteure nous met dans le bain… Et nous rappelle que, quelques soient les erreurs et les souffrances qui jalonnent notre vie, il ne faut rien regretter… Simplement parce que ce sont elles qui nous construisent…

Dorothy a toujours été une incurable romantique… Plus amoureuse de l’amour que de son mari, elle se retrouve maman à 15 ans et mariée à 18 ans. A 22 ans, elle entretient une vie qui ressemble à une colocation avec un mari toujours absent… Et c’est là qu’elle rencontre Jase. Son véritable premier amour…

Un amour passionnel mais destructeur… Qui va les conduire à un drame…

L’épouse de Jase tire sur une Dorothy enceinte de Hawk, un autre membre de Hell’s Horsemen… Jase va perdre sa femme qui part en prison, ses filles qui lui en veulent… Dorothy et son enfant survivent mais elle refuse de lui adresser la parole, même après avoir retrouver la mémoire…

La jeune femme a déménagé et a reconstruit une vie loin du club et de ses membres… Le seul qu’elle revoit est Hawk qui reste très présent pour leur fils…et silencieusement, pour elle aussi, même si elle l’a rejeté.

Pourtant, quand il ne vient pas comme prévu le jour de Noël, elle comprend qu’il lui ait arrivé quelque chose… Et réalise à quel point cette idée lui ait intolérable.

C’est le moment pour Dorothy de revenir « à la maison »… D’affronter ses erreurs passés pour pouvoir se les pardonner et aller de l’avant.

J’ai adoré cette histoire… Si je n’ai pas pu m’identifier à l’héroïne « jeune », la quarantenaire que je suis, s’est sentie connectée à l’héroïne « femme »…. Et j’ai complètement craqué pour Hawk que l’on apprend à connaître dans ce tome.

Comme les précédents tomes, Madeline Sheehan ne « fait pas dans la dentelle », et ne cherche pas à enjoliver les personnages ou les situations… Elle ne cherche pas à nous faire croire que « Tout le monde est beau, tout est parfait »… Non, tout est imparfait et du coup, tout semble plus vrai.

Cette histoire ne provoquera peut-être pas le même enthousiasme pour tout le monde… Je pense même que certaines auront du mal avec une héroïne un peu plus âgée et donc avec un passé plus important que d’habitude…mais je crois que c’est ce qui m’a justement plu : l’image du chemin parcouru…

a lire

Note 4,5

Logo Tentatrice sp 1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Chroniqueuse littéraire sur le blog Les Tentatrices depuis février 2015, je partage avec vous ma passion pour la Romance sous toutes ses formes, avec une préférence pour la littérature érotique et la Dark Romance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.