Sans Coeur, tome 1, Angel Arekin

Image resu def
Editions BMR-avril 2017- Environ 440 pages

Avis de Valou

Je connaissais déjà la plume d’Angel Arekin, lorsque j’ai découvert « Love Business » cet été. ( Je vous le recommande d’ailleurs chaudement, mais si ça c’est 1 autre histoire…) Angel Arekin continue de nous faire découvrir les membres du clan Mordret.

Accrochez-vous car vous allez découvrir que le jeune Ciaràn n’a rien d’un ange…A mon sens, nous ne sommes pas vraiment en présence d’une romance au sens strict du terme, si on part du postulat, qu’une romance raconte le partage du sentiment amoureux entre 2 êtres et leur parcours pour trouver le bonheur ensemble. Pourtant il s’agit bien d’une histoire d’amour, certes peut conventionnelle. Je la classerai dans la catégorie  » Dark romance psychologique », ici les mots blessent, peut-être même plus que les actes en eux-même…

Abigael « Abi » est une jeune fille de 19 ans, issue d’un milieu social modeste, elle poursuit son cursus scolaire au lycée Frémont. Elle vit dans une famille peut aimante, auprès d’une mère alcoolique et d’un père indifférent. Elle ne trouve de réconfort qu’auprès de son meilleur ami, Quentin, et dans le regard des autres garçons, qu’elle cherche désespérément. Elle a besoin d’attention, de sentir qu’elle compte dans le regard des hommes. Lorsque Ciaràn Mordret débarque au lycée Frémont, avec sa moto rutilante, évidemment Abi n’est pas insensible au charme magnétique et à la beauté évidente du jeune homme. Mais sa gueule d’ange cache une sombre, très sombre personnalité. Il la regarde intensément, elle essaye de résister, mais elle est dans le collimateur de Ciaràn et il en fait une proie, comme une cible à atteindre.

Ciaràn propose un marché à la jeune fille, pour le moins atypique: elle lui appartiendra, corps et âme, elle sera sa possession, sa chose. En échange, il lui promet de « jouer » à l’amoureux transi en public, quand en privé il fera ce qu’il veut d’elle. Hypnotisée et charmée, elle accepte, bien qu’elle se demande dans quoi elle met les pieds. Ciaràn est issu d’une famille très riche et puissante. Lorsque les parents de la jeune fille apprenne sa relation avec le jeune homme, ils se comportent avec leur fille comme des Ténardiers. Ciaràn va venir au secours d’Abigael pour l’éloigner de ses parents malfaisants. Il lui impose de venir vivre avec lui dans son manoir familial. Abi, n’ayant plus personne sur qui compter, se laisse faire.

Jamais plus la vie d’Abigael ne ressemblera à celle qu’elle a connue. Ciaràn l’a fait pénétrée dans un monde qui n’est pas le sien, il l’inscrit dans un lycée huppé pour qu’elle puisse suivre un cursus scolaire digne de ce nom. Mais il l’isole de ses amis, pour qu’Abi lui appartienne totalement. Pervers narcissique le jeune homme? C’est bien plus complexe que cela. Ciaràn se montre manipulateur, menteur, possessif, jaloux. « Tu es à moi » lui dit-il constamment, et c’est le moins qu’on puisse dire. Elle dépendant de lui et c’est ce qu’il recherche. La vie au manoir va réserver bien des déconvenues à Abigael, qui va découvrir de l’intérieur des travers de la famille Mordret. Les apparences sont souvent trompeuses, dit-on: je crois que cela résume parfaitement Ciaràn et les siens.

« Sans coeur » m’a laissée sans voix! Je tiens à souligner l’incroyable travail d’Angel Arekin, car la psychologie de chaque personnage est étudiée en profondeur. Je n’imagine pas le nombre de recherches qu’elle a dû faire pour créer le personnage de Ciaràn et ses troubles psychologiques, si dérangeants. C’est complètement addictif, on se demande jusqu’où il va pousser Abi, qui tombe inexorablement amoureuse de lui.

Mention spéciale aux personnages secondaires, notamment Declan Mordret, le frère de Ciaràn.

L’histoire va bien au delà de simples sentiments amoureux  entre deux jeunes gens. L’auteure aborde la dévotion et le don de soi à l’autre. Comment peut-on  tout accepter par amour, même les pires travers de l’être aimé ? L’amour ne rend-t-il pas aveugle? Aimer à sens unique ne détruit-il pas davantage qu’il renforce?

Je vous conseille vivement cette lecture, elle n’a rien d’une histoire d’amour conventionnelle, accrochez-vous ça vaut le coût! Vraiment!

Je vous parle prochainement de la suite des aventures d’Abi et Ciaràn avec le second opus de ce dyptique  » Sans âme« …

a-lire

couv broche

couv num

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.