Oona & Salinger – Frédéric Beigbeder

Chez les Éditions Grasset, 336 pages
Résumé de l'éditeur-1

« Il arrive toujours un moment où les hommes semblent attendre la catastrophe qui réglera leurs problèmes. Ces périodes sont généralement nommées : avant-guerres. Elles sont assez mal choisies pour tomber amoureux.
En 1940, à New York, un écrivain débutant nommé Jerry Salinger, 21 ans, rencontre Oona O’Neill, 15 ans, la fille du plus grand dramaturge américain. Leur idylle ne commencera vraiment que l’été suivant… quelques mois avant Pearl Harbor. Début 1942, Salinger est appelé pour combattre en Europe et Oona part tenter sa chance à Hollywood.
Ils ne se marièrent jamais et n’eurent aucun enfant. »

 Avis Kiera

Abandon….

J’aurai pu aimer, j’aurai pu prendre mon pied, avec beaucoup de j’aurai pu je pourrai refaire le monde et pousser au cul certaines idylles qui pourrai devenir de grandes histoires d’amour, mais le destin, ah le destin quel enfoiré parfois, cruel….

Oona, la belle Oona qui a 15 ans rencontre Jerry, Jerry qui ? Jerry Salinger qui au moment de leur rencontre n’a que 21 ans, tous les deux vont vivre une belle idylle sans vraiment la consommer au sens propre du terme, ils vont se chercher, se titiller…
« C’est alors qu’Oona sourit pour la deuxième fois. Quand Oona souriait, les paupières mi-closes, on n’entendait plus le brouhaha. C’était comme si quelqu’un avait baissé le volume du reste du monde. »

Un dès plus beau sourire pour ma part!!

Malheureusement, je n’ai pas adhéré, j’ai même stoppé ma lecture, trop de longueur, on passe du présent au passé…de l’histoire d’Oona et Salinger à Frederic Beigbeder…, on aurait tendance à s’y perdre, c’est dommage le style de l’auteur est intéressant….à voir si je poursuis avec cet auteur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire