Policier/Thriller

Sept Mensonges – Elizabeth Kay

Sept Mensonges – Elizabeth Kay – 11 juin 2020 – Robert Laffont

Je ne vais pas mentir, j’ai d’abord été attirée par la mise en page si particulière du roman. Si vous n’avez pas encore découvert comment est imprimé Sept Mensonges, je vous conseille d’aller tout de suite jeter un oeil, parce que le roman est juste magnifique.

On va suivre l’histoire de Jane, meilleure amie de Marnie, qui va proférer sept mensonges qui vont les plonger en enfer. Le roman est donc découpé en « sept parties » qui sont visibles rien que sur la tranche du roman. Quand on ouvre le roman : on ne sait pas de quel enfer elle parle, ni quels seront les mensonges.

Nous avons affaire à un thriller psychologique saupoudré de romance. Exactement ma came, donc. L’écriture est belle, fluide, poétique, elle m’a prise par la main pour me guider dans la psychologie tordue de l’héroïne et c’est pour moi le gros point fort du roman : la plume.

J’ai adoré le fait que l’héroïne elle-même pouvait nous mentir. Après tout, elle ment tellement tout le temps… peut-être que tout le roman n’est qu’un vaste mensonge.

Les autres personnages ne m’ont pas touchée, si ce n’est Marnie, sa meilleure amie, solaire, amoureuse, profondément amoureuse d’un homme que sa meilleure amie déteste. Elle le croit vicieux, pas assez « bien » pour celle qu’elle aime plus que tout au monde. Alors, Jane va mettre en place un plan pour se débarrasser de cet homme qui veut épouser Marnie. Pourquoi Jane agit-elle comme ça ? Par pur esprit de protection ? Parce qu’elle a toujours été amoureuse de Marnie sans se l’avouer ? Parce qu’elle ne voulait pas finir seule ?

Nous plongeons dans une psyché complexe, tortueuse, qui nous fait nous questionner sur ce que nous ferions, nous, si nous étions à sa place. Au fil du roman, j’ai élaboré de nombreuses hypothèses, qui ont invariablement fini par se détricoter.

Conclusion : j’ai adoré ce roman ! Ça sort des sentiers battus, la plume est sublime, les deux protagonistes principaux (j’élude les autres parce qu’ils ne sont là que pour tirer les ficelles du scénario, ils n’ont que peu d’intérêt) m’ont vraiment transportée. Pourquoi pas un coup de cœur ? Il y a quelques longueurs contemplatives qui moi, ne m’ont pas dérangée, mais qui cause un certain déséquilibre dans le roman. J’aurais aimé peut-être un peu plus de dynamisme au milieu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos de l’auteur

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :