Bella – Julie Christol

Bella – Julie Christol – Auto Edition – Version Broché – Version Numérique – Sortie le 08/09/2018

Nous remercions l’auteure, Julie Christol, pour ce Service de Presse.

Cette Dark Romance fait partie des histoires qui m’auront retourné les tripes et laissée une empreinte, faisant vivre l’enfer et le paradis à la fois…

Hope, vit avec Brett, champion de rodéo, dans un ranch du Texas. Il part à ses compétitions, la laissant seule des jours, des semaines avec pour tâche d’entretenir leur domaine, et des consignes très strictes qu’elle doit suivre à la lettre. Lors d’une de ses absences, la maison voisine trouve un acquéreur, et Hope part se présenter. Elle se retrouve face à Gino, un vieil homme qui a tout du citadin plutôt que du campagnard. Il n’est pas accueillant, voire même désagréable, mais sans compter sur ses problèmes de santé, et la gentillesse, la détermination de Hope. La gamine, comme il l’appelle, s’impose dans la vie de ce vieux grincheux, pour la lui rendre plus agréable, dans ce coin reculé du Texas. Mais, à travers ces actes, elle brave l’interdit, fait la connaissance du beau et effrayant fils de Gino, Antonio…

Qu’est venu faire cet homme dans ce coin reculé ? Comment va évoluer leur relation ? Quelles seront les conséquences sur leur vie respective ?

Si je devais qualifier mon état à la fin de ce livre c’est profondément chamboulée et soulagée. J’ai lu ce livre d’une quasi-traite à flux tendu, vu le thème de ce livre.

C’est une belle leçon d’humanité, d’altruisme jusqu’à l’abnégation que nous donne le personnage de Hope, ou Bella. Cette femme ne peut que vous toucher au plus profond votre être, par sa générosité, sa bonté et son vécu. Elle m’a sincèrement émue et intriguée par ses choix et comportements.

Cette auteure a mené son histoire d’une main de maître, sa plume est criante de vérité, faisant ressentir au lecteur tout ce qui vit cette héroïne. On se retrouve donc au coeur d’un tourbillon d’émotions, passant de la plus tendre à la plus révoltante, abjecte.

Certaines scènes peuvent choquer et heurter, pourtant je suis sûre que certaines femmes les vivent, voire subissent pire. Julie Christol ne nous épargne rien de la violence conjugale, morale, physique et sexuelle, sans exagération, pourtant c’est ce qui rend cette histoire plus authentique.

J’ai adoré la relation que Hope entretient avec son voisin, le vieux grincheux, Gino. C’est comme si elle avait besoin de cette figure paternelle, presque de patriarcale, sur lequel on peut compter sans être jugée. Il joue un rôle important, central dans cette histoire, surtout dans la relation que Bella noue avec Antonio, son fils.

Ce dernier, est un vrai mafieux italien, comme son père Gino, redoutable, mais bon et respectueux des femmes du clan, un sens de l’honneur et de la famille quasi inné et inflexible. Son côté séducteur, charmeur, est mis en avant, tout comme celui du fils aimant qui s’inquiète de la santé de son père, il a, également, un côté lâche où il ne prend pas toujours les bonnes décisions, faisant souffrir Bella. Bon, ce ne serait plus un vrai mafieux, s’il était parfait. Or, les plus dangereux ne sont pas toujours ce que l’on pense.

Que dire du compagnon d’Hope, Brett, ce pervers narcissique… Il y a peu une auteure m’a fait détester deux personnages de son livre comme je l’avais rarement fait… et bien Julie a réussi à me faire haïr ce Brett, d’une manière forte et naturelle. J’en suis arrivée à souhaiter qu’il se fasse embrocher par un taureau ou piétiner par un cheval lors de ses rodéos. Ce n’est pourtant absolument pas dans ma nature ce genre de pensée !

Je crois que ce livre est un petit bijou de vérités et d’espoirs, qui mérite sa place auprès des grands, publié sur des belles pages blanches. Il met en avant un sujet qui est malheureusement beaucoup d’actualité, mais encore trop tabou, un véritable combat.

 

Avis de Valou

Lorsque j’ai eu connaissance du résumé de ce roman, j’ai tout de suite été séduite par le thème abordé. Je dois dire que je n’ai absolument pas été déçue, il s’agit là d’un livre poignant, profondément touchant, qui aborde un sujet particulièrement d’actualité.

Je ne vais aborder la trame de l’histoire en détails, Julie vous ayant déjà donné les lignes directrices ci-dessus.

J’attaque donc d’emblée mon avis COUP de CŒUR pour ce livre, je vous explique pourquoi.

