Covenant, Tome 5 : Sentinelle – Jennifer L. Armentrout

Jennifer L. Armentrout est vraiment l’une des reines du young adult mêlé à la dose fantastique. J’avais qu’une hâte après le tome 4 lire ce tome 5 tout en étant triste, car c’était synonyme de fin pour cette incroyable série qu’est COVENANT.

Ce tome fut magnifique, j’ai adoré du début à la fin complètement prise par l’histoire et par les émotions qui en découlent. Quand j’ai débuté cette série après Lux, je savais qu’elle avait un gros potentiel, mais je ne m’attendais pas qu’elle égale mon amour de Lux. Il faut dire que même si j’étais embarqué par l’histoire et par les différentes intrigues qui en résultent, ce fut moins le cas sur les personnages principaux.

Aiden me laissait de marbre, il lui manquait le petit truc pour me rendre accro. Alex , bien que je suis fan des héroïnes à fort caractère et tout, était plutôt exaspérante et manquait cruellement de maturité. Le seul qui avait trouvé grâce à mes yeux était l’affreux Seth (oui oui, j’adore les méchants, vous le savez bien ^^), même si j’ai bien aimé l’entourage d’Alex à l’exception de quelques personnes. 

Et puis j’ai lu le tome 4,5 et la tout à changé et ce tome 5 a juste confirmé le fait que j’aime notre couple principale autant que les autres personnages. Leur évolution a été spectaculaire tout comme cette série.

L’intrigue de Covenant m’a agréablement surprise depuis le début et chaque tome a été meilleur que le précédent et Sentinelle n’en fait pas exception. 

La bonne nouvelle, c’est que nous savons enfin qui est le Dieu derrière toute cette machination et ce qui le motive. La mauvaise, c’est que le combattre est toute une autre paire de manche. La bataille est même perdue d’avance, mais Alex et ses alliés n’ont pas dit leur dernier mot, quitte à laisse entrer un autre combattant ayant une réputation faisant aussi peur que notre mauvais Dieu pour gagner la guerre. 

Un tome époustouflant ! Entre les références sur la mythologie gréco-romaine, les créatures fantastiques, les personnages principaux et secondaires nous avons droit à un mélange tout bonnement exquis. Si vous n’avez toujours pas lu cette série, il est vraiment temps de vous y mettre. 

 

Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d’Âmes – Cassandra O’Donnell

Leonora Kean T1.png
Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d’Âmes – Cassandra O’Donnell
~Éditions Pygmalion (mars 2019) ~ 400 pages ~
~ Format numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

~Je remercie les éditions Pygmalion pour ce Service de Presse~

Leonora Kean ou LE livre que j’attendais le plus en 2019 ! Depuis que l’auteure, Cassandra O’Donnell, a créé la page Facebook de Leonora, je me languissais de voir sortir le premier tome sur la fille de ma tueuse française préférée (oui française parce que Anita Blake reste number 1 dans mon coeur).

Si je ne me lasse pas de lire et relire la série de Rebecca Kean, j’étais quand même bien curieuse et impatiente de découvrir l’histoire de sa fille. La naissance de Leo ainsi que ses pouvoirs sont assez atypiques et donnent matières à faire une série vraiment super…

J’avais beaucoup d’attentes et je dois avouer que je redoutais de ne pas réussir à passer au-delà de Rebecca.

Pari réussi pour Cassandra O’Donnell ! J’ai adoré ma lecture et tout ce qu’elle crée autour du personnage de Leo. Si on retrouve quelques traits de caractère de sa mère, l’histoire se démarque et on prend plaisir à rentrer dans les pages pour suivre notre Chasseuse d’Âmes ! J’aime beaucoup la mythologie qu’elle développe autour des Yamadut et des Moissonneurs, j’espère que les tomes suivant tireront plus de ce côté là pour approfondir les choses.

J’ai retrouvé avec plaisir certains personnages croisés dans la série principales, notamment le père de Leo assez absent dans les tomes sur Rebecca Kean. Certains autres personnages m’ont manqué mais je ne doute pas qu’on les retrouvera bientôt !

Leo et son meilleur ami, Ariel, forme un duo génial. Entre joutes verbales, humour et tension.. Je les ai adoré et Ariel reussirait presque à prendre la place d’un certain Loup.

