Losing, tome 1 : Losing my religion – Julie Rion

Losing My Religion, Julie Rion

~Auto édition ~ 314 pages ~

Avis Marina

La couverture de LOSING MY RELIGION m’a fait penser à un livre des éditions « Milady »… Avec un résumé décrivant le héros comme un représentant des 7 péchés capitaux… Voilà qui me semblait prometteur… Et, c’est vrai que j’ai lu ce livre d’une seule traite, la plume de JULIE RION étant très fluide et facile à lire…. Pourtant, à la dernière page, je me rends compte que je n’ai pas grand chose à raconter…

L’histoire est sensée faire le parallèle entre un écrivain « pécheurs » et une assistante « vertueuse »… Or, si ce dernier est alcoolique et accro au sexe, il guérit de son addiction et devient fidèle en un claquement de doigt… Et, l’héroïne sortant d’une relation avec un homme marié, on a vu plus crédible en terme de vertus….

J’y voyais pourtant un énorme potentiel ! L’écrivain est sur le point de se faire virer par sa maison d’édition qui est fatiguée par ses frasques et sa panne d’inspiration. Auteur de best-sellers érotiques hyper sexy, il a pris l’habitude que tout lui tombe tout cuit… J’imaginais déjà une panne d’inspiration à cause du fait qu’il n’ait plus à faire d’effort pour séduire et conquérir une femme… Et que la résistance d’une assistante qui lui plait alimenterait son imagination et son roman… Mais ce « créneau » n’a pas été exploité… Ou du moins, pas assez à mon goût…

Si l’héroïne devient bien sa muse et sa nouvelle addiction, l’intrigue se situe surtout sur le fait qu’il tient à la protéger de sa notoriété en gardant leur relation secrète. Vu qu’elle est incapable de dissimuler la moindre émotion, leur attirance est difficile à cacher et leur possessivité va créer des tensions entre eux…

J’ai aussi été gêné par des nombreuses « coquilles » et un manque de fluidité dans l’écriture… Même si les descriptions sont nombreuses, j’ai souvent été « perdu » dans ce qui se passait… De nombreux passages m’ont semblé « obscurs »…

Même la personnalité des héros me laisse perplexe… Ils se disputent pour des raisons que je n’ai pas toujours compris… et se réconcilient de la même manière… Et la fin arrive comme un cheveu sur la soupe, m’obligeant à reprendre le chapitre en entier pour m’assurer que je n’avais pas loupé un « truc » qui pourrait me donner une explication… Ben, non….

Je viens de me relire, et je constate que ma chronique est beaucoup plus négative que mon réel ressenti… Je suis pourtant incapable de formuler les aspects positifs qui ont fait que je n’ai pas lâché le livre avant de l’avoir terminé et que je me précipiterai pour lire la suite quand elle sortira ! Mais au fond, ma chronique reflète l’histoire : elle est difficile à comprendre et ne raconte pas grand chose, ah, ah, ah, ah…..

Note 3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Chroniqueuse littéraire sur le blog Les Tentatrices depuis février 2015, je partage avec vous ma passion pour la Romance sous toutes ses formes, avec une préférence pour la littérature érotique et la Dark Romance.

Laisser un commentaire