Fifty Shades, tome 5 : Darker – E.L. James

DARKER RESUME
Fifty Shades, tome 5 : Darker – E.L. James
~ JC Lattès (déc. 2017) ~ Env. 546 pages ~
~  Format numérique ~  Format broché ~

avis-de-marina-fond-noir

La trilogie Fifty Shades de E.L. James a été un phénomène littéraire qui a marqué un tournant dans la romance érotique…. Et ayant préféré le premier tome de la version de Christian Grey à celle de Ana, je me suis jetée sur Darker dès sa sortie.

Je ne m’attendais pas  à découvrir une autre intrigue que celle des Cinquante nuances plus sombres en lisant Darker… Non… je voulais simplement retrouver ce héros sexy et charismatique, à la personnalité torturée, qui m’a rendue accro à l’histoire de E.L. James.

On est d’accord… La démocratisation du genre a permis la découverte d’autres livres, mieux écrits, aux personnages plus sombres et mieux construits, aux intrigues plus sensuelles et plus originales…. Mais entre nous, Christian Grey est quand même un héros bien plus addictif que Ana Steele non ?

Du coup, j’avoue avoir du mal à comprendre que, ceux qui ont tant aimé la trilogie originelle, fustigent autant ces nouveaux tomes….

Pour ma part, je me suis régalée avec Darker comme je me suis régalée avec Grey.
J’ai même une très nette préférence pour cette version de Fifty Shades…. et je suis toujours autant love de Christian et de ces Cinquante nuances de folie.

Ce héros trimballe des bagages émotionnels énormes….
Il a survécu en refoulant ses traumatismes et en faisant en sorte que sa perversité prenne le dessus sur des émotions qui le dépassent et qu’il ne maîtrise pas.

L’histoire, de son point de vue, met en lumière ses peurs et ses doutes…
Son arrogance et son besoin de contrôle, cachent des fêlures et des faiblesses qui le rendent attachant…

Ce n’est pas la naïveté et la candeur d’Ana qui a rendu la trilogie de Les Cinquante nuances de Grey si addictive… C’est l’immaturité émotionnelle, le besoin de protéger et de dominer, la co**ard attitude de Christian qui a fait le succès de cette histoire.

Du coup, son point de vue apporte une nouvelle intensité et une autre profondeur…
J’ai adoré relire (parce que oui, il s’agit d’une relecture) cette aventure à travers ses yeux…. Découvrir les pensées et les émotions qui l’assaillent face à certaines situations…

C’est sûrement plus « stylé » de critiquer ce livre… mais je refuse de bouder mon plaisir et de nier à quel point de me suis régaler pendant ma lecture… Ni le coup de cœur que j’ai eu pour Darker.

L’histoire de E.L. James est une des rares que je peux relire à l’infini…. Mais c’est clairement la version du héros dont je me délecterai à l’avenir. Vivement la sortie de Cinquante nuances plus claires du point de vue de Christian !

Gros Coup De Coeur

 

J’étais impatiente de retrouver Christian et Anastasia … surtout au travers des yeux M.Grey. Je n’avais pas spécialement aimé le premier tome car trop redondant avec Cinquante Nuances de Grey, seules les dernières pages étaient intéressantes, on en apprenait plus sur lui, et lors de leur séparation.

Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer l’histoire car, si vous êtes intéressé par ce livre, c’est que vous soit vous avez déjà lu la trilogie soit que vous savez ce qui s’y passe grâce aux films !

Ce second tome est plus dialogué, les réflexions courtes, concises vont à l’essentiel avec Christian !

On en apprend plus sur l’envers du décor… tous les passages où Christian et Anastasia ne sont pas ensemble, ses échanges avec sa mère, Elena, Leila, le Docteur Flynn. On sait enfin ce qui se passe avec Leila, lors de l’accident d’hélicoptère, ou quand Elena est chassée par la mère de Christian ! Ma curiosité a été ravie !

Par contre, j’ai trouvé un Christian un peu trop « dégoulinant d’amour » dans ses pensées, ses actes.

Je ne sais pas si c’est parce que ma lecture du cinquante nuances plus sombre est très lointaine mais, je n’ai pas le souvenir qu’il était autant transi d’amour … J’avais eu plutôt l’impression qu’il voulait que la situation s’améliore, qu’elle devienne « PLUS » tout en combattant ses sentiments qu’il se pensait incapable de ressentir. Je n’ai pas eu la sensation qu’il était si difficile pour lui d’accepter l’amour qu’on lui porte, par contre sa peur de l’abandon est bien mise en évidence vu le nombre de fois où il répète à Anna de ne pas partir !

Les scènes de sexe vues par Christian perdent de leur côté « torride » elles sont plus sensuelles, traditionnelles, comme s’il cherchait la normalité en étant constamment excité par sa jolie chérie. Le point de vue d’Anna les rendait extraordinaires avec ses orgasmes de fou, bon c’est vrai qu’elle manquait d’expérience !

Une lecture agréable, quoiqu’un peu longue, pour moi, quand on connaît déjà l’histoire. Ce Darker est plus réussi que le premier livre, plus d’actions et d’informations, mais moins de scènes brûlantes, moins de niaiserie ! Vous l’aurez compris, j’ai préféré l’histoire « by Christian » que « by Anna » !

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique) :

DARKER BOOKDARKER EPUB

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Un commentaire sur « Fifty Shades, tome 5 : Darker – E.L. James »

  1. Coucou,

    Je viens à vous pour savoir s’il est possible que vous fassiez une chronique de mon livre  » the enfithing » qui est une nouvelle « érotique » ?
    https://www.amazon.fr/Enfithing-Voyage-entre-Cieux-Enfers-ebook/dp/B079CNZPP7/ref=la_B06WRRV9M8_1_12?s=books&ie=UTF8&qid=1518262470&sr=1-12

    C’est un livre qui se lit très vite.
    Si vous êtes d’accord, je ne manquerai pas de mettre votre nom sur la page des remerciements.

    Bien à vous,

    Matthieu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.