Beautiful, Tome 2 : Walking Disaster – Jamie McGuire

Résumé - Disaster - Tome 2 Walking disaster - Jamie McGuire.png

Editions J’ai lu / Poche (15 octobre 2014) – Environ 477 pages

avis-de-jenni-les-tentatrices

La série Beautiful de Jamie McGuire, fait tout simplement vibrer ! Ce second tome consacré au point de vue de Travis est un délice. Je remercie les éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce service presse.

Walking disaster est fort, romantique, drôle, touchant et révèle une histoire d’amour hors du commun !

Travis est un homme à femme, et à la réputation qui le suit sans pour autant le déranger. Mais en la personne d’Abby, il va enfin trouver une fille suffisamment intéressante pour avoir envie de la connaitre vraiment… Elle est une adversaire de taille car Poulette est autant joueuse qu’il l’est lui… et ça, il adore ! Elle a un petit quelque chose qui l’intrigue et qui la différencie des autres femmes. Incontestablement attiré par la jeune femme, il ne peut que s’accrocher à elle et vouloir la percer à nue. Pourtant, les sensations qu’il éprouve en sa présence vont le déboussoler. Auprès d’elle, il est serein, détendu et se sent pousser des ailes. Il va avoir du mal à comprendre ce que lui fait ressentir Abby… Chose qui ne lui plaît pas forcément mais qui est plus réconfortant que déroutant.

Lorsque America et elle sont venue s’installer ici, l’objectif était de prendre un nouveau cap. En tout cas d’en changer mais avec Travis elle retrouve tout ce qu’elle cherche à fuir. Sera-t-elle prête à revivre tout ça aux côtés d’un mec tatoué et irrésistible ?

Leur histoire aurait pu être classique : le mauvais garçon qui craque pour la gentille fille, mais Abby n’a rien d’une princesse. Elle cache quelque chose et lui fait tourner la tête… Peut-être est-ce ce qui les rapproche d’ailleurs…

Le côté « sans surprise » de l’intrigue, le penchant pour l’alcool qui coule à flot, les excès de vitesse sur la moto, Travis qui est l’homme de la situation et qui est TROP FORT, Abby LA Wonder Woman bluffeuse de poker… est plutôt exagéré, voire même tiré par les cheveux et surréaliste au point de nous faire lever les yeux au ciel mais ça fonctionne quand même et ça me plait car en dehors de ça, il y a aussi deux êtres blessés qui tentent de se reconstruire à leur façon… A chacun son échappatoire, jusqu’à ce que leurs chemins se croisent et qu’ils comprennent qu’ils ont besoin l’un de l’autre pour avancer et qu’ensemble ils sont invincibles…

Abby est l’opposé de lui : innocente en surface, mais bien abîmée en profondeur. Convaincu qu’elle est trop bien pour lui, une petite voix familière au fond de lui, murmure qu’il doit se battre pour ce qu’il veut… Et c’est ce qu’il va faire…se battre pour elle car Travis est totalement obsédé par sa Poulette ! Plus il passe du temps avec sa Poulette et plus il se sent « normal » et équilibré. Il n’a plus le sentiment d’être un homme brisé et en colère contre le monde entier. On ressent sa souffrance et le manque causé par l’absence d’Abby. Sans elle a ses côtés, il est démuni plus que jamais et complètement anéanti. Il l’a dans la peau, au point que son amour pour elle est devenu une drogue. Accro, jaloux, possessif, agacé, nerveux… il va devoir choisir ses combats car c’est invivable et insupportable au quotidien. Son combat pour reconquérir celle qui lui a brisé le cœur mais qui était aussi sa meilleure amie va être très prenant.

J’ai de loin préféré ce tome-là, avec la vision de Travis. Non seulement, on en apprend davantage sur le jeune homme qu’il est, sur son ressenti, sa vision des choses et ses sentiments. Travis est attendrissant dans ses manières de faire et on ne peut que lui pardonner toutes les erreurs commises et les maladresses car il est chou comme tout ce Mad Dog. Mais, en ce qui concerne Abby, autant je ne l’ai pas appréciée dans Beautiful Disaster, autant ici je me suis attachée à elle. Travis la représente d’une façon beaucoup plus agréable, sympathique, faisant même oublier le côté naïf que je lui reprochais. J’ai aussi beaucoup aimé en connaitre un peu plus sur son cousin Shepley, qui est très présent et indispensable à la vie de Travis. Très plaisant, on ne peut lui résister. Et que dire de Mare, si ce n’est qu’elle est une amie protectrice, gentille et amoureuse.

Le point fort de ce roman reste pour moi les échanges entre la maman avec son petit garçon… C’est court, bouleversant et poignant. De plus cela apporte une autre dimension à ce tome, qui le rend plus chaleureux. Néanmoins si je devais reprocher quelque chose à l’auteure, ce serait concernant l’épilogue final qui nous conduit onze ans plus tard… Avec une impression d’être passé à côté de beaucoup de choses. Alors que ce second volume retrace la même histoire que dans le premier tome avec pour seul changement le point de vue du personnage principal au niveau de la narration, et donc par conséquent quelques nouveautés… J’aurais préféré en connaitre plus sur leur relation après leur passage sur un coup de tête à Vegas…

L’avis de Helle en cliquant ici

-A lire !-

Note 4

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

–> Retrouvez ce livre sur Amazon :

Format broché

format broché walking disaster.png

Format numérique

format numérique - walking disaster.png

Format poche

format poche walking disaster.png

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.