Des étoiles à l’infini – Blanche Monah

Résumé - Des étoiles à l'infini - Blanche Monah.png

Auto-édition (janvier 2017)

Format numérique – Environ 350 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

Après avoir découvert Blanche Monah dans un premier roman très « choc » (car faut bien avouer que même si j’ai adoré, « La cage dorée » c’était quelque chose !!) L’auteure m’a intriguée et a attisé ma curiosité, me laissant impatiente de découvrir son second livre… « Des étoiles à l’infini » est un livre totalement en contraste par rapport au précédent, avec cette fois une romance plus douce et des personnages plus normaux et beaucoup moins délurés (si je puis dire) … J’ai pu retrouver la superbe plume de l’auteure, mais j’ai aussi pu m’apercevoir qu’elle est capable d’être dans plein de genres différents finalement… Chose qui la rend encore plus étonnante qu’elle ne l’est déjà ! J’en profite également pour la remercier, non seulement pour la gentillesse dont elle fait preuve mais aussi pour sa générosité et sa confiance pour l’envoi de son roman en service de presse.

Dans le rôle de l’héroïne, nous faisons connaissance avec la brillante Rachel

  • Son rêve ? Travailler dans l’aérospatial. Idéalement pour le programme Ariane Espace, ou à la NASA. Mais avant ça il faut qu’elle entre dans la meilleure école… Donc chaque chose en son temps !
  • Son objectif ? Réussir ce concours. C’est pourquoi, elle s’aventure dans une prépa qui représente la première étape dans la réalisation de son rêve. Elle compte bien mettre tout en œuvre pour y parvenir. Rien ne viendra se mettre en travers de son chemin. Elle travaillera autant qu’il le faudra. Tous les jours s’il le faut, de jour comme de nuit, cela lui est égal.
  • Ses inquiétudes dans tout ça ? La compétition qui peut être féroce et l’argent. Elle se doit alors de réussir coute que coute et ne peut se permette aucune distraction.
  • Son mantra ? Travail ! Travail ! Travail ! Ses ambitions n’ont pas de place pour l’amusement, ni pour toute chose qui pourrait la détourner de son objectif.

 

Dans le rôle du héros, nous rencontrons l’irrésistible Chris

Si son look de rebelle fait peur à certain, Chris c’est avant tout une légende sur le campus, réputé pour ses nombreuses frasques : gros fêtard et qui couche surtout avec tout ce qui bouge… Il est étudiant en troisième année dans le domaine de l’informatique et a été désigné pour être LE tuteur de Rachel. Lorsque Rachel fait sa rencontre, elle tombe des nues… Egalement passionné par l’aérospatial, il va très vite prendre les intérêts de Rachel très à cœur… Et il se pourrait bien qu’il vienne chambouler ses plans, sa vie de solitaire et qu’il la fasse sortir de sa coquille….

Ce n’est pas qu’une impression, cela se confirme encore une fois dans ce second roman : L’auteure à un talent de dingue ! Sa plume vous bouleverse sans que vous puissiez voir les choses venir. J’ai été ravie de la découvrir dans ce genre plus romancé et plus doux. J’ai pu cerner et m’accrocher aux personnages avec facilité car l’auteure n’a rien laissé au hasard. Elle entre dans la peau de ses personnages, s’imprègne tellement d’eux que plus rien n’a de secret pour elle.

Rachel est une fille très, voire trop studieuse. Elle est à la fois fragile, vulnérable et charmante. Et donc des critères pouvant être des handicaps dans un milieu aussi compétitif qu’est la prépa, où personne ne se fait de cadeaux. Mais c’est aussi une fille passionnée, vibrante, gentille, drôle et sincère. Quant à Chris, ses traits de personnalité contrastent fortement avec son look, puisqu’au premier abord on s’attend à ce qu’il soit quelqu’un de dur, distant, voire brutal… alors qu’en fait il est tout le contraire ! C’est même un gros nounours ! Bon ok un nounours un peu particulier… Il est un garçon prévenant, serviable et protecteur. Alors que Rachel va calmer ses petits dérapages au niveau de ses pulsions, Chris lui, va faire ressentir à Rachel des nouvelles sensations… Entre eux l’alchimie est bien plus forte. Il y a d’abord cette complicité, mais aussi cette affection qui les lient l’un à l’autre et surtout ce besoin omniprésent de ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre.

En bref, cette histoire vous prouve que l’amour est imprévisible. La plume de Blanche Monah a su m’atteindre et m’émouvoir. C’est beau et intense. Cependant, j’ai fini par ressentir un essoufflement à la longue avec justement ce trop-plein d’amour qui ressort, et qui est un peu trop dosé à mon gout. Mais cela ne vient pas gâcher pour autant mon envie de poursuivre la suite des aventures de Rachel et de Chris. Vivement le tome 2 où je pense que certains personnages secondaires vont plus se révéler et peut-être même faire leur grand retour… J’espère surtout que l’auteure va faire monter la pression d’un cran…

-Jolie découverte, à lire !-

Note 4LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

–> Retrouvez ce livre sur Amazon :

format-numerique-des-etoiles-a-linfini               Format broché - Des étoiles à l'infini.png

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.