Policier/Thriller

Une Vieille Affaire – Nicolas-Raphaël FOUQUE

Une vieille affaire – Nicolas-Raphaël FOUQUE – Les éditions d’Avallon – 246 pages – Avril 2020

 

Je ne m’attendais pas du tout à écrire un avis comme ça en débutant ce livre. 

Bye bye la romance, le pays des bisounours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Bye bye les connards arrogants super sexy. On est pas du tout dans ce genre.

Non, vous entrez dans la réalité, dans l’envers du décor, dans les dessous de ce qui régit un (notre) pays. Vérité, demi-vérité ou simple spéculation, dans tous les cas, il est peu probable qu’il vous laisse indifférent

Une vieille affaire est un polar avant tout. Pas de scènes explicites en soit, on nous laisse imaginer avec les flash-backs. Plusieurs thèmes sont abordés dans ce livre et quasiment tous gravitent autour de la politique, (la quête de pouvoir, l’argent, le sexe) ou ce qui en découle

La préface nous pose déjà le contexte de l’histoire avec une narration à la troisième personne du singulier.  Par la suite, durant la lecture, on retrouve énormément d‘allées et venues entre différentes situations et autant de personnages, dans un même chapitre mais se déroulant au même moment. A titre personnel, c’est l’une des rares fois où ce type de narration ne m’a pas gênée. C’était simplement relaté, factuel. Pas de suppositions sur le ressenti d’untel ou d’untel.

101528569_2681851035405321_9155157850136248320_nIl est difficile de vous parler des protagonistes tant il y en a ! La compréhension a vraiment été laborieuse au début. Comprendre qui était qui, en particulier dans le milieu politique, s’est révélé très compliqué. Même une fois terminé, je ne suis pas sûre de remettre chaque personnage à sa place. 

Ce livre est avant tout une enquête menée principalement par une journaliste, Camille, que l’on va suivre, mais pas seulement car au final, on ne la suit pas systématiquement. Elle a une personnalité intéressante et particulière mais pas suffisamment mise en avant à mon goût ce qui m’a empêché de mieux la cerner.

Il y a aussi pas mal d’indications de lieux précis dont je n’ai pas compris l’intérêt principal, mais peut-être est-ce propre au fait qu’on doit le lire comme un scénario de film.  J’ai mis longtemps à vraiment me plonger dedans. Jusqu’à la moitié, j’ai un peu subi la lecture, ne voyant pas trop les intérêts de telle ou telle chose. Quand enfin cela a commencé à bouger, je me suis vraiment prise au jeu. C’est devenu intéressant dès que les révélations sont apparues et que j’ai pu commencer à faire des recoupements, des suppositions, à suspecter des personnes et remettre en question l’enquête.

Je m’attendais à avoir peur mais ça n’a pas été le cas. Il n’y a pas de scènes qui m’ait fait retenir mon souffle, ou bien, flipper pour la personne qui était concernée, et c’est dommage. Bien que je ne sois pas la première à aimer me faire peur, je dois avouer que cela m’a un peu manqué. Il y a quand même eu un peu de suspense mais c’est réellement arrivé quand l’intrigue s’est mise en route et que les pièces du puzzle se sont formées.

Certains passages ne laisseront pas indifférents le lecteur.

Personnellement, j’ai ressenti une profonde injustice lors d’un flash-back associé à une incompréhension la plus totale. Des choses à vomir, tout bonnement révoltantes et répugnantes mais qui pourtant apportent, d’une certaine manière, des indices à l’enquête actuelle ainsi que des soupçons sur une personne.

101542462_2636136286706239_5734433195936448512_nLes sous-parties des chapitres sont coupées de façon à faire monter crescendo la pression, le suspense et ça a vraiment bien fonctionné sur la fin du livre. Je n’ai d’ailleurs pas vu le temps passer. J’ai apprécié la chronologie très claire et respectée, même si en soit, l’histoire se déroule sur 5 jours. 

La plume de l’auteur est agréable et fluide, les rebondissements s’enchaînent avec brio. On ne reste tranquille seulement quelques minutes tant les événements et les révélations s’enchaînent. La fin était réellement très intense, j’ai vraiment apprécié.

Je ne m’attendais absolument pas à un tel retournement. Les complots, plus nombreux les uns que les autres, se dévoilent tandis que certains masques tombent.

J’ai quelques questionnements qui demeurent en suspens. Il semblerait qu’il y ait un préquel à l’histoire. Ne l’ayant pas lu, il est possible que cela en soit la raison.

En résumé pour ce livre : si vous croyez que la politique et les hautes sphères de notre société regorgent d’hommes honnêtes et altruistes, et que vous souhaitez voir un envers du décor lisez-le. A contrario, si vous n’y croyez pas, lisez-le et confortez-vous. 

Dans les deux cas, “une vieille affaire” vaut vraiment le détour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :