Frère Wulf, Tome 1 –  L’enlèvement de l’ Épouvanteur – Joseph Delaney

Si étrange de se replonger dans l’univers qui a bercé mon adolescence… et pourtant si grisant !

Je ne pensais pas pouvoir adhérer à nouveau à la plume et pourtant, comme lors de ces longues nuits d’angoisse dans mon lit, j’ai replongé dans l’univers comme si je ne l’avais jamais quitté. Evidemment, ça ne m’a plus fait peur haha, on gardait ça pour l’ado de douze ans que j’étais.

J’ai aussi beaucoup aimé la façon d’aborder l’histoire en elle-même. En effet, on va découvrir le Frère Wulf, un nouveau personnage (nouveau pour moi en tout cas, n’ayant jamais terminé la saga principale), qui va avoir besoin de l’aide d’un Epouventeur, et nous allons revoir Tom Ward. J’ai toujours aimé ce personnage, que je trouvais droit, énigmatique et pourtant terriblement attachant. C’est un bon moyen pour le lecteur de voir quelques clins d’oeil sans toutefois rester dans les mêmes sentiers battus que dans les romans précédents. Bref, j’ai trouvé l’intrigue vraiment pertinente et ce que j’adore avec ce genre de roman : on rentre directement dans l’action ! Certains secrets ne sont pas dévoilés dès le début, et nous tiennent en haleine.

Une très bonne lecture, un très bon retour aux sources. Par contre, je ne suis pas sûre de le recommander à lire à la plage… plutôt le soir, dans le salon, avec le bruit d’une horloge qui tic-tac… De quoi se plonger parfaitement dans l’ambiance, toujours si bien décrite, des créatures de l’obscurité.

Un immense merci pour ce service presse qui m’a vraiment fait voyager, dans l’espace… et le temps aussi.

Lien numérique : https://amzn.to/3Fh4VVo

Lien broché : https://amzn.to/3Cqcoj4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.