The Missing Obsession – Angel Arekin

image résumé
Black Ink éditions ( février 2019) – format numérique

Avis de Valou

Je remercie Black Ink éditions et NetGalley pour ce service presse.
Télégramme en date du 18 février 2019. STOP. Dark Romance en vue. STOP. Angel Arekin aux commandes. STOP. Black Ink à l’édition. STOP…
Bon, vous vous doutez bien que lorsque j’ai reçu ce télégramme ( oui bon, d’accord je n’en ai pas vraiment reçu un…) , je n’ai pas hésité une seule seconde à me jeter dessus, d’autant que j’attendais la première collaboration entre Black Ink et Angel Arekin avec tellement d’impatience!!
J’apprécie beaucoup la plume d’Angel Arekin, pour qui je suis les sorties livresques avec attention. Ici, l’auteure nous propose une Dark Romance psychologique, dont elle a su faire un genre particulier, si tant est que nous soyons obligés de « catégoriser » les livres dans des cases particulières… 
Je vous propose donc une chronique sur ce roman qui, certes, n’est pas un coup de cœur pour moi, mais que je vous recommande de lire vivement.
Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’ai aimé que l’auteure utilise le masque d’Anonymous comme symbole de son histoire, en référence au film « V pour Vendetta », qui fait partie de mon « TOP 5 » cinématographique de tous les temps! (« souviens-toi, souviens-toi, du 5 de novembre… », vous vous souvenez de cette « litanie » d’Anonymous?) .
Vous me direz: « on s’en fout de ton Top 5, dis nous ce que tu en as pensé! » … Certes, je m’égare.
Bienvenue donc au cœur d’un huis clos oppressant, mettant en scène deux personnages dont vous allez vous souvenir longtemps: Faustine et Seth. Une vraie partie d échecs est enclenchée,  y aura t-il un vainqueur si chacun avance son Fou sur le plateau? Volontairement, je n’aborderai pas la trame de l’histoire parce qu’elle gâcherait votre plaisir de la découverte. De toutes façons, il ne s’agit pas d’une histoire qui se raconte, mais bien d’une histoire qui se lit. 
Angel Arekin propose une trame en trois temps et dépeint une magnifique histoire d’amour et de dévotion à l’autre. C’est particulièrement poignant et bouleversant. A mon sens, il fait partie de ce genre de romans qui sont inclassables, atypiques  et qui marquent longtemps l’esprit. The Missing Obsession me fait penser, dans une autre mouvance au diptyque de la même auteure « Sans âme/Sans cœur » .
Petit à petit, tout ce que vous pensiez avoir compris de l’histoire et des personnages, vole en éclat au chapitre suivant. Angel Arekin aime étudier les méandres du cerveau humain et ses connexions psychologiques complexes. S’en est totalement prenant,perturbant, inconstant. Bref, on ne sait pas dans quel voyage on s’embarque, tant qu’on a pas découvert la fin de l’histoire. Tel un chef d’orchestre, Angel fait en sorte que sa partition montre crescendo pour offrir un final détonnant, qui vous marquera sans commune mesure.
Je n’ai rien à démontrer quant à la remarquable plume d’Angel. Je pense que nous sommes tous d’accord sur ce point. Je suis certaine que cette première collaboration avec Black Ink, va donner naissance à de nouvelles pépites incessamment sous peu!
Même si je n’ai pas eu un véritable coup de cœur pour ce roman, il est évident qu’il fera partie de mes temps forts livresques de ce début d’année. Sans que je puisse l’expliquer, mon cœur a battu pour cette histoire, mais pas assez fort pour m’envoler vers la contrée des coups de cœurs. Question de ressenti. 
Par ailleurs, il demande de s’y plonger pleinement. Ce n’est pas une lecture légère. Non, et ce n’est pas son but. Attendez-vous à être chamboulés. Véritablement.
Après avoir lu l’épilogue, je me suis surprise à repenser à l’histoire, aux personnages, plus longuement qu’à l’accoutumée pour des romans dits plus « classiques ». D’une certaine manière, ce roman donne à réfléchir sur ce que l’être aimant est capable de supporter de la part de l’être aimé. Il donne à penser à l’impact que peut avoir un trauma vécu et ses répercussions sur le psychisme d’un individu. 
Je m’arrête là, certes cette chronique est un peu différente des autres, mais j’espère qu’elle saura susciter votre curiosité et vous donnera envie de découvrir cette petite bombe livresque!
Il y aura certainement, dans le monde de la Dark, un avant et un après « The Missing Obsession ». 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

COUV NUM

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.