Tiger: Entre ses griffes – Pauline Libersart

Image Résumé
Editions Addictives, Collection LUV ( Septembre 2019) – Format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

J’avais adoré la saga « Nick&Sara » de Pauline Libersart. Je suis donc ravie de retrouver sa plume pour «Tiger, entre ses griffes ».

Avant d’entamer ma chronique à proprement parlé, je tiens à préciser que « Tiger » est une dark romance relativement soft.

Christy est phobique des vols en avion. Elle a pris la route et doit traverser la région au climat rude de l’Arkansas, pour retrouver son fiancé Dylan. Sa voiture tombe en panne en pleine forêt et elle essaye de trouver âme qui vive pour la dépanner. Christy va finir par atteindre une station service. Là voilà plongée au cœur de l’américaine profonde, puritaine, protectionniste et raciste. Elle va faire de mauvaises rencontres et va taper dans l’œil d’un groupe peu recommandable. Christy est métisse, d’origine cosmopolite. Inutile de vous dire, qu’elle intéresse la bande de dégénérés qu’elle va croiser dans cette station service. Elle va réussir à leur échapper et s’enfuit en courant. Mais ces types sont féroces et rusés et la pauvre Christy va se retrouver prisonnière de ce groupuscule, réduite à l’état d’esclave, dans un camp quasi militaire, dirigé par un fanatique sudiste. Pour faire simple, cette milice ne supporte que les blancs, exècre tout ceux qui ne font pas partie de cette catégorie. Les femmes ne sont bonnes qu’à assurer les tâches domestiques et à assouvir leurs besoins primaires…C’est un cauchemar pour Christy, qui va devoir son salut relatif, au numéro 3 de cette organisation, Tiger…

La trame de l’histoire est divisée en deux partie. La première fait état du quotidien âpre et violent dans lequel Christy est plongée. Même si elle bénéficie de la protection de Tiger, elle doit se plier à ses volontés et à une vie de dur labeur.

J’ai aimé l’abnégation dont fait preuve ce personnage. Elle fait front, elle se bat. Les menaces sont nombreuses et plus on avance dans la lecture plus on se dit que heureusement que Tiger est là pour elle. Un fou parmi des fous furieux…

Le récit est mené tambours battants par l’auteure. On lit la trouille au ventre, stressé à chaque chapitre devenant de plus en plus dense. L’ambiance du camp est très bien décrite, on s’imagine sans mal les conditions de vie précaires en son sein. Pauline Libersart écrit avec beaucoup de justesse la folie de ces américains ultras conservateurs, obsédés par la suprématie des blancs. Cela fait froid dans le dos. On se demande, à juste titre, comment Christy va pouvoir se sortir de là et si cela est toutefois possible…

La seconde partie, ne relève plus vraiment de la dark romance. Elle est consacrée à la vie après. Comment se reconstruire alors que l’on a été réduit à l’état d’esclavage? Ces chapitres sont tout aussi intéressants et prenants, mais je ne vous en dirai pas davantage, pour ne rien vous spoiler!

J’ai passé un excellent moment livresque. J’ai aimé la façon dont l’auteure tisse la relation entre Christy et Tiger, entre désir et manipulation. La jeune femme va-t-elle finalement finir par apprécier son bourreau qui présente une carapace si épaisse qu’il est difficile de le cerner. Qui est-il? Christy ne sait absolument pas à quel saint se vouer avec lui. Parce qu’il est déroutant, parce que parfois, dans l’obscurité de la nuit, au fond de leur petit lit, il l’apaise, il la câline, il la calme…Syndrome de Stockholm? Là est toute la question et c’est précisément cette question qui nous tient en haleine tout au long du livre. On se demande aussi: et à sa place comment aurions-nous pu réagir, comment survivre à l’impensable ?

J’ai dévoré en 24 heures cette histoire atypique, rudement bien menée, servie par une plume de qualité. Je vous recommande, bien évidemment, de découvrir cette histoire qui vaut vraiment le coup !

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.