49 jours, Je compterai pour toi – C.S Quill

49 jours, Je compterai pour toi – C.S Qu’il – Editions Hugo New Romance – Version NumériqueVersion Broché – Sortie le 28/03/2019

49 jours de quoi ? À quoi correspondent-ils Breen ? Et pourquoi?

Voilà mes premières questions…

Jour 1, Breen Petterson, jeune femme de vingt-trois ans, habite Camaret, n’a pas eu une vie des plus facile, se veut discrète… Elle se rend à l’exposition photo de son ami Ben et y rencontre le photographe Sawyer Hall… Il relève d’ingéniosité pour capter son attention, la séduire… Le décompte est lancé…

Intrigant n’est-ce pas ? C’est le mot qui m’est venu à l’esprit, dès le début de ma lecture. Eh bien vous avez la même sensation que j’ai eue tout au long de cette très belle romance New Adult atypique qui vous emporte en Bretagne et qu’il ne faut absolument pas spoiler !

J’aime cette façon de découvrir la trame de cette histoire petit à petit attisant ma curiosité, me tenant en haleine. J’ai fait des suppositions tout le long, à mesure que les indices sont tombés, essayent d’assembler les pièces d’un puzzle.

On rencontre plusieurs Breen selon l’époque de l’histoire, au passé elle est plutôt fragile mais avec la volonté féroce de se reconstruire au côté de Will, et au présent, elle est plus audacieuse, drôle avec toujours son passé, ses stigmates avec lesquels elle doit composer. Du coup, cette alternance dans le temps donne plus de relief à son personnage, empêchant de tomber dans quelque chose qui deviendrait « pathos » très vite.

Les rencontres masculines que fait Breen sont à chaque fois simple, et en même temps remplies d’émotions fortes, à fleur de peau. Elles sont belles à lire, à découvrir car elle nous les raconte de façon si touchante, sincère, empli d’amour.

Quant à Sawyer, j’aime cet aspect un peu décalé, passionné qu’il apporte à l’histoire et à la jeune femme. Il a une sacrée patience, une retenue, une compassion mais peut aussi tout bousculer pour essayer de faire avancer les choses. Breen et lui nouent une belle relation, plus forte qu’eux, que ce qu’ils espèrent, les dépassant un peu, avec une profonde authenticité. Leurs fragilités, leurs peurs les rendent humains, touchants.

Cette romance est toute en émotions, en finesse, en pudeur, captant votre attention par ses zones d’ombre et ses secrets.

Camille a su rendre cette histoire profondément addictive et bouleversante, un joli bijou. On embarque dans ces 49 jours de Breen sans trop savoir où on va, comme Sawyer. On est subjugué par cette personne à la fois secrète, lumineuse, espiègle et fragile qui se bat on ne sait pas trop contre quoi, l’amour, peut-être… Sawyer met la barre super haut, il me fait un peu penser à l’outsider, celui sur lequel tu ne mises pas, mais qui rafle tout. Et bien sous ces airs nonchalants, il va réussir sûrement l’impossible, en ravissant un peu de notre cœur au passage.

C’est un magnifique livre, empli d’amour, sous toutes ses formes, qu’il fasse mal, qu’il élève qu’il bouscule, qu’il soit passionné … L’auteure nous change des registres habituels et que ça fait du bien, merci C.S Quill !!!!

 

 

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.