Burning Rider – Sara June

Image Résumé
Editions Addictives ( Février 2019 ) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’univers des Dark Soldiers ainsi que la plume de Sara June. L’auteure nous propose dans ce nouvel opus, de faire connaissance avec Kill, l’homme du main du clan. Au début du roman, après plus de 2 ans enfermé en prison, le biker retrouve enfin la liberté. Sorti sous conditionnelle, il a des travaux d’intérêt général à réaliser. Il va donc apporter son aide dans un refuge pour sans abris, et va y faire la connaissance de Caitlin. La jeune femme y travaille en tant que bénévole. Très vite, une belle complicité s’installe entre eux, leur entente est fluide, ils sont sur la même longueur d’onde. Bref, entre eux ça matche totalement…mais sur le plan amical uniquement. Kill n’est pas l’homme d’une seule femme, et Caitlin, pourtant pas indifférente au magnétisme du beau biker, semble dissimuler un sombre passé qui l’empêche d’avancer.

D’emblée, j’ai été séduite par ces deux personnages. Leur amitié est plaisante à lire, même si on sent que la jeune femme craque pour le côté viril du beau biker. Le personnage de Caitlin m’a beaucoup plu. Son manque de confiance en elle est particulièrement touchant. Malgré tout, elle ne se plaint pas et n’est pas du genre à pleurnicher. Elle fait face et masque ses douleurs. Tout au long du roman, Caitlin m’a étonnée, tant par sa force que par son courage, face aux sentiments qu’elle ressent. Caitlin lutte sans cesse, ne baisse pas les bras. Aussi, elle mérite amplement une mention spéciale. J’ai apprécié aussi, le fait que l’auteure ne choisisse pas une héroïne répondant aux canons de beauté comme on a l’habitude de les lire. Caitlin a une beauté plus ordinaire, ce qui rend son personnage d’autant plus réaliste.

De son côté, Kill ne veut pas s’engager, l’amitié de Caitlin lui suffit. Néanmoins, il développe envers elle un instinct de protection, il va se montrer extrêmement prévenant et terriblement protecteur. Malheureusement, Kill ne fait absolument pas confiance en sa capacité à aimer et sans le vouloir, maladroitement, il agit comme un connard avec son amie. Quand les relations torrides et charnelles vont naître entre ces deux-là, la frontière entre l’amitié et l’amour n’aura jamais été aussi mince! 

Tout au long du roman Sara June surfe avec cette frontière en ajoutant subtilement des rebondissements qui relancent la trame. J’ai vraiment pris plaisir à avancer dans l’histoire. Chapitre après chapitre, j’ai avalé le roman, toujours pressée de découvrir la suite. Il est aussi plaisant de croiser les personnages des tomes précédents, tels que Hush et Lily ou encore Path et Eden. La plume de Sara June est addictive et s’affine de tome en tome. 

Mon seul bémol est que j’en aurais voulu plus, comme pour le tome précédent « Sexy Wild Rider » d’ailleurs. J’ai trouvé que la fin était précipitée, trop rapide.  J’aurais aimé connaitre davantage de détails quant à la résolution du dénouement. Tout au long de ma lecture, j’étais tellement absorbée par leur histoire, que c’est à regret que j’ai quitté Kill et Caitlin. J’aurai bien aimé lire encore quelques chapitres supplémentaires les concernant. 

Malgré cela, je vous recommande cette lecture pour ce couple qui m’a vraiment embarquée et fait vibrer. C’est plaisant et intense, je suis certaine que vous aussi vous serez séduites! Je ne sais pas s’il y aura un prochain tome sur les Dark Soldiers, mais si tel est le cas, ce sera avec plaisir que je retrouverai la plume de Sara June.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.