Interview de N.C. Bastian – Festival Romance de Dunkerque

Adji : Bonjour, pour vous présenter de façon originale, pourriez-vous nous donner 5 anecdotes sur vous qui vous caractérisent bien ?

N.C BASTIAN : Bonjour, je suis N.C. BASTIAN, 29ans, aux formes bien dessinées et sexy… Ah non… Ce n’est pas moi. Je suis plutôt l’auteure qui ne peut écrire sans grignoter, qui pleure quand ses personnages pleurent (C’est la même chose quand ils sont amoureux ou en colère contre l’univers, ma pauvre famille en pâtit) et qui a tellement eu peur quand sa Maison d’Edition a accepté son manuscrit, qu’elle a voulu tout annuler.

En résumé, je suis une grande passionnée de livres, qui triche actuellement parce que je n’ai pas donné 5 anecdotes, mais moins (et j’espère secrètement que ça ira quand même haha !)

 Adji :  Vous avez de la chance pour cette fois je laisse passer :). Prochaine question, si vous pouviez voyager dans le temps et donner un conseil à votre vous du passé qui sort de l’adolescence, quel serait-il ?

N.C BASTIAN : En soit, je ne changerais rien, ni ne conseillerais quoi que ce soit en lien avec l’écriture/les livres ou même la confiance entre autres. J’en suis où je suis parce que les décisions ont été prises au bon moment. Peut-être que si j’avais eu un élan de confiance plus tôt, ça n’aurait pas été. Et je ne changerais cette aventure pour rien au monde.

Bon… Si je devais quand même lui dire quelque chose à cette têtue de moi il y a 10 ans (plutôt 15 ouch !), ce serait de prendre soin de sa maman et de passer beaucoup de temps avec elle.

Adji : Je valide ce conseil, prenez soin de vos mamans les chéris :). Quel est le roman qui a fait tilt dans votre tête et vous a donné envie d’écrire ?

N.C BASTIAN : Il n’y a pas eu un livre en particulier. (Il faut ajouter à mon CV : auteure ultra chiante qui ne répond pas vraiment aux questions).

Adji : Je confirme ^^

N.C BASTIAN : Depuis toute jeune, je suis constamment dans mon univers, solitaire et dès qu’il y a un peu de silence, ma tête se met à voyager seule. Du coup, quand j’ai commencé à lire une collection qui s’appelait « toi & moi » pour les ados de 11-13 ans, c’est venu tout seul de réécrire les fins des histoires quand elles ne me plaisaient pas (ça arrivait souvent) et en grandissant, je n’ai pas vraiment arrêté d’écrire.

Adji : Si vous pouviez diner avec un personnage réel ou fictif, quel serait-il et pourquoi ?

N.C BASTIAN : Ce serait probablement Trick (personnage tiré de Be Mine/Be Yours). C’est un personnage complexe et je n’ai jamais vraiment réussi à entrer dans sa tête. Il me pose problème et discuter avec lui pour le comprendre entièrement me ferait le plus grand bien (même s’il m’enverrait probablement bouler).

Adji : J’ai lu Be mine il y’a un petit moment mais il est vrai que le personnage de Trick est assez intrigant lol. Quels sont vos genres de lecture de prédilection ? Vos auteurs favoris, ceux que vous ne pourriez lire et relire sans jamais vous lasser ?

N.C BASTIAN : J’aime absolument tous les genres, du moment qu’il y a un brin de romance. New Adult, Adult, Romance fantastique, Bit Lit, Young Adult… (Je retire par contre les thrillers, il n’y a pas mieux comme genre pour me faire psychoter haha). 

Concernant mes auteurs favoris, j’aime beaucoup Jennifer L. Armentrout, Erica Spindler (dont l’un de ses livres restera mon préféré), Nora Roberts, je peux ajouter Stephenie Meyer pour la série Twilight qui m’aura fait rencontrer des gens formidables qui sont de grandes amies aujourd’hui, et une dernière auteure que j’adore, dont je ne loupe aucun roman et qui est aussi mon amie : Juliette Bonte.

Adji : Ahhh je suis exactement comme vous, la romance sous toutes ses formes par contre les Thrillers j’aime assez pour une bonne coupure. Pour moi ça permets de mieux apprécier la romance ensuite. Quelles sont vos sources d’inspiration ? Une anecdote à ce sujet ?

N.C BASTIAN : Généralement, pour trouver l’inspiration, il ne me faut pas grand-chose : une balade à l’extérieur me suffit (avec un décor reposant de préférence). Ça peut également être en écoutant de la musique, si elle m’emporte, alors je sais que le sentiment que je ressens, je voudrais le retranscrire à l’identique dans un roman. Cela peut provenir de quelque chose de vécu que j’aurais aimé voir différemment… L’inspiration est partout !

Pour l’anecdote, quand j’étais en plein écriture du tome 2 de Stay, un ami souhaitait être ma source d’inspiration, et que sa personnalité se retrouve dans un de mes romans. Pour l’embêter, je l’ai inclus, en lui disant qu’il serait horrible dedans, et finalement, il a été sous les traits de la personne que je connais. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’il a été adoré (Elijah Stay 2&3) et il a même eu le droit à sa propre nouvelle. Encore aujourd’hui, mon ami pense que je l’ai représenté de la pire façon qu’il soit (non, il ne me lit pas, mais me supporte, c’est déjà ça haha)

Adji : Il en a de la chance, c’est mon rêve ça d’inspirer quelqu’un ^^. Quel est parmi tous vos personnages, celui qui vous a donné le plus de mal ? A l’inverse celui qui a été étonnamment très simple à écrire et à développer ?

