Sans âme, Tome 2 – Angel Arekin

Image resumé def
éditions BMR-Septembre 2017- environ 400 pages

Avis de Valou

La voilà la suite de Sans cœur…Sans âme, ça promet ! Cette fois-ci l’histoire est racontée du point de vue de Ciaràn, ce qui est très intéressant. Enfin, on va pouvoir comprendre comment il raisonne, à quoi il pense et surtout ce qu’il éprouve réellement pour Abigael.

Après les événements du premier tome, Abigael et Ciaràn sont de nouveau ensemble, ils forment toujours ce couple atypique, loin de tout standard idéal qu’on se fait d’une relation « amoureuse »…Abi a réussi à convaincre Ciaràn de partir en Thaïlande avec Quentin et Lili, ses 2 meilleurs amis.

Ciaràn accepte de sortir du manoir où il est sous contrôle, pour honorer le pacte qu’il a passé avec Abi. Il ne se marie pas à la femme à laquelle sa famille l’a promis. Abigael l’aime, sans l’être en retour et elle en a complètement conscience. Ciaràn la possède, lui et lui seul. Ce compromis semble les satisfaire l’un l’autre. En public, il joue de nouveau l’amoureux transi et en privé il reste froid, égoïste et calculateur. Contrairement au premier tome, la jeune femme sait maintenant comment le prendre et arrive presque à anticiper ce qu’il va faire.

Leur relation est toujours aussi ambiguë, ambivalente et tordue. Le côté sociopathe de Ciaràn est exacerbé en Thaïlande, il ne prend plus ses médicaments et son frère Declan n’est plus là pour couvrir ses arrières.

Le choix de l’auteure de faire parler Ciaràn donne une autre dimension à l’histoire. Il n’y a pas un seul instant où il ne pense pas au sang ou à tuer quelqu’un. Il rêve de faire du mal à Abi, de lui serrer très fort le cou, ou de voir au fin fond de ses entrailles, mais Ciaràn arrive à se raisonner.

Est-il fou ? Est-il psychopathe ? Peut-être un peu des deux et sûrement incurable. Abigael est amoureuse mais elle arrive à faire avec la personnalité de Ciaràn, quitte parfois à le pousser dans ses retranchements. Si lui est sociopathe, on peut se demander si la jeune femme n’a pas elle aussi quelques travers psychologiques…Aime-t-elle réellement souffrir au point de partager sa vie avec un homme qui peut du jour au lendemain décider de la tuer et surtout qui n’éprouvera jamais le moindre sentiment amoureux pour elle?

Etre dans la tête de Ciaràn : quel calvaire, son esprit ne se repose pas une seule seconde!! Il est conscient de tout et de toute chose. Il compte parfois de manière autistique par exemple.

A travers cette histoire, l’auteure nous montre le psychisme d’un individu qui ne sait pas aimer parce qu’ il ne l’a jamais été en retour. Et soudain, Abi vient bouleverser cet ordre établi. Certes il ne peut pas changer ce qu’il est, il ne pourra jamais vraiment l’aimer, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’elle compte pour lui. Je suis sûre qu’il éprouve une certaine affection pour elle, mais s’il ne le nommerait certainement pas ainsi.

Ce tome marque aussi l’affirmation du personnage d’Abigael. Si dans le premier opus elle était relativement soumise à la merci de Ciaràn, cette fois-ci elle se révèle et se démarque. Abi ne se laisse pas faire et pourrait bien vous surprendre. Ciaràn a certainement trouvé la personne qui lui correspond en tout point.

La fin de Sans âme est étonnante, elle m’a scotchée. Y aura-t-il une suite ? Ciaràn n’aurait-il pas trouvé son égal ? J’ai vraiment eu envie que ça continue. 

J’ai beaucoup apprécié cette lecture. La plume d’Angel Arekin est captivante. La psychologique de chaque personnage est décortiquée et analysée. C’est vraiment passionnant de suivre le cheminement intérieur de ce magnifique fou. C’est une lecture dont je me souviendrai longtemps car elle ne ressemble à aucune autre dark romance que j’ai pu lire.

a-lire

 

couv num

couv broché

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.