Bad romance, Tome 2 : Cœurs indociles – Céline Mancellon

Résumé - Bad romance - T. 2 Coeurs indociles - Céline Mancellon.png

Editions Milady (mars 2017)

Parution en format numérique & broché – Environ 480 pages

–> Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (format numérique ou format broché) :

Format numérique - Coeurs indociles.png          Format broché - Coeurs indociles.png

 

avis-de-jenni-les-tentatrices

Je savais que « Cœurs indociles » ne serait pas dans la lignée de son prédécesseur mais je ne m’attendais pas à ressortir chagrinée par ma lecture compte tenu de la tournure des événements… Ici Céline Mancellon s’est plus axée sur le cadre noir et néfaste qui encercle les protagonistes, ayant des répercussions sur leur aspect psychologique.

Néanmoins, les scénarios ne cessent de s’entrechoquer dans nos têtes en espérant y voir rapidement plus clair. Ce second tome se révèle malgré tout être une sympathique histoire entre deux personnes qui n’ont pas le droit de s’aimer et qui pourtant vont se battre contre l’interdit, mais qui ne m’aura pas transportée comme je l’aurai souhaitée… Je pense que l’histoire aurait été plus profonde et aurait eu plus d’impact si l’auteure avait poussé un peu plus dans le mélodrame et dans les confidences car j’ai trouvé certains passages longs, dans lesquels on traîne un peu, et où l’on stagne au niveau des révélations… Il y a une impasse sur certains détails qui auraient été nécessaires de détailler pour mieux cerner les protagonistes, le contexte… et pour comprendre l’histoire dans sa globalité puisqu’au fil des chapitres, je n’ai pas eu toutes les réponses à mes interrogations…

Logan et Charlie sont à l’opposés l’un de l’autre et j’ai adoré ce contraste ! Charlie c’est la nana qui s’affirme dans un look haut en couleur avec des cheveux roses et des bras bardés de tatouages qui se prend pour Supergirl. Elle est une dure à cuire, qui ne se laisse pas marcher dessus et qui n’hésite pas à faire usage de ses poings pour se défendre et pour protéger les siens car être la fille du président des Black Angels n’est pas un rôle facile à endosser et la contraint à plusieurs reprises à se mettre dans des situations compliquées, et même très dangereuses… Sauf que sous cette surface se cache en fait une jeune femme qui souffre mais qui ne veut rien laisser paraître. Et personne ne la connaît mieux que Logan car sous ses faux-semblants lui sait ce qui la tourmente mieux que personne alors quand elle fait face aux multiples colères et dégoûts des proches de Logan, elle se doute que ce qui se cache derrière son problème majeur est terrible et ce n’est pas ses crises de paniques qui pourront lui faire comprendre le contraire… Logan est spectateur du tourment que mène Charlie et ne peut pas s’empêcher de s’impliquer dans la vie de Charlie. C’est plus fort que lui, il n’aspire qu’à une chose la sauver en la sortant de cet enfer. C’est pourquoi il la convint d’intégrer son stage de cascadeurs dans le but de mettre un terme à son ancienne vie… Pourtant, il n’a pas la position adéquate pour le faire et c’est un lourd combat qu’il va mener afin de se positionner dans ses choix de vie, entraînant de lourdes décisions pour les assumer… Alors qu’il semble de nature plus calme en faisant preuve de plus de retenue, il parvient à se faire entendre et ne se laisse pas dicter ses choix, même par les personnes qui lui sont chères.

J’ai de loin préféré le premier tome même si ce second opus n’a rien de comparable au précédent et est totalement différent on y retrouve cependant d’autres aspects similaires… à savoir la fluidité et l’additivité de la plume de l’auteure. Car oui contre toute attente on accroche très rapidement au récit et on se laisse entraîner là où Céline Mancellon veut nous emmener. L’auteure parvient à instaurer le suspense tout du long grâce au problème majeur de l’héroïne. Tous les deux ont et traînent des blessures du passé qui leur font du mal. Malgré tout, ils essaient de se reconstruire à leur façon… Ils sont deux bornés aux commandes de leur vie, qui n’aiment pas lâcher les rênes, et cela malgré leur incapacité à se résister l’un et l’autre, puisqu’ils refusent de craquer car ils sont convaincus d’être condamnés à être coupable. Le stage s’annonce périlleux… entre amour interdit et désir inavouable !

-Je remercie les éditions Milady pour cette lecture en service de presse-

Note 3,5LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.