Un premier tome qui pose les bases, où l’on retrouve avec plaisir des personnages de « Rebecca Kean ». Un roman pour Adolescents très bien exécuté qui promet nombre de rebondissements et des révélations. La plume de l’auteure est toujours aussi exquise et fluide. Les pages se tournent sans que l’on se rend compte et on arrive rapidement (pour mon plus grand malheur) aux dernières pages ! J’ai hâte de pouvoir lire la suite. J’espère qu’on n’aura pas trop à attendre !

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

 

leonora kean t1 brocheleonora kean T1 num

Le territoire des âmes — Olivier Descosse

Le territoire des âmes, l’Intégrale, David Creem, Olivier Descosse, Editions Pygmalion, , Dean Koontz, Editions l’Archipel, novembre 2018, format broché et numérique

Il a été très compliqué pour moi de chroniquer ce roman… En effet, Le Territoire des Âmes avait tout pour me plaire : une école surnaturelle, une bande de potes, des pouvoirs magiques, une prophétie… Malheureusement, je n’ai pas réussi à accrocher au roman…

Vous suivez l’histoire de David, un jeune homme qui a perdu ses parents mais habite avec sa grand-mère. Il sent des influences magiques sur sa vie, et se doute qu’il a un pouvoir, mais il n’arrive pas encore très bien à déterminer lequel. Mais régulièrement, il fait un rêve qui ressemble beaucoup à un rêve astral ou « le voleur d’âmes » cherche à lui dérober la sienne… Il décide alors de se rendre dans la même université que son père, pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs.

Bien sûr, sur place, il rencontrera toute une ribambelle d’amis, et se rendra compte que le Voleur d’Âmes n’est pas forcément celui qu’il pense…

J’ai trouvé la plume assez lourde et manquant de poésie et de finesse. Les personnages quant à eux n’ont pas vraiment réussi à m’émouvoir : très manichéens, ils ne semblaient pas avoir beaucoup d’épaisseur. L’intrigue, quant à elle, n’a pas réussi à me transporter. Je n’ai aucun problème avec les « clichés » du genre, mais pour moi tout était trop attendu et convenu pour me plaire.

NEANMOINS, je pense qu’il s’agit d’un très bon roman pour les fans du genre. En effet, on peut voir dans le Territoire des Âmes une sorte de revisite d’Harry Potter. Une prophétie, des amis, une école magique… je trouve l’univers créé par l’auteur très étoffé, et il y a de nombreuses scènes, qui, étonnement, m’ont fait froid dans le dos ! J’aurais, je pense, adoré lire cet auteur dans un autre genre, comme horrifique par exemple.

J’ai beaucoup apprécié le fait que ce livre soit aussi étoffé : mille pages environ, c’est agréable de découvrir un monde vraiment développé et avec une intrigue censée tenir sur plusieurs tomes. Par contre, pour celles et ceux qui préfèrent les romans courts, à fuir… l’intrigue prend son temps, pose bien ses bases avant de se développer pleinement.

J’ai trouvé la mythologie très intéressante, et qui avait le mérité de sortir des sentiers battus. Ça n’a toutefois pas été suffisant pour moi pour me happer dans son univers, à mon grand regret…

Merci beaucoup aux Editions Pygmalion pour ce service presse et leur confiance !

 

 

Retrouvez-le sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique).

Slaves, tome 8 : Les Maudits – Amheliie

Slaves - 8 - Les Maudits - Amheliie RESUME
Slaves, tome 8 : Les Maudits – Amheliie
~ VRS&Co (17/02/19) ~ Env. 171 pages ~  Format numérique ~  Format broché ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Malgré mon impatience à lire Les Maudits, j’ai reculé le moment d’ouvrir ce livre… Tout simplement parce que je savais que, comme les sept premiers tomes, je le dévorerai à la vitesse de l’éclair… et que je n’ai aucune envie de voir la série Slaves de Amheliie se terminer.

Un énorme merci à Amheliie pour ce Service de Presse, mais surtout pour m’avoir fait découvrir et apprécier la romance paranormale grâce à cette série.

Slaves est une saga qui m’a fait vivre tellement d’émotions que c’est un crève-cœur de laisser tous ces personnages auxquels je me suis attachée….

Reaper a réussi à échapper à sa cousine Onyx mais n’a pas d’autres choix que de s’isoler aux Portes du Néant pour ne pas laisser sa folie détruire la paix pour laquelle ses parents ont œuvré.

Entre souffrances, hallucinations et besoin de tuer, le vampire maudit espère la délivrance de la mort tout en essayant de combattre la folie et la violence dans lesquelles sa cousine a réussi à le plonger.

Mais sa famille et les membres de la Garde ne comptent pas l’abandonner…. Tout comme l’Ordre des déchus qui veulent le récupérer….

Telle une bombe à retardement, le descendant des Creaving représente la fin du monde… Celui du bien et de l’amour… ou celui du mal et du sang….

Haletant, passionnant, bouleversant…. Les Maudits signe la fin de la saga Slaves en apothéose… Amheliie nous embarque dans un sprint final dans lequel l’amour est mis à mal pour tenter de sauver le monde….

Comme toutes les fans de Slaves, j’ai une affection particulière pour Creaving…
Ce vampire maudit issu d’un amour hors norme et que l’on a aimé malgré le danger qu’il a toujours représenté….

Grandir avec cette responsabilité énorme sur ses épaules en a fait un homme conscient des enjeux et dévoué à la cause de ses parents… sans que cela ne l’empêche d’avoir un cœur pur et passionné.

Ce qui rend d’autant plus difficile de vivre cette aventure où il est l’instrument du mal alors qu’il a toujours œuvré pour le bien… et de constater que malgré tous les sacrifices que les siens ont déjà fait, cela ne sera peut-être pas suffisant pour que la paix règne sur le monde…

Amheliie a mis dans ce dernier tome de Slaves la même intensité que dans toute la saga, en nous faisant vivre une dernière aventure, riche en émotions, à la hauteur de toutes celles que l’on a vécu avec la famille Creaving.

Coup de Coeur

LOGO LES TENTATRICES Service Presse - Fond Blanc - lectrice noire Version 2  Note 5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Slaves - 8 - Les Maudits - Amheliie BOOK  Slaves - 8 - Les Maudits - Amheliie EPUB.png

slaves intégrale

Noirs démons, Tome 2 : A feu et à sang – Suzanne Wrigth

Noirs Démons - 2 - A feu et a sang - Suzanne Wright RESUME
Noirs démons, Tome 2 : A feu et à sang – Suzanne Wrigth
~ Milady Romance (juillet 2017) ~ Env. 480 pages
~  Format numérique ~  Format poche

 

avis-de-marina-fond-noir

J’ai commencé À feu et à sang, immédiatement après avoir terminer le premier tome de Noirs Démons. Et Suzanne Wright vient de m’offrir, coup sur coup, deux superbes moments de lecture !


Harper a non seulement accepté le lien d’alter-ego avec Knox, mais également de devenir sa compagne.

S’il la comble au delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer, cela chamboule aussi son existence. Indépendante, avec un fort caractère, elle se retrouve sur le devant de la scène avec des nouvelles responsabilités de Grand Maître qui ne lui plaisent pas.


La relation fusionnelle entre les deux démons provoque autant de craintes que de jalousie
.
La guerre de pouvoirs fait rage. Harper et Knox étant autant protecteur l’un envers l’autre, les démons de ces derniers vont souffrir de voir leur alter-ego se mettre en danger pour se défendre mutuellement.

 

À feu et à sang est un livre plein d’action, d’humour, de sexe et de romance. Démons Noirs de Suzanne Wright est comme un bon cocktail : on connaît par avance la saveur, mais il nous apporte exactement le plaisir que l’on attendait de lui en le dégustant.

 

Mon avis est similaire à ce que j’ai ressenti pour le premier tome. Ce livre pêche un peu par son manque d’originalité et ses répétitions mais cela reste une excellente histoire. Je pense même avoir préférée cette suite.

Knox se dévoile un peu plus. Il a perdu sa froideur qui le rendait un peu distant et cela le rend attachant…. en plus d’être ultra sexy.

Harper me fait toujours rire, et j’adore la manière qu’à son tempérament fougueux de faire face à son homme dominateur.

Le fil rouge de l’intrigue permet des rebondissements et de l’action et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Les personnages secondaires sont aussi hilarants et j’adorerais lire des histoires les concernant ! Et je regrette de ne pas avoir le troisième tome entre les mains pour rester encore un peu avec les Noirs Démons.

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (Poche ou numérique) :

Noirs Démons - 2 - A feu et a sang - Suzanne Wright BOOK   Noirs Démons - 2 - A feu et a sang - Suzanne Wright EPUB

La Meute du Phénix, tome 7 : Patrick Hardy – Suzanne Wright

La Meute du Phénix - 7 - Patrick Hardy - Suzanne Wright RESUME
La Meute du Phénix, tome 7 : Patrick Hardy – Suzanne Wright
~ Milady (24/10/18) ~ Env. 442 pages ~  Format numérique ~ Poche : Format poche ~

 

avis-de-marina-fond-noir

Les tomes de La Meute du Phénix se succèdent… et se ressemblent. Est-ce que cela m’a empêchée d’apprécier Patrick Hardy ? Loin de là ! Je me suis autant régalée de la plume de Suzanne Wright dans ce septième tome qu’avec les six précédents !

Élevée par ses grands parents humains après le décès de ses parents, Frankie a appris à vivre en étant une déception pour eux. Ils l’aiment mais elle a conscience de ne pas être celle qu’ils auraient souhaité…

Sculptrice, ses œuvres sont appréciées et exposées… Pourtant, ceux qui l’ont élevées n’y voient qu’un hobby et non un métier. Tout comme, elle a conscience qu’ils ont du mal à accepter sa louve…

Quand sa famille paternelle prend contact avec elle et l’invite à faire connaissance avec La Meute du Phenix, sa première réaction est de refuser la main tendue de ceux qui n’ont jamais fait cas d’elle…. Jusqu’à ce qu’elle comprenne que tout ce qu’elle croyait savoir sur sa vie n’est qu’un tissu de mensonges…

Il ne lui reste plus qu’à découvrir la vérité… et un monde où sa louve et elle sont acceptées comme elles sont….

Patrick Hardin était un personnage très discret de La Meute du Phenix et que j’ai pris plaisir à mieux connaître ! J’avais imaginé que Suzanne Wrigth l’aurait mis en scène dans un M/M mais le résultat fait que je n’ai pas été déçu que cela ne soit pas le cas.

Comme tous les héros de la saga, Patrick Hardin a réussi à me séduire au même rythme que l’héroïne. Patient, protecteur, sensible mais direct, il est difficile de lui résister.
Il reconnaît son âme sœur en Frankie dès qu’il la voit. Pourtant, aucune panique ne complique les choses… Il est tout simplement déterminé à s’unir avec elle en prenant le temps qu’il faudra pour qu’elle soit prête.

Tant qu’à Frankie, son histoire est touchante et j’ai aimé son intelligence.
Elle aura pu se laisser submerger par la crainte des complications que sa relation avec Patrick allait engendrer mais elle accepte ce qu’elle ressent avec simplicité et bon sens.

Frankie est indépendante et dominante, et elle oblige Patrick a avancé à son rythme. C’est ce qui m’a plu chez elle… Comme cela m’a plu chez toutes les héroïnes de cette série qui ont des caractères bien trempés !

Pourtant, dès qu’ils se revendiquent, elle lui laisse le contrôle… Un peu vite à mon goût… Mais sans que cela gâche ma lecture pour autant.

L’intrigue est bien construite et bien qu’on devine l’issue, les rebondissements sont suffisamment bien faits pour maintenir l’intérêt et la curiosité.

Il ne nous reste plus qu’à découvrir le tome consacré à Dominic !!! J’attends depuis tellement longtemps cette histoire de La Meute du Phenix que j’espère de tout cœur que Suzanne Wright va nous écrire une ultime volume à la hauteur des précédents !

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche)

La Meute du Phénix - 7 - Patrick Hardy - Suzanne Wright BOOK  La Meute du Phénix - 7 - Patrick Hardy - Suzanne Wright EPUB

La meute du Phénix, Tome 6 : Tao Lukas – Suzanne Wright

La Meute du Phénix - 6 - Tao Lukas - Suzanne Wright RESUME
La Meute du Phénix, tome 6 : Tao Lukas – Suzanne Wright
~ Milady (octobre 2017) ~ Env. 480 pages ~ Format numériqueFormat poche ~

avis-de-marina-fond-noir

C’est toujours un plaisir de retrouver La Meute du Phenix. Et si j’attends avec impatience que Suzanne Wright nous livre l’histoire de Dominic, je n’en étais pas moins heureuse de découvrir celle de Tao.

 

Les matins de gueule de bois sont toujours difficiles… Non seulement on a mal à la tête mais on doit assumer les bêtises que l’alcool nous a fait faire….

Et pour Riley, ce constat là n’a jamais été aussi vrai… Tao est dans son lit et le souvenir du moment torride qu’ils ont passé ensemble à le bon côté de la réveiller complètement.

Le lieutenant de La Meute du Phénix est intense et son attirance pour lui ne date pas d’hier… mais il n’a jamais caché sa méfiance envers elle et Riley a suffisamment de fierté pour regretter de lui avoir céder alors qu’il s’est montré autant antipathique envers elle…

Pourtant, l’attitude brute de décoffrage que Tao a eu envers Riley à son arrivée est autant dû à son besoin de protéger les siens que lui-même. Allergique à l’engagement, la jeune métaphore a allumé tous les signaux de dangers de son instinct… Elle est bien trop sexy et lui fait ressentir bien trop de choses pour sa tranquillité…

Jusqu’à ce qu’il se décide à ne plus réfréner cette attraction… Il ne lui reste plus qu’à abattre les défenses de Riley pour qu’elle accepte de livrer à Tao les secrets qui lui pèsent.

 

J’ai lu ce sixième tome de La Meute du Phénix d’une seule traite, comme cela a été le cas pour les cinq autres ! J’ai encore passé un super moment dans cet univers pleins de sensualité et de rebondissements… Et Suzanne Wrigth m’a faite craquer pour Tao et Riley.

 

Tao a le tact d’un char d’assaut mais cela fait partie de son charme… D’autant que, sa manière de parler sans filtre de ce qu’il pense et ressent, génère parfois des moments très émouvants. Il est viril, sexy, protecteur… Il m’a faite craquer.

J’ai adoré Riley. Elle a du caractère et a un sens de la répartie qui m’a fait beaucoup rire. J’ai aussi aimé son côté chipie, capable de pousser les autres à bout grâce à un subtil dosage de malice et de mépris. Elle est aussi très émouvante dans ses doutes et ses peurs, ainsi que pour son amour sans faille envers les enfants.

 

L’intrigue contient de la romance paranormale, de l’humour, du sexe et de l’action…

Il introduisit en elle sa queue tout entière, si fort qu’elle en jeta la tête en arrière.
L’intimité de Riley s’empara de son sexe, possessive, brûlante, parfaite.
Empoignant ses fesses, Tao la prit comme un animal, ses assauts bruts et implacables

Cela a beau être le même schéma que les précédents, je ne m’en lasse pas…

 

En plus, ayant adoré tous les héros des précédents tomes de La Meute du Phénix, c’est un pur plaisir de les retrouver pour vivre une nouvelle aventure avec eux. Message pour Suzanne Wright : j’en veux encoooooooooooooore !!!

 

a lire

Note 4,5

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (numérique ou poche) :

La Meute du Phénix - 6 - Tao Lukas - Suzanne Wright BOOK   La Meute du Phénix - 6 - Tao Lukas - Suzanne Wright EPUB

 

Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle – Suzanne Wrigth

Noirs Démons - 1 - Tout ce qui brule - Suzanne Wright RESUME
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle – Suzanne Wrigth
~ Milady Romance (avril 2017) ~ Env. 480 pages
~  Format numérique ~  Format poche

 

avis-de-marina-fond-noir

Si je dois mes premières rencontres, avec les vampires et loups-garous, à notre diablesse Helle, c’est grâce à la plume de Suzanne Wright que je découvre les démons de Tout ce qui brûle. Après avoir adoré son style dans La Meute du Phénix, je me suis laissée tenter par sa nouvelle série Noirs démons.

Les démons vivent parmi les humains, sans que ces derniers soupçonnent leurs existences (quoique…. je suis quasiment certaine d’en côtoyer deux ou trois).
Avides de pouvoirs, sans morales, certains d’entre eux occupent des postes importants et deviennent très riches…. C’est le cas de Knox, Grand Maître du plus grand clan de démons….

