La Traque – Roderick Thorp

la-traque-490575-250-400
Roderick Thop : La traque – éditions Sonatine 612 pages
R2SUM2

Un tueur dévoré par des pulsions incontrôlables. Un flic hanté par sa proie. Deux obsessions irrépressibles pour un chef-d’œuvre du thriller.

Août 1982. Phil Boudreau, détective de la brigade des mœurs de Seattle, est appelé en urgence dans une des banlieues de la ville. On vient de retrouver le corps d’une jeune femme dans la Green River. Les services de police présents sur les lieux ne lui demandent qu’une chose : identifier la victime, qui semble être une de ces jeunes prostituées que son travail l’amène à fréquenter. Boudreau la reconnaît et pense immédiatement à un suspect possible, Garrett Richard Lockman. Mais le rapport qu’il envoie à sa hiérarchie, dans lequel il fait état de ses soupçons, est enterré sans qu’il en connaisse la raison. Bientôt, les victimes se multiplient dans la Green River, presque toutes de jeunes prostituées de la ville. Mis à l’écart des investigations, Boudreau décide de mener seul une enquête clandestine qui va durer près de dix ans, au rythme de surprises et de rebondissements spectaculaires, jusqu’à une conclusion totalement inattendue. Face à lui, un tueur aussi manipulateur qu’insaisissable, le pire cauchemar d’une ville aux abois.

Inspiré par le tueur de la Green River, qui a fait près de cinquante victimes dans les années 1980, Roderick Thorp nous offre dans ce thriller aussi captivant qu’ambitieux l’une des figures du mal les plus fascinantes depuis Hannibal Lecter. Aussi sommes-nous très heureux, après Au-delà du mal de Shane Stevens et Il de Derek Van Arman, de vous faire découvrir ce chef-d’œuvre, publié en 1997 aux États-Unis, et inexplicablement inédit en France jusqu’aujourd’hui.

Roderick Thorp, mort en 1999, a écrit quatorze romans, dont Le Détective et Die Hard, tous deux adaptés au cinéma. La Rivière est son dernier livre, le premier publié en France par Sonatine Éditions

 Avis Helle

Juste un mot ENFIN, ENFIN, ENFIN , vous vous demandez surement pourquoi je le  répète trois fois. Tout simplement à cause de la fin du roman.

Ce livre m’a tenu en haleine toute la durée de ma lecture, je me demandais mais quand est ce qu’il vont l’attraper cet Enfoiré QUAND ?

Vous devez savoir tout d’abord que ce bouquin est inspiré d’une histoire vrai, celui du tueur de Green River qui a fait comme le résumé l’indique plus de cinquante victimes. Dans ce livre il y’en a presque vingt de plus. Ce type est juste AHHHHHHHH, un Salopard de criminel très intelligent qui réussira à faire tourner en bourrique toute une brigade SAUF un Policier, Phill Boudreau. Phil est un détective de la brigade des mœurs d’origine française, il a d’abord fait ses début à New York avant de venir s’installer à Seattle. C’est le flic le moins aimé que j’ai vu lool, tout ça car il travaille aux moeurs et que ses collègues pensent qu’il couche avec les prostituées qu’il doit contrôler. Il a aussi très mauvaise réputation car il ne se laisse pas faire quitte à se servir de ses points même sur le FBI, en même temps le crétin l’avais bien cherché.

En Août 1982, Boudreau va être appelé en urgence dans une des banlieues de la ville, on a trouvé le corps d’une jeune femme dans la Green River, on l’a donc appelé pour qu’il identifie la victime qui semble être une de ses filles. Boudreau la reconnaît et pense que le suspect de ce meurtre ne peut être que Garret Richard Lockman. Cependant, le rapport qu’il envoie à sa hierarchie où il fait part de son soupçon concernant Lockman n’est pas pris en compte sans qu’il n’en sache la raison. Ses idiots voulaient enfaîte juste protéger leur place, ça fait mal de se dire que l’un de ses indics qui vous a permis de gravir les échelons n’est qu’en faite le pire meurtrier que vous n’auraient jamais connu.

Boudreau est vite mis à l’écart de l’enquête par ses supérieurs, cependant les victimes se multiplient sur la Green River, et sont toutes presque que des jeunes prostituées. Voyant que ses supérieurs ne prennent pas compte de son avis. Boudreau va mener à lui seul une enquête clandestine qui va durer près de dix ans. Vous avez bien lu 10 ans car sa hierarchie n’a pas voulu prendre en compte le nom qu’il leur avait donné, celui de Garrett Richard Lockman, Lockman qui lui grâce à un complice va faire en sorte que les soupçons vont se tourner vers un policier, le policier le plus bizarre de la brigade j’ai Nommé Boudreau. Celui ci ne se laissera pas faire, et fera en sorte de prouver que Lockmann est le coupable et qu’il à un complice. Un complice qui pourrait lui aussi devenir aussi monstrueux que son maître.

Ne vous attendez pas à voir tous les clichés d’un thriller ou d’un policier, il n’ y a pas de suspense car on sait qui est le tueur. Le seul suspense qu’on a c’est quand va t’on l’arrêter, malgré une accumulation de cadavres et l’horreur qu’ils nous inspirent on a pas peur du tueur. Par contre on rentre dans son esprit comme le font les membres de la série esprit Criminel ahhhh Dereck Morgannnnnn loool. J’en revient à mon histoire il manquerait plus que je m’égare lol. Donc je vous disez, on rentre dans la peau de Lockmann, rien ne nous échappe que ça soit son machiavélisme, ses ruses ce gars est très intelligent je vous jure, ses pulsions sexuels ne nous sont pas épargné non plus, sa force de persuasion et de manipulation font que c’est un tueur très redoutable. On est plus dans l’aspect psychologie du tueur que dans un Thriller Thriller si vous voyez ce que je veux dire. C’est un livre qui est long 611 pages, mais très bien écrit, il est dense, remplis de détail, des détail nécessaire à la compréhension de l’histoire et du tueur. Honnêtement on ne s’en rend pas compte et puis l’auteur arrive je ne sais comment à faire en sorte de nous faire vivre la vie personnel de ses personnages principaux qui apporte un petit plus à l’histoire. Enfin la vie personnelle de Boudreau, sa relation avec son fils, son ex femme mais aussi avec sa relation avec la nouvelle femme de sa vie et la place de l’enquête, une enquête qui lui bouffe l’esprit car même en étant avec son fils ou sa nouvelle partenaire de vie. L’enquête ne quitte jamais son esprit, et la notre aussi.

Malgré son absence de suspense qui vous tient en haleine, je pense que les fans de thriller vont quand même aimer, c’est certes différents car on est plus dans la psychologie mais c’est tout aussi haletant et cela nous ai apporté par tous les détails que l’on nous décrit, et une fin que l’on attend pas mais qui nous fait très très plaisir. Donc moi je dis foncez.

4 A lire

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire