Get High, saison 2, Avril Sinner

Image resume def
Nisha éditions ( octobre 2017) environ 899 pages en format numérique

Avis de Valou

Mes copines chroniqueuses pourront l’attester j’étais excitée comme une puce à l’idée de lire la saison 2 de Get High. J’avais tellement aimé l’univers du premier tome, qu’il me tardait de découvrir la suite.

Je ne suis absolument pas déçue de cette suite, même si ce n’est pas sans un pincement au cœur que j’ai tourné la dernière page de ce second opus, puisqu’il clôture cette passionnante saga.

On retrouve Raphaëlle au plus mal, 6 mois après le départ d’Edern et après qu’ils se soient avoués leur amour réciproque. Elle n’a plus de nouvelles de Jean. La jeune femme est déprimée, Sly essaye de faire de son mieux pour la distraire et la sauver du profond désarroi dans lequel elle est plongée. Raph prend des risques, beaucoup de risques en surfant des vagues trop dangereuses. Elle souhaite quitter Paris et a prévu son déménagement pour s’installer en Bretagne où elle a trouvé un nouveau travail. Raph veut quitter tout ce qui lui rappelle Edern. Lorsqu’elle lit dans un magazine people que l’acteur torturé a refait sa vie, notre surfeuse préférée décide d’avancer, même si elle a mal, et oublier.

Lorsqu’elle retourne sur Paris pour organiser son déménagement, elle en profite pour voir ses amies et retourner dans son bar fétiche, là où tout avait commencé… Elle va revoir Jean, partager son appartement, et va apprendre qu’Edern est sur Paris dans un hôtel. Raphaëlle ne va pas résister à l’envie d’aller le voir, telle ne sera pas sa surprise en découvrant que c’est sa nouvelle conquête qui lui ouvre la porte de sa chambre d’hôtel. Elle va la fuir car son cœur saigne trop ! Edern va essayer de voir la femme qu’il aime plus que tout mais elle va le rejeter, ne supportant plus de souffrir autant d’aimer.

Mais lorsque Sly a un accident de surf et est hospitalisé dans un état grave en Bretagne, le monde de Raph bascule de nouveau. Si elle a souffert jusque là, ce n’est rien comparé à l’idée de perdre son frère, son ami, son amant Sly. C’est le déchirement total, la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Raph n’en peut plus…Edern va rejoindre celle qu’il aime pour la soutenir dans cette douloureuse épreuve. Leur amour est si puissant, que même s’ils s’aiment mal, ils représentent tout l’un pour l’autre. Alors lorsque Jean propose à la belle surfeuse de partir pour la Californie, où vit Edern, elle y voit alors la possibilité, de soigner le mal par le mal et de régler ses comptes avec l’acteur…

Waouh !!! Quel final ! Çà n’arrête pas une seule minute! On voyage de la Bretagne à Paris, en passant par les Etats-Unis et la Crète. Avril Sinner met en exergue la relation de Raph et Edern dans cette saison. Elle nous fait partager leur « vie de couple » parsemée d’obstacles et d’embûches! Le poids de la célébrité d’ Edern, les réticences de Raph à dévoiler publiquement leur relation, vont mettre leur couple naissant à rude épreuve. L’auteure surfe aussi entre la pathologie psy de Jean, les fans hystériques et les caractères plus que volcaniques de nos personnages préférés. Mais tout cela est écrit avec tellement de brio, qu’on ne voit pas les (presque) 900 pages, défiler.

Raph et Edern c’est un amour passion peut-être trop grand pour eux, ils s’aiment trop forts, trop vite. Mais surtout ils s’aiment, grâce à leur relation si fusionnelle, ils vont réussir à surmonter les obstacles qui se dresseront face à eux. Les disputes sont nombreuses, les réconciliations sous l’oreiller aussi ! Avril Sinner manie habilement les scènes érotiques particulièrement intenses (mouillage de culottes garanti mesdames !). Edern et Raphaëlle sont insatiables, possessifs, jaloux…ils représentent l’amour absolu, celui qu’on aimerait vivre au moins une fois dans sa vie. Hasard ou coïncidence, comme dans la première saison, le chapitre 46 m’a bouleversée. Il est si intense, si dur, qu’on y voit toute l’étendue de l’amour extraordinaire que ressentent Raph et Edern l’un pour l’autre.

Bref, je m’arrête là sinon, je pourrais continuer à écrire sur Get High, tellement il y aurait à dire. Il s’agit donc pour moi d’un nouveau coup de cœur, que j’estime amplement mérité, étant donné l’état de mon palpitant à la fin de cette lecture. 

En tous les cas, j’ai tellement aimé la plume d’Avril Sinner, qu’elle m’a donnée envie de découvrir « Véline », son autre « bébé »…mais ça c’est une autre histoire…

Bonne lecture !

Coup de Coeur

5

cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger la version numérique

couv num

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire