Thoughtless, Tome 4 : Sensible – S.C. Stephens

Thoughtless - 4 - Sensible - SC Stephens RESUME.png

~ Edition Hugo Roman (02 juin 2016) ~ Environ 560 pages ~ 

Avis Marina

Voilà deux ans que j’ai découvert la série Thoughless de S.C. Stephens. Et bien que Sensible soit la version de Kellan du premier tome, il y a suffisamment de temps entre mes deux lectures pour que je n’ai pas le sentiment de relire la même histoire…

D’autant que ce nouveau point de vue nous permet de découvrir des nouveaux passages mais surtout, cela explique les moments où je trouvais le héros lunatique. Et puis, on en sait plus sur le passé de Kellan, sur sa relation avec Denny et Evans… Ce nouveau tome dévoile aussi un peu plus les autres gars du groupe…

Mais il y a aussi des choses qui n’ont pas changé…. Le don de Kiera pour me mettre à bout de nerfs….

Non, vraiment… Les deuxième et troisième tomes de Thoughless avaient fini par tempérer mes ardeurs envers elle, et j’avais oublié à quel point elle était agaçante…

Son indécision, ses revirements, ses peurs… Cela m’avait déjà énervée en lisant Indécise, mais l’auteur avait réussi à me faire ressentir un peu d’empathie pour elle… Mais là… nous vivons l’histoire à travers Kellan… et l’envie de la tarter est 1000 fois plus forte…. Qu’est-ce qu’il déguste, le pauvre !!!

Le héros est un artiste à fleur de peau, qui trimbale ses névroses depuis l’enfance… Il n’a pas su se faire aimer de ses parents et vit avec la peur de ne jamais inspirer l’amour à qui que ce soit…

La soif de « connexion » de Kellan avec un autre être humain en fait un homme très… sexuel. Autant dans sa manière de chanter mais aussi dans sa façon d’enchaîner les conquêtes…

Jusqu’à sa rencontre avec Kiera… Jusqu’à ce qu’il découvre, grâce à la relation qu’elle a avec son meilleur ami, qu’il existe une autre manière d’être lié à quelqu’un… Jusqu’à ce que cela lui renvoie le vide de son existence et sa propre solitude… Jusqu’à ce que l’amitié, mâtinée d’attirance, qui va se créer avec Kiera, remplisse ce vide…. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se passer d’elle, quitte à accepter n’avoir que des miettes….

Même si la « victime » est Denny (qui découvre que la femme qu’il aime le trompe avec son meilleur ami), tout le monde souffre dans ce triangle amoureux… Et Kellan peut-être encore plus que lui…

Découvrir Kellan aussi sensible, m’a beaucoup touché mais… il m’a moins fait rêver qu’en lisant la version de Kiera… Je crois que je n’étais pas prête à le découvrir aussi fragile…. Ca a un peu « cassé le mythe » pour moi.

Ne vous méprenez pas, j’ai adoré ma lecture, et ce n’est pas une critique ! C’était génial d’être dans la peau du héros, et je suis certaine que vous serez nombreuses à craquer encore plus pour Kellan en découvrant l’étendue de sa sensibilité.

a lire

Note 4

Avis Jenni

Étant une fan incontournable de la série Thoughtless et plus précisément des D-Bags, j’étais impatiente de lire l’histoire de Kellan et d’avoir son point de vue. Dans « Sensible », je revois cette histoire d’un œil nouveau. Je suis ravie de retrouver tous les personnages après tout ce temps…car même si Kiera je ne la supportais pas, elle m’avait manqué ou plutôt ça m’avait manquait de ne pas détester une héroïne de la sorte !

Kellan Kyle est un musicien dans l’âme. Depuis ses six ans il avait commencé à jouer de la guitare.
Son enfance n’a rien de magique. Délaissé par ses parents, il a appris tout seul à faire des accords. Il commençait par essayer de reproduire les chansons qu’il entendait à la radio. Une fois qu’il maîtrisait les accords il était déterminé à jouer tous les morceaux qu’il pouvait ! La musique était sa planche de salut. Loin de se douter de l’impact qu’aurait sa passion sur sa carrière, il s’est laissé porter par les notes. Sa guitare avait besoin d’être jouée et lui, avait besoin de jouer. C’était une relation mutuelle, belle, symbolique, et pendant longtemps, ce fut la seule…
Kellan a toujours été un musicien hors pair et a toujours eu un groupe. Avec son ami Evan, il a formé un groupe puis, ils ont dégotés Matt et Griffin. Ensemble ils forment le groupe des D-bags et s’entendent très bien. Très vite devenus inséparables, ils jouaient un peu partout à L.A., puis ont choisis de suivre Kellan, lorsqu’il a dû revenir à Seattle, à la mort de ses parents. Ils sont soudés et depuis ne se sont jamais quittés.
Les garçons ont pour habitude de se rendre au Pete’s bar. C’est leur QG. Il menait sa vie comme il l‘entendait, jusqu’à ce que son ami Denny l’informe qu’il vient s’installer avec sa petite amie à Seattle. Denny avait illuminé son enfance. Il représente une période d’accalmie dans son passé, mais a aussi donné un sens à sa vie. Il lui est redevable. Sa maison étant trop grande pour lui tout seul, Kellan lui propose d’emménager chez lui… Il est seul, sa vie est vide. La vie à trois promet bien des surprises !

Ce fut un véritable plaisir de lire son histoire et je suis encore une fois tombée amoureuse de lui ! Il est craquant et il est difficile de ne pas lui résister. Kellan n’a pas eu une enfance facile. Seul, brisé et torturé, il est parvenu grâce à la musique, à devenir très talentueux. Sa guitare est toute sa vie mais lorsque la miss Kiera débarque dans sa vie, elle va en un rien de temps chambouler tout son quotidien. Ils n’avaient même pas encore été présentés l’un à l’autre, qu’elle lui faisait déjà l’effet d’une bombe ! Il l’a dans la peau. Il la désire. C’est plus fort que lui et cela au détriment de son amitié avec Denny. L’amitié était impossible une fois que l’amour s’en mêlait…

S. C. Stephens a fait un travail remarquable. Ses personnages n’ont aucun secret pour elle. Elle sait ce qu’elle veut et parvient à la perfection à retranscrire ce qu’elle souhaite. On ressent à la perfection les différentes émotions de Kellan et on comprend ses troubles.

J’ai préféré la Kiera dans son point de vue à « elle ». (Eh oui faut le faire quand même !) Elle m’énervait, mais ici, elle met mes nerfs à rudes épreuves !!! Elle est exaspérante et me donne envie de la secouer. Sérieusement, elle a un don pour énerver celle-là !!! C’est une vraie tête à claques ! J’ai du mal à comprendre l’acharnement de Kellan pour elle alors qu’elle ne cesse de lui en faire baver !

J’ai aimé découvrir Kellan plus en détails. Avoir sa vision des choses, nous permet d’en savoir plus sur lui. On découvre ses faiblesses, ses blessures et sa souffrance non pansée. On en apprend sur sa jeunesse, son ami Evan qu’il fréquente depuis longtemps et ce qui le lie à Denny. Il est et a toujours une part de fragilité en lui et on comprend pourquoi il est ainsi. Je le vois différemment. Il est craquant et très touchant.
Ce qui m’a dérangé, car il faut bien un petit hic, c’est le voir faire le canard comme ça. Ça fait perdre un peu de sa valeur. Son regard, le rend trop sensible, fleur bleue et à tendance à m’embêter. Ça aurait pu être un coup de cœur s’il avait été (un tout petit peu) bad boy ou alors moins guimauve ! ^^

Note 4,5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.