Hopeless Mind – Poppy Monroe

Image résumé
Auto-Edition ( juin 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie Poppy Monroe de m’avoir proposée de lire le spin-off de « Hopeless Place ».

Pour découvrir « Hopeless Mind », et comprendre réellement le personnage de River, il faut avoir lu « Hopeless Place » qui se lit du point de vue de Hope.

Attention, il s’agit d’une dark romance vraiment très sombre, qui ne doit pas tomber entre toutes les mains. Certaines scènes sont crues, je préfère vous prévenir.

Ceci étant dit, je vais pouvoir vous parler de ce roman, que je pense plus abouti que le précédent. Je m’explique. Certains diront que le roman est trop sombre, trop dur. Je leur répondrai que Poppy Monroe manie avec brio l’art délicat d’écrire une vraie dark romance. J’ai vraiment aimé la version décrite par Hope, enfermée dans le pensionnat de l’horreur, dirigé par la machiavélique Blanche. L’auteure a réussit un exercice très difficile, à savoir raconter la même histoire, du point de vue masculin, du point de vue du bourreau, sans que le lecteur ne s’en lasse une seule minute. Entrer dans les méandres des pensées de River, c’est comprendre l’histoire sous un autre prisme. Ce personnage est aussi prisonnier que Hope, obligé de servir Blanche et d’obéir à ses ordres vicieux et odieux. Il en a conscience, ce qui le différencie d’un psychopathe. River est plongé dans un désespoir profond, ultime. Il n’a pas notion du temps, il ne sait plus son âge. Il pourrait fuir, il en a la force physique, mais Blanche le tient et fait pression sur lui, alors il reste et exécute chaque ordre exigé. L’arrivée de Hope va le bouleverser et va lui offrir le souffle nécessaire pour surmonter l’impossible, pour se rebeller.

Désespoir et horreur. Voilà de quoi est fait le quotidien de River. Il fait preuve d’abnégation, il se sacrifie volontairement. River se trouve sans cesse dans l’ambivalence de ses sentiments, entre son devoir et sa culpabilité.

Il se dégoûte de lui-même et ne peut pas, malgré tout, s’empêcher de voir en Hope une possible rédemption. La mérite-t-il ? Mérite-t-il le pardon pour les actes commis ? Lire le ressenti de cet homme est profondément poignant, troublant. On comprend mieux ce qui le pousse à agir ainsi et ce par quoi il a du passer, ce bien avant l’arrivée de Hope au Pensionnat.

Poppy Monroe livre ici un roman sans concession, sans fioriture. L’ambiance est lourde, glauque, tendue à chaque instant. Sa plume est affûtée, libre, et l’ensemble est vraiment bien écrit. Vous avez l’impression de faire une totale immersion dans le Pensionnat, cela vous glace le sang. C’est une réussite totale.

  Le livre se lit vite, il se dévore. La relation entre Hope et River se construit petit à petit, monte en puissance, et vous embarque dans l’infime espoir que ce « couple » représente.

J’ai donc passé un très bon moment livresque. La psychologie des personnages est très fine. Le parallèle avec l’histoire racontée par Hope est juste en tout point, jusqu’à l’épilogue bouleversant et beau. Si vous aimez la Dark Romance, vous ne serez absolument par déçue par la plume de Poppy Monroe. Si toutefois vous ne la connaissez pas je vous invite à découvrir son univers. Je suis cette auteure avec attention et j’ai vraiment hâte de découvrir son prochain roman.

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

COUV NUM

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.