First Class Love – Samantha Belanger

First Class Love – Samantha Bellanger – Editions Harlequin – Collection HQN – Version Numérique – Sortie le 21/02/2018

Je remercie les Editions Harlequin pour ce Service de Presse.

Et bien c’est la première fois que ça m’arrive depuis que je chronique des livres (certes ça ne fait pas très longtemps non plus) … mais là, c’est une grosse déception pour First Class Love. J’étais très enthousiaste de découvrir ce livre et j’ai très vite déchanté….

On est en plein dans les clichés :

  • Le riche jeune homme issu de la noblesse, Daniel Hollingsworth, qui doit épouser une jeune femme de son rang et donc ne pas tomber amoureux.
  • La jeune orpheline, pauvre, vierge, Marion Latour qui a tous les préjugés sur les nobles, et qui tombe amoureuse du riche aristocrate.

Même avec ces clichés, l’histoire pourrait fonctionner si Marion ne tombait pas amoureuse en deux rendez-vous, et donc se laisse aller à perdre sa virginité. Du coup, ça ne devient pas crédible … J’ai eu l’impression qu’elle lui déclarait sa flamme comme elle aurait pu lui demander de lui passer le beurre. C’est dommage car, elle est novice et inexpérimentée mais ce moment aurait pu être plus romantique, vrai. Je ne suis pas entrée dans l’histoire, parce qu’elle est complètement passive au début, laissant Daniel mener la barque de leur relation soit-disant libre. De plus, ses comportements lors de leur séance de sexe m’ont laissée perplexe.

J’ai tenu bon, car je voulais voir comment aller être géré les problèmes de leur différence de milieu et être résolus … et bien là encore grosse désillusion.

Leur relation évolue un peu vite avec comme un manque de communication. Marion nous narre son histoire, on n’a pas l’impression de la vivre avec elle, comme si elle était spectatrice de ce qui lui arrive. Elle accepte beaucoup de choses, assez hallucinantes. Le rang social n’empêche pas le respect de la personne, j’aurais aimé que Marion ou Daniel remette un peu la place la mère Hollingsworth !

Même si Daniel se démène un peu tardivement en venant jusqu’à Belle feuille le quartier populaire dont Marion est issue, pour lui prouver son amour et se faire pardonner. C’est gros, et on a du mal à y croire. C’est très narratif, du coup l’histoire en devient moins vivante.

Alors, peut-être que je n’étais pas d’humeur à lire ce genre de Romance, ou que je suis passée à côté de quelque chose. Pourtant, je pense que les idées de départ avaient du potentiel, mais je n’ai pas accroché avec les personnages, ni avec l’histoire.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire