L’homme craie — C.J. Tudor

L’homme craie, C.J. Tudor, Editions J’ai Lu, format numérique et poche, avril 2019

L’homme craie est une lecture particulièrement atypique qui vaut le détour. Nous commençons l’histoire du point de vue du protagoniste, Ed Adams, un jeune garçon de douze ans ayant une bande de potes comme nous en avons tous. Rapidement, nous allons alterner les chapitres en 1986, lors de sa jeunesse, et en 2016, alors qu’il a trente ans. Et pour cause : un évènement de son passé — voire plusieurs — vont revenir chambouler son présent, mettant la pagaille dans la petite ville dans laquelle il réside.

Je n’ai jamais caché mon amour fou pour les changements de temporalité dans un roman et ça fonctionne comme toujours :

Je trouve le personnage extrêmement bien façonné, la plume est fluide, poétique à certains moments, plus tranchée et gore à d’autres.

Si je ne me suis pas du tout attachée au personnage masculin, au moins ai-je apprécié cette petite virée dans son esprit…

De manière étonnante, ce sont les personnages secondaires que j’ai trouvé les plus fouillés. Je me suis beaucoup attachée aux filles de ce roman, toutes fortes et inspirantes. Toutefois, un petit bémol qui m’a presque coupée dans la lecture… le début est terriblement long ! Le côté thriller n’intervient qu’après la page 200, et certes, si une fois le train lancé, j’étais incapable de lâcher le bouquin, encore faut-il avoir la patience d’attendre jusque-là…

Il est difficile pour moi de parler de la trame de ce roman tant l’intrigue est psychologique et imbriquée. En gros, nous allons découvrir le cadavre d’une jeune femme dans les bois, et Ed Adams va se demander tout du long qui a fait le coup. Son professeur de français, qui aime un peu trop les jeunes filles ? Le révérend de la ville, qui aime un peu trop battre sa gamine ? Son propre père, qui semble perdre un peu plus la tête à mesure que les années passent ? L’un de ses copains, devenu un peu trop virulent ? Les soupçons s’égrènent sans cesse, nous faisant passer d’un suspect à l’autre. Et le dénouement est pour le moins… inattendu. Presque un peu tiré par les cheveux, mais ça reste correct. J’ai beaucoup aimé les derniers chapitres, où l’on voit les nœuds de l’intrigue se dénouer petit à petit.

C’est comme boire de l’eau après une très longue randonnée éreintante.

L’homme craie est une lecture atypique, qui m’a plu par bien des aspects mais dont les petits défauts m’ont vraiment empêchée d’y voir un coup de cœur. Vous en avez marre des intrigues de thriller qui se ressemblent toutes ? L’homme craie saura à coup sûr vous surprendre…

Je remercie chaleureusement les éditions J’ai Lu pour ce service presse.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon au format numérique, ou au format broché !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.