Moi & Moi, Vice Versa – Sarah Mlynowski

moi-moi-vice-versa-612687-250-400

– Harlequin – 496 pages –

Résumé de l'éditeur-1

Je ne sais pas vous, mais moi, on m’a toujours répété que dans la vie, on ne peut pas tout avoir – le beurre et l’argent du beurre, l’Internet et le câble à un prix raisonnable, une vie sentimentale épanouie et une carrière réussie. Eh bien, il faut croire que je suis l’exception qui confirme la règle. Car, plutôt que de renoncer à un job de rêve (dans une chaîne d’info à Manhattan) ou à l’homme de ma vie (qui m’a demandée en mariage mais ne veut pas me suivre à New York), j’ai décidé d’avoir les deux. Vous êtes sceptiques ? Il y a de quoi, mais figurez-vous que je me suis découvert un mystérieux pouvoir qui me permet de mener deux vies en parallèle, l’une à New York, l’autre avec mon fiancé…

Avis Jenni

Je remercie l’auteure « Sarah Mlynowski » et les Editions « Harlequin » pour ce Service Presse.

Une histoire originale, qui nous emmène dans une alternance de vie…

Gabby est confrontée à un dilemme, et pas des moindres …

Ayant toujours rêvé de vivre à New-York et d’être productrice d’une grande émission télévisée, Gabby voit son rêve se réaliser lorsqu’un média d’information important  lui propose un job dans leurs locaux à New-York. Une offre qu’elle compte bien saisir afin de ne pas laisser passer sa chance !

Folle amoureuse de Cam, et ne souhaitant pas perdre l’opportunité  qu’elle a de s’épanouir dans sa profession, elle lui propose de vivre leur relation à distance, le temps de trouver une solution. Malheureusement, Cam refuse car il ne croit pas à la survie de leur couple de cette façon et n’aidant en rien dans son choix, il refuse de la suivre à New-York car il ne veut pas être séparé de sa famille. Il n’y a donc pas de compromis possible…

La veille de son départ pour New-York, Cam joue sa dernière carte et la demande en mariage ! Le choix de Gabby est difficile puisque sa décision sera cruciale … Dire « OUI » à Cam, l’homme qu’elle aime et qui a tout de l’homme parfait ? Ou alors « refuser » et tirer un trait sur sa vie et son futur avec lui, pour une carrière dont elle a toujours rêvé mais en étant célibataire ?

Dans sa réflexion pour donner sa réponse à Cam, elle voit passer une étoile filante et fait le vœu de pouvoir vivre les deux vies à la fois …

Quand elle comprend qu’elle vit dans deux univers parallèles et que sa vie s’est dédoublée, elle est heureuse de ne pas avoir à choisir entre son homme et sa carrière et compte profiter pleinement de ses journées qui durent 48h…

Un monde où elle vit en Arizona et où elle est en plein préparatifs de son mariage aux côtés de sa belle-mère, Alice. Une belle-mère pas de tout repos et qui a le don de vous sortir de vos gonds. Elle est envahissante et aime contrôler. Gabby mène un quotidien qui la révèle comme une femme effacée et qui ne cesse de sacrifier ses envies car sa belle-mère a le dernier mot et dicte ses choix. Ayant en plus quitté son emploi puisqu’elle comptait se rendre à New-York, Gabby est donc sans job et son futur mari est en train de la transformer en une parfaite « petite femme de maison » étant donné qu’elle n’a rien d’autre à faire. En gros il la transforme en presque comme sa mère. (Je ne vous dit pas l’horreur ! La belle-doche est loin d’être un cadeau et il est préférable pour votre bien, de fuir ce genre d’obsédée d’orange !)

Tandis que dans le monde dans lequel elle vit à New-York. Certes elle y est célibataire mais elle est une femme totalement comblée dans son travail et méconnaissable, puisqu’elle se montre comme une femme vivante et déterminée plus que jamais. Dans cette vie-là, elle est forte de courage et de caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait se faire respecter.

Ses perpétuels changements de vie au quotidien auront des conséquences sur son état. Cam lui manque terriblement mais son travail est ce qu’elle a toujours voulu. Elle aimerait tant pouvoir combiner les deux mais cela n’est pas possible. Quel sera son choix finalement ?

J’ai bien aimé voyager dans les deux modes de vie de l’héroïne pour l’aider à faire son choix. La belle-mère m’a énervée plus d’une fois me donnant envie de la massacrer et on atteint le summum quand on découvre que c’est elle qui impose son avis sur tout et pour tout, entre autre le lieu du mariage, les témoins, la décoration de la salle, la robe de mariée, leur future maison, etc… Bref de quoi vous arracher les cheveux ! J’aurais préféré que Gabby finisse par s’affirmer dans sa vie en Arizona car la voir aussi effacée et sans caractère a eu tendance à ennuyer ma lecture et à plomber le récit. L’auteure à bien fait d’introduire les personnages d’Alice et de Heather. Entre « la belle-doche » insupportable et étouffante avec sa manie à vouloir tout contrôler et à imposer ses idées et « la coloc psychopathe », ces deux femmes totalement cinglées donnent du peps à cette histoire et heureusement, car sans elles et vu le nombre de pages, je pense que j’aurais fini par décrocher !

Cam n’est pas l’homme qui vous fera vibrer ici, bien au contraire… Il est peut être avocat, très beau et gentil… il n’en est pas moins un « parfait débile » ! Il est le véritable « fils à maman », qui préfère satisfaire les caprices de sa mère plutôt que de privilégier les envies de sa future femme.

Une lecture intéressante mais je ne pense pas que je la relirai. J’ai accroché mais sans plus car il manquait tout de même un petit quelque chose.

Note 3

Logo SP Les tentatrices

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire