Ne crois pas que tu m’aimes – Alfreda Enwy

Ne crois pas que tu m’aimes – Alfreda Enwy – Editions Harlequin – Collection &H – Version Broché (intégrale) – Version Numérique Tome 1 et Tome 2 (à venir)- sortie le 03/04/2019

Je remercie les Editions Harlequin pour ce Service de Presse.

Ce sont deux âmes qui se sont trouvés pour s’aimer, se protéger en formant une bulle pour survivre à leur vie.

Automn, est une petite fille pleine de vie qui, très jeune, a toujours dû se débrouiller pour survivre, et rendre la vie la plus heureuse et confortable possible, à son frère Dustin et sa sœur Avery, puisque leur mère, droguée et alcoolique pouvait les abandonner parfois des jours, voire des semaines.

Mao fera la rencontre de cette belle petite fille aux cheveux couleurs de feu, dans un jardin d’enfant, leur amitié sera forte, sans faille dès le départ. Les années passant, ils évoluent grandissent, Automn deviendra serveuse pour subvenir au besoin de sa famille, cumulant autant de jobs qu’elle le peut. Mao suivra des études d’architecte sans jamais quitter sa Automn. Mais en grandissant les sentiments n’ont-ils pas évolué ? Pour Automn c’est certain, pour Mao, habituer au sexe rapide et unique c’est moins sûr … Et pourtant …

Ils n’ont pas tiré les meilleures cartes à la naissance, la vie ne leur fera pas de cadeaux mais eux veulent embellir la vie de l’autre. C’est tellement fort et passionnel qu’il ne peut y avoir que des étincelles !

Alfreda nous livre une histoire bouleversante, de sentiments à fleur de peau, de tension perpétuelle. Ses deux héros nous embarquent dans leur bulle pour nous faire vibrer d’intenses émotions qui les animent. C’est bien là qu’est le réel talent de cette auteure, c’est de nous plonger au cœur des sentiments de Mao et Automn, qui sont si puissants qui les entraîneront pas toujours du bon côté ou ne leur feront pas faire les bons choix. Mais une chose les guidera toujours : l’amour, le bien-être de l’autre. Et cette sensation est sublime, tout comme ce qu’ils partagent, c’est unique et tellement précieux.

Quant on ne peut pas compter sur ses parents pour se protéger et que le danger vient d’eux, on se créer une nouvelle famille et c’est ce qu’ils ont fait avec Avery, Dustin, et leurs meilleurs amis. On compte sur le soutien de cette famille de cœur quoiqu’il se passe.

Automn m’aura tirée plus d’une fois les larmes yeux par tout ce qu’elle endure, supporte et maîtrise, entreprend, responsable depuis son plus jeune âge de son frère et sa sœur, une véritable abnégation pour ceux qu’elle aime. C’est un personnage qui force le respect avec un courage, une détermination, un orgueil qui lui vaut d’avancer mais également une fragilité qui émeut.

Quant à Mao il peut être admirable comme détestable, personnage complexe, mais ce qui est indissociable de lui, c’est cet amour sans borne qu’il voue à Automn, son amie et cette saison au Japon, son pays natal. On ne peut effleurer, la belle, sans qu’il soit à l’affut, qu’il soit sur les dents, il ne vaut mieux pas réveiller la bête ! Il va nous montrer également qu’il n’y a qu’un pas entre l’amour et la haine.

J’ai plongé dans cette romance intense en émotions diverses et variées, qu’elles soient belles, magiques, sensuelles, cruelles ou révoltantes, Alfreda nous épargne peu de choses.

C’est une histoire dense mais qui laisse au lecteur le temps d’apprécier chaque événement, parfois un peu trop pour moi, tout en faisant monter la tension, le suspense par des secrets, des réactions extrêmes, des rebondissements.

C’est un beau livre qui fait la part belle aux sentiments profonds, à l’amour qui peut rendre la vie plus belle, et une allégorie à l’automne japonais.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

  

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.