Quand il comprend que Harper est son alter ego, il n’aura de cesse de la convaincre d’accepter ce lien… et de céder à l’attirance sexuelle qui les pousse l’un vers l’autre.
Mais il a beau être craint et respecté, la jeune femme n’a aucune envie de laisser une personne la priver de son indépendance ! Loin de déplaire à son démon, l’attitude rebelle de Harper, l’amuse beaucoup… et représente un défi d’autant plus stimulant de la faire sienne.

Heureusement que le contexte est celui des démons et non des loups-garous, parce que j’ai presque eu l’impression de relire le premier tome de La Meute du Phenix ! Mais vu que j’avais eu un coup de cœur pour cette histoire, cela ne m’a pas dérangé ! J’ai retrouvé tous les ingrédients qui m’avaient tant plu et je ne peux donc pas m’en plaindre.

L’héroïne est du même acabit (j’adore), l’histoire suit le même schéma, les scènes de sexe sont toujours aussi hot (j’adorerais un amant avec certains de ces pouvoirs !), on retrouve la même touche d’humour que j’aime (la famille d’Harper ressemble un peu à la mienne) et la plume de l’auteur est toujours aussi agréable !

Est-ce que c’est original ? Non. Il y a beaucoup trop de similitudes entre les deux séries de l’auteure ! Et il est probable que les férus du genre bit-lit trouveront l’intrigue décevante à cause de cela.

Pour ma part, j’ai lu ce premier tome de Noirs démons d’une seule traite, et il m’a donné envie de lire la suite ! Suzanne Wrigth m’a fait passer un bon moment avec Tout ce qui brûle et j’en redemande.

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (poche ou numérique) :

Noirs Démons - 1 - Tout ce qui brule - Suzanne Wright BOOK  Noirs Démons - 1 - Tout ce qui brule - Suzanne Wright EPUB

 

 

 

Le Pacte d’Emma – Nine Gorman

LPDE1
Le Pacte d’Emma – Nine Gorman
~ Éditions Albin Michel (novembre 2017) ~ Env. 400 pages ~
~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

À la base, je n’avais pas tellement envie de me lancer dans cette lecture. Il faut dire que dès qu’il est question de maladie, j’y vais à reculons. En parlant avec quelqu’un, j’ai appris que l’histoire tirée dans le genre (romance fantastique) que j’appréciais beaucoup. Je me suis donc penchée sur cette histoire, d’autant plus que j’étais tout de même curieuse de lire Nine en tant qu’auteur.

Et bien, quelle agréable surprise ! 

« Le Pacte d’Emma » fût une lecture très prenante. J’ai dû le lire en une après-midi tant je me suis laissée embarquer auprès des personnages. L’histoire est certes assez simple mais elle est fluide, bien écrite et surtout très addictive.

Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de récit. Comme je le disais plus haut, le livre pourrait se classer en « Romance Fantastique » mais finalement, ce n’est pas vraiment sur ce détail que l’histoire s’attarde le plus. Certes, il y a de la romance, une relation compliquée, explosive et surtout impossible. Il y a du fantastique avec le mythe que Nine intègre à son histoire.  Mais le récit tourne surtout autour d’Emma et de sa maladie, de sa souffrance et de ses espoirs.. Et moi qui fuis ce thème, et bien j’ai adoré de A à Z ma lecture.

Bien sûr, il a quelques défauts, comme certains clichés et ressemblances avec d’autres histoires. Mais dans l’ensemble, j’ai facilement passé outre en me laissant prendre d’empathie pour Emma et ce qu’elle traverse. J’ai même eu les larmes qui ont coulé vers les derniers chapitres tant sa situation m’a touché..

Pour son tout premier roman, Nine s’en sort vraiment bien !

Elle a parfaitement su ménager son suspense en me tenant en haleine tout le long de ma lecture. J’étais comme Emma, dans l’attente et l’espoir, fébrile que le grand moment arrive. Pour me prendre finalement en pleine face un retournement de situation que je n’ai pas vu venir !

Que rajouter de plus ? « Le Pacte d’Emma » est une histoire bien dosée, mélangeant suspense et rebondissement, amour et trahison. C’est une très belle surprise et un petit coup de cœur pour ma part.

Vivement la suite !

Coup de CoeurNote 5

Retrouvez ce livre sur Amazon au format (numérique ou broché) qui vous convient en cliquant sur la couverture :

lpde2lpde3