Vicious Temptation – Sonia Eska

Image résumé
Editions Addictives Collection Luv (Mars 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

Je suis ravie d’avoir pu retrouver la plume de Sonia Eska, que j’avais découverte avec celle de sa compère Noémie Loréna avec « Repousse-moi » qui avait été un coup de cœur génial.

Je vous propose donc ici mon avis sur « Vicious Temptation » et je vous l’annonce dès le début c’est de nouveau un énorme coup de cœur ! Je vous explique tout de suite pourquoi.

Parce que les personnages sont tout bonnement bouleversants. Keeva est une étudiante de 22 ans, pas vraiment comme les autres…Elle vit à Baltimore en Irlande avec ses parents et son frère jumeau Owen, jusque-là quoi de plus normal me direz-vous. Owen suit le même cursus universitaire que sa sœur. Tout repose sur lui. Il est son catalyseur, son confident, son guérisseur. Keeva ne sort jamais de chez elle et suit l’ensemble de ses cours à distance. La jeune femme souffre, constamment, sans que l’auteure ne nous dévoile l’origine de son mal. Angoisses, tocs, peur, cauchemars et larmes, voilà de quoi est fait le quotidien de Keeva…ça et la musique, plus particulièrement le violon.

Arthus « Art » est à la dérive. Borderline pourrait-on dire. Jouer avec le feu et le danger c’est son rayon. Rien n’a d’importance ni de grâce à ses yeux. Le bad boy arrogant et violent dans toute sa splendeur. Son passé à lui aussi est tourmenté…Pourtant malgré les obstacles évidents et leur fragilité respective, Kee et Art vont s’attirer irrémédiablement et inévitablement.

Parce que la trame est rudement bien menée. Bien que bavard, ce long roman m’a tenue en haleine de bout en bout. Sonia Eska distille des informations de ci de là, sur ses personnages et sur leur histoire. Petit à petit on plonge avec eux dans leurs douleurs. Certains pourraient dire que Kee pleurniche beaucoup, je répondrai alors que cette jeune femme  fait son maximum pour s’en sortir mais que les traumatismes du passé lui maintiennent la tête sous l’eau. Elle se bat. Douloureusement, mais elle se bat. Sa relation avec son Owen est terriblement touchante. Il est si prévenant, attentionné avec elle. Keeva le décrit souvent comme étant un homme parfait. Je vous avoue que je suis bien tentée de penser la même chose.

Parce que les sentiments sont tellement puissants. L’amour bien sûr, l’amitié aussi, mais surtout la colère et la peine. Sonia Eska arrive à nous décrire avec justesse le ressenti de Kee ainsi que celui d’Art. Tout au long du roman, leur histoire s’étoffe, s’épanouit mais se heurte aussi à une réalité difficile à accepter. Kee et Art vont devoir aller puiser au fond d’eux même, pour se battre encore et toujours.

Parce que ce duo atypique que forment Kee et Art est beau tout simplement. Ensemble ils se font autant la guerre que l’amour. De l’intensité il y en a, c’est le moins qu’on puisse dire ! Cela sert parfaitement la trame. D’ailleurs, je dois dire que l’expression « faire l’amour » prend tout son sens entre ces deux-là ! Un parfait alliage entre la coco et la menthe…comprendront celles qui auront déjà lu le roman. 😉

Parce que la playlist m’a accompagnée tout au long de ma lecture, parfois quand je lisais et parfois simplement pour le plaisir d’écouter certains morceaux très prenants.

Parce que l’Irlande est un pays que je trouve tellement beau, malgré le temps parfois mitigé, les paysages sont à couper le souffle. A travers le regard de Kee du haut de sa chambre, Sonia Eska arrive à nous faire ressentir l’ambiance irlandaise et c’est très plaisant.

Parce que la fin du roman est une très belle conclusion à cette histoire. J’ai adoré découvrir le chapitre 51. Là encore l’auteure nous dévoile l’issue de l’histoire petit à petit, comme pour nous tenir en haleine jusqu’au bout.  Kee et Art m’ont marquée, je me souviendrai longtemps de leur histoire. Je vous recommande donc tout particulièrement de vous laisser porter par cette histoire hors norme. C’est en tous les cas, un très beau coup de cœur pour moi, j’espère qu’il en sera de même pour vous.

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon

Couv numlogo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.