Love me if you can – Emma M. Green & Felicity Stuart

Résumé - Love me if you can.png

Editions addictives (25 juin 2015) – Environ 516 pages

Avis Jenni

J’ai un énorme coup de cœur pour la plume d’Emma M. Green que j’ai découvert dans « Jeux interdits » et « Jeux insolents » et je compte bien me procurer tout ce qu’elle écrit, car une chose est sûre : Emma M. Green est une valeur sure ! Et je suis totalement accro à son style d’écriture. Sa plume est captivante, addictive, amusante, touchante et nous fait rêver…

Avec « Love me if you can », ça fonctionne encore une fois très bien ! J’ai été transportée du début jusqu’à la fin.

Cela fait un an qu’Adèle à tout quitté : vie, ville, amis et famille, pour suivre Melville, son futur mari, pour San Francisco. Ensemble, ils ont ouvert un petit restaurant français « À la folie ». Elle vit de sa passion : la cuisine. Sa vie à tout d’un long fleuve tranquille… du moins en apparence car il y a une ombre au tableau : le motard sexy, tatoué !
Damon a une mission à relever mais face à une Adèle désarmante, il a du mal à la mener à bien …

J’ai aimé le côté énigmatique de Damon et sa façon à Adèle de baisser la garde. Pour se montrer vraie et entière avec lui. Il est un héros torturé avec plein de mystère et de noirceur. J’ai eu un peu de mal à me représenter le personnage d’Adèle avec ses yeux de chat jaune, par contre aucune difficulté à m’imaginer celui de Damon. Il est impossible de lui résister une seconde. Il est à croquer ! Damon Lennox n’est pas là par hasard et il n’avait pas prévu de tomber sous le charme de cette fille. Il se montre très protecteur et va faire preuve d’une gentillesse inébranlable. Le personnage de Melville… Grrr !!! J’avais envie de lui tordre le coup à celui-là, dès qu’il ouvrait la bouche ! Il est odieux alors qu’Adèle est une jeune femme adorable, insomniaque et qui fait des listes à tout va. Elle est attentionnée et très attachante.

Les personnages secondaires sont intéressants et très sympathiques. Ils sont chaleureux, apportent de l’amour et ont un grain de folie. Même Bernadette, avec ses soixante-dix kilos et sa bave fait son effet !

J’ai apprécié de lire quelques passages du blog culinaire que tient Adèle. Elle y reflète son idéal de vie sauf que dans la réalité, elle n’a rien d’idyllique. La plume des auteures est tendre, romantique, palpitante. L’intrigue suit son cours et le suspense est bien mené. Je ne me suis pas ennuyée un instant. J’ai passé un très bon moment avec ces personnages et j’ai hâte de lire la suite !

Les personnages de Blake et Violette sont une mise en bouche « exquise », qui présage un spin off du tonnerre avec piques et fous rires garanties, mais aussi avec électricité et tension au rendez-vous ! Ils sont torrides et je sais d’avance que je vais les adorer !

Note 4

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.