Kiss me if you can – Emma M. Green & Felicity Stuart

Résumé - Kiss me if you can.png

Éditions Addictives (20 novembre 2015) – Environ 620 pages

Avis Jenni

Emma Green que j’adore et Felicity Stuart que j’ai découvert dans « Love me if you can » est tout simplement géniale. Elles nous offrent avec ce spin-off, une très belle histoire d’amour. Cette suite est ma préférée et est un petit en-cas savoureux !

Nous avons là, la pétillante et sexy Violette Saint-Honoré… Frenchie, meilleure amie et anciennement collègue d’Adèle, qui vient de se faire embaucher dans les cuisines du « Lennox Hill », aux États-Unis. Un palace étoilé, dirigé par le grand chef Blake Lennox, cousin/frère de Damon…

Violette n’a qu’une seule motivation dans la vie c’est réussir dans le domaine de la pâtisserie et devenir un grand chef dans un établissement renommé. Elle bossait en tant que pâtissière pour sa meilleure amie Adèle dans « Love me if you can ». Ici, elle intègre la brigade de pâtisserie. Blake et Violette sont deux mordus de travail, qui aime les bonnes choses. Ils ne se consacrent qu’à leur carrière, qui n’a pas de place pour l’amour… Pourtant entre eux ça ne manque pas d’électricité. L’attirance est forte… Même pas, c’est plus que ça ! La tension n’est plus palpable entre eux, elle est criante !

Ils ont beau être attirés l’un par l’autre, Blake et Violette sont avant tout deux cœurs brisés, par des anciennes relations. Ils ne croient plus en l’amour et surtout ne veulent plus y croire… Alors ils font ce qu’ils savent faire le mieux : cuisiner et piquer l’autre.
Entre disputes salées, retrouvailles sucrées et un perpétuel jeu du chat et de la souris, parviendront-ils à s’apprivoiser ?

Une romance savoureuse dans l’univers de la gastronomie, dans un palace luxueux, avec des personnages à croquer ! Ces deux-là sont excellents et ont un caractère bien trempé. Ils ne vont faire que jouer au chat et à la souris, et on ne s’en lasse pas une seconde. Ils se soumettent et se défient. Ils sont insolents et leurs joutes verbales sont exquises. Ils sont enivrants et leur naturel est très intéressant. Violette réveille l’animal déchaîné qui sommeille en Blake. On peut dire que la blonde incendiaire ne manque pas d’aplomb ! Petite aparté, sur le personnage de Victor que j’avais envie de trucider !

Aux côtés d’une héroïne « fée clochette » et d’un héros « Playboy » sensuels… Blake le grand chef sexy et Violette la pâtissière haute en couleur nous en mettent plein la vue ! C’est gustatif à souhait ! Violette et Blake se désirent autant qu’ils se déchirent.

La plume est dynamique, gourmande, riche en humour et en tendresse. J’ai savouré chaque ligne, chaque chapitre. C’était divin ! J’ai succombé tellement c’est addictif et impossible de s’en passer ! J’aime énormément les histoires d’Emma M. Green, qui a l’art et la manière de nous plonger dans des romances géniales et excitantes avec des héros énigmatiques, milliardaires et un tantinet bad boy… Et une fois de plus, ici ça marche à la perfection ! On s’évade totalement et on est rapidement accaparé par sa plume.

Coup de Coeur

Note 5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.