Je dois avant tout préciser que j’ai lu ce livre, au moment où le téléfilm sur l’histoire de Jacqueline Sauvage a été diffusé. Parce qu’il s’agit bien de cela ici : l’auteure aborde un sujet douloureux que sont les violences subies par les femmes de la part de leur conjoint.

Hope/Bella est une sacrée héroïne, profondément altruiste, douce et gentille, qui a le cœur sur la main. Pourtant elle est retenue prisonnière dans le ranch de Brett, cantonnée aux tâches ménagères et à l’entretien du ranch et des animaux. Elle n’a pas d’espoir, pas une once de bonheur dans sa vie. Ses seuls moments de répit sont quand Brett part pendant plusieurs jours…Mais quand il revient, elle n’est rien de plus qu’une esclave sexuelle violentée. Dans ce livre, vous lirez des scènes difficiles, mais nécessaires pour comprendre l’enfermement psychologique dans lequel se trouve Bella.  Brett est un fou, un violent, un homme plus que mauvais. Sa compagne n’est qu’un vulgaire objet pour lui, dont il se sert quand il en a besoin. Il la prive de ses droits fondamentaux. Son calvaire est bouleversant, on ne peut pas y rester insensible.

Dégradations et humiliations, voilà de quoi est fait le quotidien de Belle depuis plus de 10 ans. Elle a même renoncé à son travail pour Brett. Il lui a tout pris. Sa rencontre avec Gino, va lui offrir une bouffée d’oxygène salvatrice, mais c’est sans compter l’omniprésence de Brett (même lorsqu’il  n’est pas là physiquement !!). Pourtant, elle va se prendre d’affection pour Gino, dont elle a envie de s’occuper, même si cet homme bourru ne voit pas d’un bon œil, l’intrusion de la jeune femme dans sa vie. Petite aparté sur le personnage de Gino, à qui je décerne ma mention spéciale, j’ai adoré ce personnage renfermé, marqué par des années à la tête de son clan et par le décès de sa femme tant aimée. Il est toujours dans la retenue, mais agit pourtant comme un père de substitution avec Hope.

Là où l’auteure fait fort, c’est qu’elle intègre dans son récit les formidables personnages de Gino et de son fils Tonio, tous deux mafieux ténébreux et sombres, pour apporter, paradoxalement, la lumière qui manque tant à la vie de Bella.

La relation père/fils entre Gino et Tonio est touchante. Ils se montrent respectueux des femmes malgré leur métier. Néanmoins, il faut tout de même dire que sur un bon tiers du roman, ils ferment les yeux sur le mal-être de Bella, ne voulant pas se mêler d’affaires qui ne les regardent pas…Il faut en arriver à des atrocités sans nom, pour qu’ils ouvrent enfin les yeux, et se promettent de tout faire pour protéger Hope et de la libérer de son enfer quotidien.

Ne vous y trompez pas, la romance est bien présente et elle est divinement belle. Julie Christol soulève ici des questions douloureuses : comment peut-on se reconstruire après une vie bafouée ? L’amour peut-il tout guérir ? Suffira-t-il à Hope pour se relever ? En tous les cas, en tant que lecteur, on ne souhaite qu’une seule choses, que Bella ait aussi droit à sa part de bonheur. Toutes les émotions y sont passées, j’ai été profondément triste mais aussi pleine d’espoir pour elle. Sa relation avec Tonio se met en place petit à petit. Il veut la protéger, mais il est tiraillé par le poids du carcan familial. « La famille » si chère aux yeux des mafieux, est ici l’obstacle principal de Tonio pour être pleinement heureux avec Bella. La jeune femme comprend le sacerdoce de celui qu’elle aime et ne veut ni s’imposer, ni déranger. La situation est d’autant plus douloureuse que Tonio est promis à Marie, et doit l’épouser bientôt…C’est d’autant plus un crève-cœur : après toutes les horreurs que Bella a vécu, elle doit laisser l’homme qu’elle aime se marier à une autre.  Je vous le dis les larmes ont coulé… de nombreuses fois. Julie Christol écrit les émotions des personnages de manière tellement justes, que je me sentie véritablement tiraillée,comme eux.

Ce livre mérite d’être publié ! Si par cas, une maison d’édition lit ces quelques mots : foncez, n’hésitez pas ! Son message est nécessaire et la romance est tellement belle, que cela donne un livre particulièrement prenant, addictif et encore une fois totalement bouleversant. Le suspens fait aussi partie de la trame, selon moi, tout au long des chapitres, on se demande si Hope va s’en sortir et si elle pourra vivre son amour pour Tonio pleinement.

Quant à vous les tentés, si vous hésitiez, et bien procurez-vous ce livre de toute urgence, c’est lourd et poignant mais aussi tellement beau, vous ne serez pas déçue j’en suis certaine!

Coup de Coeur

Note 5

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.