Une seule fois ou presque – Wendy Roy

Une seule fois ou presque -Wendy Roy – Editions Addictives – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 11/01/2019

Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.

Une seule fois ou presque est une romance New Adult regroupant la sensualité, la touche de suspens, de particularité avec le métier de Vanessa.

Vanessa, jeune femme de 25 ans, est détective, associable de par sa synesthésie qui associe le son des voix au toucher, qu’il soit agréable ou pas.

Sa particularité fait qu’elle ne peut pas vivre comme tout le monde, se protège au maximum des voix, sons qui l’entourent. Elle n’a de relations professionnelles et amicales qu’avec ses amies Jeannette et Aphrodite, qui la comprennent. Elle fait la rencontre de son nouveau voisin, Joey, sexy et gymnaste de haut niveau. C’est un tombeur, qui sait ce qu’il vaut, qui va tenter par tous les moyens de la séduire, même pour une nuit. Y arrivera-t-il ? Les sens de Vanessa le supporteront-ils ? Acceptera-t-elle de le faire entrer dans son quotidien, sa bulle si aseptisée, maitrisé ?

Il m’a manqué un petit quelque chose pour être pleinement conquise.

J’ai été touché par la condition, la vie du personnage de Vanessa. C’est une battante qui a su adapter sa vie à son « handicap ».

La relation Joey et Vanessa n’est pas de tout repos vu le caractère de la jeune femme qui se protège au maximum pourtant l’auteure arrive à faire émaner toute la tension sexuelle et la sensualité entre eux.

Le personnage de Joey est un peu trop sûr de lui, légèrement goujat, très centré sur son sport, ses objectifs, ne voulant aucune relation à long terme. Pourtant, il devient touchant, très investi au fur et à mesure de son parcours, sa séduction de la jeune détective.

C’est une romance assez descriptive sur le ressenti des deux héros, par rapport à la communication entre eux. Leurs quotidiens respectifs sont très détaillés dans cette histoire. On ne rate rien des entraînements, ni des impressions à chaque agrès pour le gymnaste tout comme la pointe d’adrénaline ou d’ennui que peut subir Vanessa dans son métier.

Wendy Roy a su mettre en évidence des pathologies singulières, qui empoisonnent le quotidien des personnes qui les ont, les obligent à s’adapter, voire à vivre reclus car leurs manifestations peuvent dérangeantes, humiliantes et incomprises. Sa plume est étonnante par ses choix de sujets mais elle très juste, détaillée sur les sensations qu’éprouve Vanessa à chaque voix entendue.

L’auteure surprend agréablement le lecteur en sortant des codes : un sportif qui pratique un sport moins médiatisé et plus esthétique que d’habitude, une jeune femme différente. J’y ai passé un bon moment même si c’est un peu trop descriptif et pas assez dialogué pour moi mais cette écriture est tout à fait justifiée avec la synesthésie. Je suis curieuse de découvrir le tome consacré à la meilleure amie de Vanessa, Jeannette…

Vous pouvez commander sur Amazon ce livre  en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.