Darkest – La dernière heure – Silvia Reed

Résumé - Darkest – La dernière heure – Silvia Reed.png
Darkest – La dernière heure – Silvia Reed
Editions Addictives, Collection Luv ~ Mars 2019 ~ Env. 388 pages
Format numérique / Format broché

avis-de-jenni-les-tentatrices

-Je remercie les éditions Addictives pour cette lecture en service de presse-

‘Darkest – La dernière heure’, c’est une histoire cauchemardesque qui tourne à un désir enivrant et incontrôlable… ! Cette plume est particulièrement dingue et vaut sacrément le détour !

 

Ryder est l’homme de main de son père, à savoir une machine de guerre. Son père lui voue une confiance aveugle et sait que son fils ne se retournera jamais contre lui. C’est un homme affluant, dès qu’il appelle derrière on exécute la mission qu’il donne à ses gars.

Ryder se voit confier pour mission d’enlever une jeune femme au nom de Evy qui détiendrait quelque chose qu’il doit récupérer. Il a pour but de la faire parler en lui faisant cracher le morceau sur l’endroit où elle cache l’objet. Si elle ne divulgue rien, il devra la torturer… et une fois qu’elle aura parlé, il pourra alors la tuer !

Tuer est la seule manière de survivre dans ce monde. Lui et ses proches sont invincibles…

Evy est charismatique et ne montre pas ses peurs. Si on veut lui chercher des ennuis, elle sait très bien où frapper.

Intéressée et passionnée de la vie humaine. Elle adore savoir le pourquoi du comment et cherche à comprendre le mécanisme de certaines personnes atteintes de trouble quelconque. Ryder va être un bon sujet d’étude pour l’aider à pousser et mener sa réflexion… Un peu tordu, non ?

 

Des scènes d’une extrême violence écrites par une plume sensible aux détails. On frissonne d’impatience mais aussi d’inquiétude de découvrir ce qui va se passer.

Chapeau à Silvia Reed pour cet écrit aussi bien sombre que prenant, pour nous rendre accro à son récit et à ses personnages. Une héroïne déboussolée mais faisant preuve d’une force mentale incroyable ! La voir démunie, sans défense, prisonnière de ce sbire mais aussi rebelle à s’obstiner à ne rien lâcher pour ne pas craquer la rend forte et impressionnante. Elle a du cran ! Un bras de fer redoutable se joue entre la victime et son ravisseur…

Plus elle passe de temps avec lui plus il l’intrigue. Ryder est énigmatique. Elle devrait le haïr, pour tout ce qu’il lui fait endurer, surtout les tortures qu’il lui fait subir. Mais c’est tout le contraire, étrangement. Elle est convaincue qu’il n’agit pas par plaisir parce qu’il aime ça mais parce qu’il se sent obligé de le faire… Il lui fait vivre les pires horreurs et douleurs physiques et psychologiques, pourtant, Evy n’en démord pas…

Quant à lui, il fait tout pour la mépriser mais elle l’obsède… Elle est prête à encaisser les douleurs jusqu’à ce qu’il la laisse venir jusqu’à lui. Elle veut creuser dans son esprit… le manipuler et lui faire apparaître sa vision des choses. Est-il un cœur tendre sous un masque de fer ? Et s’ils étaient finalement tous les deux à être en mission ? Peuvent-ils se sauver l’un et l’autre ?

Le compte à rebours est lancé. On a peur… On se demande quelle autre finalité il pourrait y avoir les concernant. Y’a-t-il quelque chose à sauver ? Peuvent-ils se sortir l’un et l’autre de cette situation ? C’est déroutant. C’est surréaliste même… Tout ne tient qu’à un fil, une tempête fait rage dans la tête de Ryder et on ressent ce dilemme. Ce choix cornélien qu’il n’est pas en mesure de faire… Quelque part ils sont tous les deux pris au piège où l’issue n’est que fatale… ils souffrent malheureusement, chacun a sa façon.

Mais bordel cette histoire me laisse sans voix !!! J’ai adoré frissonner. J’ai détesté trouver la relation attractive. Tout est construit d’une manière finement étudiée et retranscrite pour nous permettre de bien cerner la psychologie des protagonistes et donc bien comprendre à qui on a affaire dans cet écrit.

Les rebondissements ne cessent de s’entrechoquer sur les moments de détente où Evy et Ryder sont dans une bulle de bien-être. Des moments brefs car le danger continue de rôder. Il n’y a pas d’échappatoire. Une seule fin inévitable… et voilà que l’auteure vient frapper d’une main de maître toutes ces angoisses qui nous compriment le cœur pour nous offrir une fin qu’on était loin de voir venir… !

 

shelleycoupdecoeurnoir

Note 5 logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2



–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou broché) :

Format numérique - Darkest – La dernière heure – Silvia Reed Format broché - Darkest – La dernière heure – Silvia Reed

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur « Darkest – La dernière heure – Silvia Reed »

  1. Excellent livre très addictif !!! On a énormément de mal à le lâcher !!! Si vous n’avez pas lu close protection de la même auteure je vous le recommande à 2000 % c’est une pépite 😍😍😍

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.