Ad Vitam Aeternam T3 : La couleur des sentiments – Farah Anah

Sp Ad Vitam Aeternam T3 : La couleur des sentiments – Farah Anah – Black Fink Editions – Format numérique– sortie le 25/08/2017 env 487 pages

Nous remercions Déborah pour ce service de presse de Black Ink Editions.

Le voici le voilà le 3ieme et dernier tome de la saga Ad Vitam Aeternam! On fait enfin savoir comment va se terminer l’histoire d’amour plus que mouvementée de Chan et Noah.

On entame ce dernier opus là où s’est arrêté le second. Chan et Noah sont de retour de la grosse pomme et ils découvrent l’appartement de Noah saccagé, dégradé. Ils s’attendaient à un retour difficile, notamment avec la réaction à venir de leurs proches, mais ils pensaient certainement pas avoir un accueil aussi difficile! Après leur parenthèse enchantée à Montauk, pas facile pour nos héros de revenir à la réalité. Noah va devoir affronter ses problèmes familiaux, loin d’être résolus. Quant à Chan, elle va essayer de renouer avec ses parents, qui passent leur temps au chevet de Thomas et surtout elle redoute la réaction d’Aïda et Chris.

Les événements ne jouent pas en faveur du couple qui éprouve beaucoup de mal à faire face à tous ces obstacles. Autant Chan m’avait beaucoup touchée par sa peine et sa fragilité dans les 2 premiers tomes, autant ici elle est agaçante à certains moments. L’un et l’autre ne communiquent pas assez, gardent leur rancoeur pour des détails, parfois anodins. La situation explose entre eux à de multiples reprises, leur couple se fragilise. C’est à croire qu’ils adorent se faire du mal!!! Ils n’ont pas besoin de ça pourtant!

Les menaces et intimidations vont se poursuivre tout au long de l’histoire, choses qui devraient inquiéter et occuper notre couple. Au lieu de ça, ils passent leur temps à s’écharpper et se blesser, entre 2 réconciliations sous l’oreiller…Leur couple va-t-il être assez fort pour faire face à toutes ces épreuves? En tous les cas, si à New York, Chan et Noah avaient été mis à rude épreuve, je dois dire que Farah Anah a fait encore plus fort, avec ce qu’elle leur a réservé pour leur retour. 

Chapeau à l’auteure qui sait apporter des rebondissements incroyables pour relancer l’histoire! On a envie de savoir ce qui va se passer, pages après pages. Cependant, je dois dire que je n’ai pas ressenti autant d’intensité que dans le premier tome, qui reste mon préféré de la saga. Certes la lecture est addictive, mais au bout d’un moment je me disais: bon quand est-ce que ça va s’arrêter pour Chan et Noah. Ils ont eu assez de déboires pour toute une vie, ils ont le droit de vivre leur amour, durement mérité, en toute sérénité. Peut-être ce troisième tome est-il trop long? Néanmoins, j’ai passé un bon moment de lecture.

Voici donc la note que je donne à ce troisième tome:

note

J’ai vraiment beaucoup aimé cette saga! Dès que je recevais le tome suivant, j’étais surexcitée, pressée de savoir comment Chan et Noah allaient s’en sortir.  J’ai trouvé que Farah Anah a choisi de nous parler d’amour intense et passionnel, qui doit être plus fort que tout, même si de nombreux obstacles viennent lui barrer la route. Elle l’a fait de manière originale, en nous faisaint pleurer, voyager et stresser!! Alors si je devais noter l’ensemble de la saga, je mettrai un 4/5 et je vous dirais: allez-y, foncez vous allez aimer plonger dans l’univers de Farah Anah!

 

Ce tome débute par le retour des Etats-Unis de Noah et Chanelle, qui n’est d’ailleurs pas des plus calmes malgré les nombreuses promesses faites de l’autre côté de l’Atlantique. Ce qu’ils ont vécu Outre-Manche les ont rapprochés mais des malaises subsistent, des secrets encore présents empoisonnent leur quotidien.

On pourrait croire qu’ils vont profiter et vivre leur amour mais c’est sans compter les problèmes qui leur tombent dessus à peine arrivés. Leur amour est mis à rude épreuve, mais au lieu de se renforcer cela devient par moments une succession d’attitudes puériles, mesquines : je t’aime mais je te fais du mal soit par mon silence, mes attitudes, ou les mots puis, on se réconcilie avec une « bonne baise »… et ça peut aller loin !

Selon les situations, j’ai détesté Noah pour sa rigidité et son entêtement. Tout comme Chan qui m’a mise en colère pour ses comportements immatures et son manque de communication … préférant se plaindre à ses amis qu’au principal intéressé. Elle s’émancipe mais continue de douter sans prendre les bonnes décisions. Ce qui aurait pu se résoudre en se parlant honnêtement ne l’est pas, et ça tourne un peu en rond à mon goût.

Ce tome se concentre sur l’intrigue : Dégradations de biens, intimidations, harcèlements : Qui leur veut du mal ? Et pourquoi ?

S’ajoutent à cette ambiance tendue les problèmes familiaux de Noah. C’est comme si leur entourage, les éléments se liguaient contre le couple pour les empêcher d’être heureux.

A mon sens, c’est un trop-plein de difficultés que rencontre Noah et Chan. Au lieu d’avancer, ils se retrouvent embourbés, ça traîne en longueur car quand il n’y a plus de problèmes, il y en a encore ! Leur résolution est parfois un peu trop facile, les personnages s’en sortent vite, bien, et sans conséquence. J’ai trouvé dommage qu’on s’attarde pas plus sur le verdict et la sanction qui tombent sur l’auteur de tous ces méfaits.

Contrairement aux autres tomes, il y a un échange de points de vue ce qui est agréable sauf qu’on reste trop longtemps sur celui de Chan puisqu’il se passe plusieurs mois. Et d’un coup, on retrouve le ressenti de Noah qui recommence trois mois plus tôt. J’aurais préféré avoir leur avis en parallèle.

J’avoue que j’attendais beaucoup de ce tome. Il devait nous donner de nombreuses réponses, on les a … mais à quel prix ! Pour moi, à quoi bon se torturer autant, alors qu’on s’aime de façon inconditionnelle ? … Vous me direz que ça fait l’histoire et que les voies de l’amour sont impénétrables … mais je reste un peu déçue de cette abondance de complications et du dénouement du livre.

Si vous avez lu les deux premiers tomes, n’hésitez pas à lire le dernier. Vous aurez toutes les explications, et prendrez plaisir à retrouver toute la petite troupe qui gravite autour de Noah et Chan. (Bon peut-être pas tout le temps !)

La plume de Farah Anah ne vous laissera pas indifférent. Tout au long des chapitres d’Ad Vitam Aeternam, elle arrive à nous faire vivre un tas d’émotions pour ses personnages. Donc, certes ce n’est pas mon préféré des trois, mais ne vous arrêtez pas à mes réserves surtout si vous voulez connaître la fin !

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.