N.C BASTIAN : Le plus complexe et encore aujourd’hui, je ne connais toujours pas la profondeur de son « âme », c’est Trick (Be Mine & Be Yours). Le jumeau maléfique m’échappe toujours aujourd’hui, même après 3années passées avec toute l’équipe des SOD. Mais je ne désespère pas, un jour, je le comprendrai !

Adji : Décidément, Trick pose beaucoup de problèmes à son auteur. Et pour les lectrices, est-ce que c’est le cas aussi ? Répondez à la fin de l’ITV nous sommes curieuses.

N.C BASTIAN : Pour celui qui a été très simple : c’est Elijah (série Stay & nouvelle « Avec toi, ailleurs c’est ici »). J’ai écrit cette nouvelle en deux jours. Alors, oui, une nouvelle, c’est court, mais avec lui, ça coulait tellement de source, que je n’ai eu qu’à poser les doigts sur mon clavier et le laisser me raconter son histoire. Au-delà du fait que le caractère était tiré de celui de mon ami, l’histoire en elle-même était purement inventée et j’ai été réellement surprise du résultat.

Adji : Préférez-vous écrire des standalones ou des sagas ? Pourquoi ?

N.C BASTIAN : Des standalones sans hésiter !

Stay a été une grande première pour moi sur la création d’une série. Je ne vivais et ne respirais que part cette série, sauf qu’en trois tomes, il se passe énormément de choses et j’étais terrifiée à l’idée d’incohérence ou de platitude. C’est un challenge que j’ai adoré relever pour moi-même, mais pour le moment je préfère rester sur l’écriture de standalones.

Adji : Pouvez-vous nous parler de votre dernier roman qui sera l’honneur au Festival ?

N.C BASTIAN : Stay raconte l’histoire de Gaby, une étudiante en kinésithérapie qui a des défauts, qui est sarcastique, et qui travaille à mi-temps dans un restaurant huppé. C’est là qu’elle fera la rencontre de Kylian, un basketteur professionnel calme et posé, mais qui sera intrigué par la jeune femme. Elle, n’aimant pas le sport et lui, entêté, il souhaitera forcément lui montrer une facette de son sport différente et bien plus agréable. Mais cette relation ne sera pas sans embûches… Alors, à quel prix vont-ils payer leur envie de s’aimer ?

Adji : Question traditionnelle que nous sommes obligées de poser : Le héros ou l’héroïne :

  • Parfait à épouser ? Kylian, sans hésiter (Stay)
  • Parfait pour passer du bon temps au lit ? Alex ! les escaliers s’en rappellent toujours (Be Mine)
  • Qui vous a donné tout de suite envie de l’étriper dans d’atroces souffrances ? Anna, toujours sans hésiter ! (Stay)

 

Adji : Et pour finir, un portrait chinois. Si vous étiez (et n’hésitez pas à commenter vos choix ^^) :

–       Une couleur : Le violet. Je trouve tout simplement que cette couleur est magnifique.

–       De la nourriture : Franchement ? Toute la nourriture bien cuisinée, parce que la bouffe c’est la vie J

Adji :  Ahhhh ça c’est bien vrai, rien de mieux qu’un bon repas hummm.

–       Une destination : Tahiti, parce que je rêve de m’y rendre.

–       Un animal : La panthère. Un animal magnifique, discret, solitaire, gracieux. J’adore cet animal.

Adji :  Je valide à 100%, c’est un animal extraordinaire.

–      Un Disney : Le Roi Lion (en dessin animé qui restera à mes yeux le plus parfait des Disney), mais pas en film par contre. J’ai été déçue par les voix françaises, même si les images sont sublimes.

Adji : Autre point commun :), pour moi aussi c’est le meilleur des Disney. Et effectivement les voix françaises du film à par Jean Reno craignent grave ^^.

–       Un héros Marvel ou DC Comic : Tony Stark. Je suis folle amoureuse de lui. De lui ou de son cerveau, je ne saurais le dire…

Adji : Bah dis donc, c’est que j’ai beaucoup de point commun avec vous. Je suis folle de son humour et de son arrogance à tout épreuve moi.

–       Une chanson : Une chanson de l’été. Je n’en ai pas en tête, mais une qui bouge, qui rend heureux et qui rappelle de jolis souvenirs.

–       Un des 7 péchés capitaux : Je dirai la gourmandise. Je ne fais que ça : manger.

Adji : BIENVENUE AU CLUB

–       Un vêtement : Un poncho : quand il commence à faire frais, c’est LE vêtement qui me fait toujours plaisir à avoir sur le dos.

Adji : Je ne suis pas très fan, mais je vois ce que vous voulez dire.

–       Une citation : « L’amour est une seule âme dans deux corps séparés ».Depuis mes 16 ans, cette citation reste ma préférée.

Adji : C’est une très belle citation :).

Merci infiniment d’avoir répondu à ce questionnaire et rendez-vous au Festival du Livre Romantique !

Tentez votre chance pour gagner, 1 exemplaires du dernier roman de N.C. Bastian, l’intégrale poche de la série Stay.  Pour cela, il suffit de remplir le formulaire et « liker » la page facebook du https://www.facebook.com/FestivalDuLivreRomantique/
Le roman sera à retirer par vous ou un tiers au Festival. Vous pourrez ainsi le faire dédicacer par l’auteure !

Lien du formulaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.