La saveur de l’interdit-Stéphane Soutoul

Image résumé
Rebelle Editions ( mars 2018) environ 250 pages – format numériqueformat broché

Avis de Valou

Je remercie les Editions Rebelle pour ce service presse

Je dois avouer que je n’avais pas encore eu l’occasion de lire un livre édité chez Rebelle éditions, ni de découvrir la plume de Stéphane Soutoul. Le fait que cette romance « New Adult » a été écrite par un homme, m’a particulièrement intéressée, car il faut reconnaître que ce n’est pas monnaie courante, dans ce domaine. J’ai passé un très bon moment livresque, ce livre est une petite gourmandise à dévorer, vous allez comprendre. 

Mélanie, 22 ans, quitte son Alsace natale direction le sud, pour prendre ses fonctions de chef de cuisine au restaurant Bleu Azur. D’emblée l’auteur fait fort avec un premier chapitre qui met en scène les prémices d’ébats torrides entre Mélanie avec un bel inconnu, dans les toilettes du TGV qui la conduit à Nîmes!! J’ai trouvé génial que l’histoire commence de cette manière. Cela donne un rythme à l’histoire, et une multitude de questions s’imposent au lecteur: qui est cet inconnu évidemment? Pourquoi la jeune femme s’est-elle laissée aller de cette manière, alors qu’elle semble, d’ordinaire, plus introvertie ? Et surtout quand et comment vont-ils se revoir?

Le « beautiful stranger » en question s’appelle Bastian, il a 27 ans et est psychologue. Son chemin va recroiser celui de Mélanie et entre eux c’est tout bonnement torride! Ils sont attirés, aimantés l’un à l’autre: une véritable alchimie opère entre eux. Bastian aime particulièrement les lieux publics pour entraîner Mélanie dans des ébats qui lui font perdre la tête! Je vous rassure, ici pas d’overdose de scènes érotiques. Elles sont savamment dosées par l’auteur, utilisées à bon escient pour faire monter la température, certes, comme une pincée d’adrénaline mêlée à la passion. Mais elles permettent aussi de voir l’évolution de la relation du couple.

Petit arrêt sur image concernant la personnage de Mélanie. J’ai trouvé sa personnalité très intéressante. Elle se donne à fond pour son métier, sa passion. L’auteur a su nous décrire avec justesse, l’univers très masculin et macho du milieu culinaire. Mélanie avance et serre les dents. Avec Bastian, elle ne veut pas dévoiler trop vite son attachement pour lui, même si elle le ressent rapidement. Elle se protège au maximum pour éviter de souffrir . Cela contrebalance le côté très mystérieux du beau Bastian. 

Si la trame de l’histoire n’est pas extravagante, j’ai beaucoup apprécie la plume de Stéphane Soutoul. Elle est fluide, c’est un véritable plaisir à lire. Plus l’histoire avançait et plus j’avais hâte de découvrir la suite. L’auteur a donc écrit cette romance avec brio, comme quoi ce n’est pas un style réservé aux femmes. Les hommes aussi peuvent faire preuve de beaucoup de subtilité pour décrire un amour naissant et pimenté entre 2 êtres! La preuve en est avec « La saveur de l’interdit« .

La fin du roman m’a vraiment séduite, au delà de l’histoire d’amour, j’ai beaucoup apprécié le choix de l’auteur quant à l’épanouissement du personnage de Mélanie. J’ai trouvé que cette romance « new adult » avec des accents de romance « feel good« , tant j’avais la « banane » en refermant la dernière page de l’ouvrage. 

 Maintenant à vous de découvrir ce roman, assurément vous passerez un bon moment! Je terminerai cette chronique par une citation du livre que je trouve tout simplement géniale:

« L’indécence, la complicité et l’interdit revendiquent une saveur incomparable« 

A lire

Note 4

Cliquez sur les images ci-dessous pour vous procurer le format de votre choix

couv broche

COUV NUM

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur « La saveur de l’interdit-Stéphane Soutoul »

Laisser un commentaire