Blackstage – Esther J.Hervy

Blackstage – Esther J.Hervy – Auto-édition – Version NumériqueVersion Broché

Je remercie l’auteure Esther J.Hervy pour ce Service de Presse.

Blackstage est une lecture qui m’a laissé perplexe et je ne serais dire si elle m’a plu ou pas.

Je reconnais que l’auteur manie sa plume avec franchise, rien n’est épargné au lecteur ! C’est cash, sans faux-semblants, ni paillettes, transporté dans le monde du rock avec tout ce qu’il comporte de plus déjanté et décadent.

Il faut oublier le côté glamour qui pourrait faire rêver, et se plonger dans l’aspect plutôt sulfureux. Le slogan : « sex, drogue est rock’n’roll » est complètement approprié : comment combler des manques personnels, affectifs par des artifices chimiques !

On navigue entre le passé, la rencontre entre Rachel, jeune française débarquée à Los Angeles, et Joshua Fox, chanteur de rock mondialement adulé mais controversé, et le présent. On comprend petit à petit comment ces deux êtres si différents se sont rencontrés, puis rapprochés.

J’ai eu vraiment du mal à ressentir des émotions pour ces personnages, car le récit serait presque clinique, comme si les personnages étaient dépourvus de conscience, d’âme surtout les membres du groupe de rock. Il faut reconnaître qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité, planant entièrement dans leur monde parallèle ! Pourtant, vers la fin l’héroïne me touche avec sa plus grande peur, celle de perdre celui qu’elle aime.

Pour les plus romantiques d’entre vous, je ne pense pas que cette histoire puisse vous satisfaire. C’est cru, pas vraiment « romancé », mais plutôt l’érotisme purement sexuel, sans véritables sentiments, avec des attitudes ou des émotions exacerbées par les drogues. Ce paradis artificiel dans lequel évolue ce livre, les personnages perchés, m’a empêché d’être touchée par cette histoire, pourtant très réaliste, peut-être trop pour que je sois émue. J’ai eu l’impression d’être spectatrice sans vraiment rentrer dans l’aventure de ce couple et de leur rencontre.

C’est certain que je suis sortie de ma zone de confort avec cette lecture qui met en avant tous les dangers du « star-système », le mal-être et la solitude qui ronge les artistes les plus doués et controversés de leur génération.

A la fin de cet avis, je suis toujours dubitative sur mon ressenti…

Ce dont je suis sûre c’est qu’il fait partie des livres qui bousculent par son réalisme. Il est évident que l’auteur maitrise le sujet, elle est parvenue à construire son écrit sur cet univers en réussissant  à être le plus vrai possible.

Néanmoins, pour moi, il m’a manqué quelque chose, je ne m’attendais pas à récit aussi percutant, où la passion et les sentiments sont secondaires, puisqu’ils sont tronqués par la quantité de drogues et d’alcools ingurgitée. De plus, j’aurais aimé savoir : Pourquoi Rachel est à Los Angeles ? Que recherche-t-elle ? Pourquoi se perd-elle dans les méandres de la drogue, de l’alcool et du sexe ? Pourquoi accepte-elle autant de choses de Joshua ? Et je n’ai pas eu les réponses ou partiellement, pour la curieuse que je suis, c’est un peu frustrant…

Je pense ne pas être la bonne lectrice pour ce livre, pourtant je reconnais la qualité du travail de l’auteur et je reste persuadée qu’il pourra satisfaire des lecteurs qui apprécient ce genre de romance.

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon au format qui vous convient en cliquant sur la couverture.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.