Flirt à Chicago, Tome 1 : Lena – Ella Frank

Résumé - Flirt à Chicago - T. 1 Lena - Ella Franck.png

Editions J’ai lu, Collection Passion intense (janvier 2017)

Parution : Format numérique / Format broché / Format poche – Environ 404 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

En découvrant le résumé, j’avais de suite été intriguée par ce premier tome de Flirt à Chicago. Avec l’histoire de Lena, j’ai rapidement accroché à la plume de l’auteure. Ella Frank nous entraîne dans un récit autant émouvant que sensuel. Dans l’ensemble j’ai apprécié ma lecture même si certains aspects m’ont dérangée.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce roman en service de presse.

Hantée par un drame qui a bouleversé sa vie, Lena O’Donnell est une jeune pédiatre qui mène un combat de longue haleine contre le bonheur. Au fil du récit, on apprend beaucoup sur la femme qu’elle est, aussi bien dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle. Mon premier ressenti a été de constater que Lena se montre vraiment très dure avec elle-même. C’est simple, elle ne vit plus elle survit… Rongée par la culpabilité, elle se prive de toute joie et se referme sur elle-même.

Elle trouve refuge dans son travail pour lequel elle consacre tout son temps et se prive de tout contact extérieur. D’ailleurs, elle ne manque pas de se montrer désagréable à l’égard des personnes qui s’approchent d’elle afin de garder les gens à distance. Elle s’en veut quand même de se montrer méchante et insupportable mais malheureusement c’est plus fort qu’elle, et c’est sa façon à elle de se protéger. Ainsi, moins elle est entourée mieux elle se porte car elle n’a pas à se soucier des autres, et donc par conséquent elle prend moins de risques de souffrir par la suite… car la leçon qu’elle retient principalement de la vie c’est que la perte d’un être cher entraîne une douleur qui fait horriblement mal chaque jour passé sans l’autre.

Mais sa rencontre avec Mason va tout changer…

Lorsqu’il vient livrer des fleurs à l’attention de Lena à l’hôpital, dans le but de rendre service à sa maman, il n’est pas au bout de ses surprises en découvrant quel accueil lui réserve la jeune femme… ! Mais il lui en faut beaucoup pour décrocher et baisser les bras. Et il se trouve que leur rencontre aussi électrique soit-elle, l’a bouleversé et lui a donné l’envie d’une part de l’enquiquiner pour la faire sortir de ses gonds et la faire sourire. Et d’autre part, lui a surtout donné l’envie de panser ses maux… Son attitude revêche l’intrigue et lui donne envie de pousser plus loin, pour découvrir qui se cache sous cette carapace en béton… Dure de tête, Lena va se montrer résistante car elle ne veut pas se distraire de ses émotions, pourtant personne n’en aurait plus besoin qu’elle ! Quoi qu’il advienne en tout cas, Mason ne compte pas se laisser marcher dessus…

Les personnages principaux sont intéressants et sympathiques à suivre car s’ils m’ont touchée, ils m’ont aussi fait sourire. On est confronté à deux cerfs qui combattent, bois contre bois. Si l’un se révèle comme étant son sauveur l’autre se révélera être sa clé au bonheur ! Ils savent ce dont l’autre à besoin, et se complètent très bien finalement…

J’ai aimé la persévérance et l’engouement de Mason. Pourtant, il ne se fait pas d’illusions. Lena reste secrète sur son état d’âme et en particulier au sujet de son passé. Il lui faudra travailler dur pour qu’elle s’ouvre à ce sujet et qu’elle fasse tomber des barrières. Mason est prêt à se mesurer à ce défi et peu importe le temps que cela lui prendra… Lena vaut le coup et la peine de perpétuer, d’autant que l’attraction entre eux est intense, troublante et nouvelle pour l’un comme pour l’autre. Alors même si elle se refuse le droit d’être heureuse et d’ouvrir son cœur, lui n’est pas de son avis ! Aux côtés de Lena, Mason a compris qu’il avait trouvé à qui parler. Le dialogue est loin d’être simple entre eux mais il est tellement plaisant de suivre leurs échanges qu’on en dévore les pages ! Cependant certains aspects m’ont dérangé… Entre autres le fait que Lena résiste autant, qu’elle prenne la poudre d’escampette et qu’elle pique un fard pour un rien. Ça correspond bien à son personnage néanmoins son tempérament m’a exaspéré. On ressent son chagrin, sa souffrance, et même si elle m’a bouleversée et émue, il m’a été un peu difficile de la comprendre totalement dans le sens où elle n’est nullement responsable de cet accident et que sa seule implication dans ce drame c’est d’avoir été là au mauvais endroit au mauvais moment. De plus, ses résistances, sa colère et son changement permanent de comportement d’une seconde à l’autre, devenant tantôt charmante tantôt détestable est dérangeant à la longue. Sans parler des nombreuses occasions où elle ne manque pas de s’inventer des prétextes insignifiants dans le but de s’énerver pour un rien…

Et puis finalement, en arrivant à la moitié du livre que l’on pourra alors classer de seconde partie, me voilà complètement ébahie mais satisfaite par le revirement de situation qui en découle. L’auteure parvient alors à me réconcilier avec l’héroïne et à me donner l’envie de l’apprécier davantage… puisque Léna va à ce moment plus se révéler et s’affirmer aux côtés d’un Mason qui cette fois va perdre de son assurance pour se montrer totalement désemparé, démuni et impuissant. Pour conclure, je dirai que Lena est mignonne et sympathique et que temporairement elle se révèle quand même être un brin casse-pied, avec cette sensation de marcher sur des œufs pour s’adresser à elle, pour ne pas se risquer de se faire envoyer sur les roses… !

Autrement dans l’ensemble, j’ai aimé les personnages et en particulier les personnages secondaires que j’ai trouvé très importants dans le récit et très attachants. Hormis mon penchant pour Mason, j’ai une préférence pour la meilleure amie de Lena qui est un brin déjanté et pour la mère de Mason, qu’on affectionne rapidement tant elle est d’une gentillesse débordante avec le cœur sur la main. Mais ce qui m’a le plus plu durant cette lecture, c’est le jeu du « suis-moi je te fuis – fuis-moi je te suis » ainsi que les échanges de séduction, combinés par l’auteure sous forme de flirt. 

Il me tarde de découvrir ce que Ella Frank nous réserve pour la suite de Flirt à Chicago !

Note 3,5 LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2


–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (format numérique ou format poche) : 

Format numérique - Lena.png          Format broché - Lena.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.