Romance Contemporaine

Suis moi, je t’aimerai – Béatrice Ruffié

Suis moi je t’aimerai – Béatrice Ruffié – Editions Harlequin – 5 Aout 2020 – 216 pages

Je remercie les éditions Harlequin pour ce service presse. 


Avant toute chose, je tiens à « mettre en garde ». Pour moi, ce livre n’est pas vraiment une romance. En lisant le résumé et avec ce titre je m’attendais vraiment à une histoire d’amour mais pas du tout. Il est possible que mon avis soit biaisé car je voulais une romance, j’ai été un peu déçue par rapport à ça mais ça n’enlève en rien que l’histoire est sympathique, simplement, il me parait important de ne pas avoir d’attente concernant une romance.

Le début est assez violent pour Nina, 30 ans, qui se fait larguer par son fiancé avec qui elle devait se marier dans 1 mois. C’est un vrai connard et je me suis réellement sentie mal pour Nina. Suite à ça, elle se retrouve à la rue et son père, pour des raisons obscures, ne souhaite pas qu’elle habite chez lui (d’ailleurs j’ai eu un peu de difficulté à comprendre son père. Il lui cachait des choses. Et, même si on apprend la raison à la fin, je trouve que ce n’est pas franchement délicat de sa part et c’est assez injuste que ce soit la dernière à être au courant). On rencontre également Berthon, une très vieille connaissance de Nina, pour qui elle avait des sentiments plus jeune.
Arrive un moment où Nina se rend compte qu’elle n’a plus rien qui la retienne et que la liberté est à portée de main. Et c’est ce que Barthon et elle vont faire. Entamer des vacances de quelques jours, sur la route, en compagnie de Babina (la voiture).
En réalité, le périple commence à plus de la moitié du livre, c’était un début assez long même si ça se lisait facilement. Ne voyant aucune alchimie entre Barthon et Nina, je me suis demandé comment ça allait évoluer en si peu de temps. 


Les deux baroudeurs vont faire des rencontres, découvrir de nouveaux lieux. Faire une mini introspection de leur vie, de leur état et chacun va comprendre des choses sur lui-même, son passé, sa vie, au fil des jours. Tous deux partent en ayant vécu une grosse déception et ils vont s’entraider.
Nina a un rêve depuis sa jeunesse, qu’elle a laissé en stand by. Elle ne sait pas ce qu’elle va faire de sa vie et décide, grâce à l’aide d’une copine, de tenter sa chance. 
Les choses se décantent dans le dernier chapitre (cf, ce n’est pas une romance). Je n’ai pas du tout compris qu’elle avait été le déclic qui lui avait fait comprendre qu’elle faisait fausse route et lui a permis d’ouvrir les yeux, mais tant mieux pour elle.


La plume de l’auteure est agréable et le livre facile et rapide à lire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :