Pour l’amour de Jane – Allison Banistair

Résumé - Pour l'amour de Jane - Allison Banistair.png

Edition J’ai lu, Collection Promesses (décembre 2016)

Format numérique & Format poche – Environ 246 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

*Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture en service de presse*

En tant qu’infirmière dans la vraie vie, j’ai apprécié dans ce roman que l’auteure fasse ressortir tous les aspects du quotidien d’un soignant. Pour l’amour de Jane c’est avant tout une histoire de passion, d’empathie, de soutien, de générosité et de devoir. Mais hormis cela, Allison Banistair est passé à côté de la romance entre ses protagonistes puisqu’elle est très légère, voire quasi inexistante … Et c’est bien dommage !

 

Jane exerce la profession de sage-femme et s’occupe des grossesses à risques. Elle est venue travailler à Londres parce que le salaire y est plus important. Si son travail lui plait, elle est malheureusement prise en grippe par sa chef de service, qui n’en manque pas une pour la rabaisser dès que l’occasion se présente et qui va même jusqu’à révéler des renseignements personnels sur les origines de la jeune femme, alors que Jane avait pris la peine de camoufler certains préjugés qui la font souffrir… Elle avait compris durant son enfance que naître parmi les Tziganes vous rend condamnable aux yeux de tous… et il s’avère que pour beaucoup cette mentalité n’a pas évoluée.

Son passé, ses souvenirs, ses attaches et ses réactions font d’elle la femme qui va intriguer le Dr Sinclair et qui va apporter à petit pas la petite lueur d’espoir dont il avait besoin…

 

A la fin de ma lecture après avoir fermé le livre, les premiers mots qui me sont venus sont : Tout ça pour ça ??? 

L’héroïne m’a intéressée au début. J’ai pu facilement me la représenter et m’identifier un peu à elle dans sa profession. Son travail, son stress, sa joie, sa peine, sa fatigue, l’urgence, la douleur, le rythme acharné, font également partie de mon quotidien professionnel. Elle est une jeune femme dévouée, gentille, courageuse et aimante. Des traits qui la rendent agréable. J’ai aimé sa personnalité même si par moment elle m’est apparue trop lisse. J’aurai bien voulu qu’elle se rebelle un peu plus et qu’elle s’affirme. Elle fait preuve d’une tendresse bouleversante tout au long du roman, finissant par me faire décrocher…

Autant j’ai aimé découvrir et connaître les personnages de Jane et de Simon dans leur vie privée et professionnelle, leur quotidien et tout ce qui les entoure, autant je reste sceptique sur le déroulement des scènes avec une impression de remplissage de page et où il ne s’y passe rien finalement. Je n’ai pas du tout accroché à leur rapprochement et encore moins à leur relation qui survient trop tardivement et totalement tirée par les cheveux ! Plusieurs aspects m’ont dérangée et déplu : en particulier la lenteur des événements… C’est long, répétitif et ça tourne en rond sur les 95% du livre. Puis d’un seul coup tout va à une rapidité déconcertante au point de se demander si on n’aurait pas sauté des pages… Le dénouement et le final sont pour ma part précipités. Un épilogue aurait été nécessaire pour que je puisse me projeter et être satisfaite un minimum de cette lecture car hormis le quotidien d’une sage-femme, il n’y a rien d’autre. Pour ma part cette lecture est une véritable déception et est dénuée d’intérêt.

 

-Déception-
Note 2LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

 

 

–> Retrouvez ce livre sur Amazon :

Format numérique - Pour l'amour de Jane - Allison Banistair.png     Format broché - Pour l'amour de Jane.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.