Adé – Ewa Rau

Adé – Ewa Rau – Black Ink Editions – Version Numérique – sortie le 09/02/2018

Nous remercions les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.

Quelle belle couverture, comme toujours chez Black Ink me direz-vous!! Certes, mais celle-ci est puissante je trouve: une réussite!

Qu’en est-il de l’histoire en tant que telle?

J’ai beaucoup aimé découvrir la plume d’Ewa Rau. Au départ, Adé se retrouve contrainte et forcée de partager l’appartement de Tony, à la demande de la mère de celui-ci. Adé sort d’une relation difficile et destructrice. Elle a besoin d’un nouveau départ. Entourée de ses 2 meilleures amies, Adé tente de se reconstruire. Mais Tony ne va pas lui faciliter la tâche. Le beau gosse aux yeux bleus piscine n’est pas des plus agréables, c’est le moins qu’on puisse dire! Froid, arrogant, détestable…et même mystérieux. Entre eux, c’est loin d’être au beau fixe…

La trame de la colocation n’est pas nouvelle dans la romance érotique. Néanmoins, j’ai été charmée par la plume de l’auteure. J’ai particulièrement aimé le personnage d’Adé. Cette brillante danseuse de hip-hop, amoureuse de la danse depuis ses 13 ans, m’a touchée. Elle a vécu le pire: au contact de Tony et toute sa bande, elle réapprend à vivre et à se laisser aller. Trop peut-être? 

Vous l’aurez compris la relation tendue du début entre Tony et Adé va évoluer. Amour naissant? SexFriend? Une chose est sûre, Adé n’est pas insensible à cet homme qui lui fait comprendre qu’un homme peut être doux avec elle…Mais Tony est tourmenté et sombre. Il refuse de ressentir quoique ce soit pour une femme. Il n’y a que son travail de Kiné, ses potes, sa mère et Mama, sa grand-mère de substitution, qui comptent. Même si Adé le trouble et le pousse dans ses retranchements, il ne veut pas éprouver, ne serait-ce que le début d’un sentiment amoureux. Pourtant il est attiré par elle. Irrémédiablement. Entre eux, c’est très chaud, érotique à souhait. Lorsqu’ils sont ensemble charnellement, ils ne font plus qu’un. Ces moments sont magiques pour Adé. Mais dès que la passion a été assouvie, Tony redevient froid et distant. Adé en est d’autant plus touchante, dans la profondeur des sentiments qu’elle ressent pour son coloc’, qu’elle a dans la peau… Rien n’y fait, elle ne peut lutter…

Les personnages secondaires apportent un plus à l’histoire. De la tendresse avec le personnage détonnant de Mama, et de l’humour avec Lisa et Steeve. Tous forment une famille unie, même si des déchirements font rage entre eux, ils essayent tous de s’épauler comme ils le peuvent. En cela, Adé s’est trouvée une seconde famille, forte et soutenante. J’ai aimé sa capacité à fédérer autour d’elle.

Cette histoire est une dark romance soft. Les sentiments, le passé troublé et douloureux des personnages principaux, rendent cette histoire sombre et dévastatrice. Jusqu’où aller par amour? Peut-il guérir les blessures les plus profondes du cœur? Peut-il y avoir un happy-end pour 2 âmes torturées qui savent aussi bien s’aimer que se déchirer?

Ce n’est pas un coup de cœur, car j’aurai aimé lire davantage le point de vue de Tony, pour comprendre son fonctionnement. Mais Découvrez cette belle histoire, addictive, qui m’a définitivement conquise!

A lire

Note 5

 

Adé une Dark romance bien écrite mais qui me laisse sur ma faim. C’est une lecture prenante, avec des thèmes forts dont certains manquent pour moi de profondeur, certains mots sont dits mais j’aurais aimé plus d’explications.

Le départ est un peu flou, on ne comprend pas trop pourquoi l’entourage proche, en l’occurrence les professeurs de danse de la jeune Adélaïde, dit Adé, veulent et lui imposent ces changements de vie et de logement avec ce « deal de colocation ». Puis, très vite, l’entrée en scène du colocataire forcé Anthony, intrigue. Je me suis donc laissée prendre par l’histoire car, la curieuse que je suis, voulait connaître la fin mais pas seulement. Je voulais savoir jusqu’où Adé serait prête à aller par amour, qu’est-ce qu’elle accepterait et supporterait encore.

Tout l’enjeu du livre est de savoir si Anthony va enfin s’aimer, accepter d’être aimé pour se laisser aller à ressentir l’amour pour une femme?

Au fil des pages, mon sentiment pour le personnage d’Anthony a évolué en passant par l’incompréhension, l’énervement, l’attendrissement, la peine, puis la colère car la « con**rd-attitude » de Tony et les pardons successifs d’Adé ont fini un peu par me lasser. On comprend qu’il mène un combat contre lui-même, mais on ne sait pas pourquoi il s’acharne à refuser tout sentiment.

J’ai été impressionnée par l’amour sans bornes qu’éprouve Adé pour cet homme torturé. Elle est complètement « vampirisée » par ses sentiments, cette attirance, jusqu’à en oublier qui elle est. Pour chaque beau moment partagé, il y a un mauvais retour, par des mots, des attitudes d’Anthony, qui engendre une blessure plus profonde à chaque fois. Certes, Adé tente de ne pas se laisser faire, certaines vengeances m’ont fait rire, d’ailleurs. Mais la passion dévorante, limite malfaisante qui unit Adé à Anthony, m’a laissée perplexe parfois. En revanche, j’admire ce qu’elle fait pour la mère du jeune homme.

Les personnages secondaires apportent du « peps » et de l’humour, c’est dommage que ce côté de la danseuse s’éteigne au cours du livre même si l’histoire explique ce changement.

Cette fin m’a frustrée j’aurais voulu plus ! Après toutes les souffrances endurées par la jeune femme, elle mériterait plus de belles paroles, de mots d’amour, de remerciements … C’est un peu trop facile !

Cette histoire ne vous laissera pas indifférente ! Même si, j’émets quelques réserves, qui me sont bien propres, cela n’enlève rien à la qualité d’écriture d’Ewa Rau. La passionnée de romance, même sombre, en veut toujours plus, c’est bien connu !

Laissez-vous tenter par ce duo aux deux facettes : noirceur et altruisme !

 > Vous pouvez commander ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture :

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire