La Dent Dure, Tome 1 – Valentine Stergann

Image résumé
Editions BMR (Avril 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions BMR et NetGalley pour ce service presse.

Je surveille toujours avec attention les sorties BMR. En ce moment, la maison d’édition met l’accent sur le Chick-Lit. Ce n’est pas un genre littéraire que j’adore, vous connaissez mon goût pour l’intensité 🙂 Néanmoins, de temps en temps, j’aime me plonger dans une romance plus légère, comme un divertissement. La couverture et le résumé de « La Dent Dure » ont eu raison de moi, je me suis laissée tenter, d’autant plus que je ne connaissais pas le travail de Valentine Stergann.

Enfin une histoire qui se passe en Bretagne ! Je dis Oui, Oui et ouiiiii !! Vous le sentez, là, la bretonne qui s’exprime ! Même si je vis à Paris depuis plus de 11 ans, je suis née et ait vécu en Bretagne toute ma vie d’avant. J’y retourne dès que je peux et je suis sûre qu’un jour, je retournerai vivre là-bas…ouh là ma bigoudène, tu t’égares, on s’en fout de ça, tu es ici pour parler de « La Dent Dure »…Effectivement, navrée pour cette incartade !

Donc, revenons-en au sujet qui nous rassemble ici : Capucine tient une librairie à Rennes, celle de son frère décédé dans un accident 1 an auparavant. La jeune femme a la garde de son neveu, Elias, de 14 ans, avec lequel elle vit. Elle l’aime profondément et fait de son mieux pour l’élever, même si elle ne sait pas toujours comment s’y prendre ! En même temps, pas facile de se retrouver du jour au lendemain, responsable de soi ET d’un ado ! Capucine est ce genre d’héroïne qu’on adore : pétillante à souhait, parfois insouciante, très souvent marrante. C’est une vraie bouffée d’air frais ! Quand un problème dentaire va venir entacher son quotidien, la belle se retrouve chez Marceau, un dentiste, qui se trouve être son bourreau, lorsqu’elle était au collège. Capucine a souffert de cette période. Beaucoup ! Moquée pour sur son physique et son nom de famille, l’univers ingrat et dur du collège a eu raison d’elle.

Imaginez le choc qu’elle encaisse, lorsqu’elle se rend compte de l’identité de son dentiste ! Marceau est beau, très beau même. Lui ne semble pas avoir reconnu sa patiente mais se montre intéressé par cette personnalité atypique.

Dès lors, Capucine décide de se venger, elle va séduire Marceau et le faire souffrir ! Vengeance !! Mais son plan bien huilé, risque de lui réserver bien des surprises, surtout si Gabriel, son stagiaire, s’en mêle…

A travers cette Chick-Lit légère, l’auteure aborde en filigrane des thèmes sociétaux forts, comme le harcèlement scolaire et l’homosexualité. Encore une fois l’humour de Capucine, permet de rendre l’ensemble du roman, léger et piquant à la fois, comme une petite sucrerie acidulée.

Ce premier tome se lit rapidement, il fait 200 pages. La plume de l’auteure est très fluide et agréable à lire. Les dialogues sont vraiment bien travaillés ! N’oublions pas qu’il est souvent plus dur de faire rire dans un roman, que de faire pleurer ! Ici point de relations charnelles passionnées, ce n’est pas le sujet. La trame se situe véritablement sur un autre axe. J’ai aimé ma lecture, j’ai beaucoup ri. J’avoue que le dernier chapitre réserve des surprises de taille, relance la trame, et ne donne plus qu’une seule envie : lire la suite ! Je ne sais pas quand le second tome sortira, en tous les cas je serai ravie de retrouver Capucine dans la suite de ses tribulations dentaires!

cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

COUV NUM

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.