Elle et Moi, Tome 1 – Natasha Knight & A. Zavarelli

Elle et Moi, Tome 1 – Natasha Knight & A. Zavarelli ¤ autoéditions (aout 2020) ¤ 257 pages

C’est la première fois que je lis un livre de ces deux auteures. Et ça faisait un petit moment que je n’avais pas lu de « dark romance », j’étais donc impatiente de découvrir cette histoire.

Bon en terme de « Dark Romance”.. On repassera tout de même. Je vois ce récit plus dans la tranche « romantic suspense » que « Dark Romance ».

Ok l’héroïne a eu une enfance de merde, le mec fait partie de la mafia russe et il y a quelques scènes sensibles mais.. rien de vraiment détaillés et de réellement sombres pour que ce soit vraiment considérée comme une dark romance. 

Bien sûr, tout n’est pas rose et tout beau dans ce roman. 

Kat, l’heroine, va se retrouver malgré elle sur le chemin de la Mafia.. et qui dit mafia dit forcément magouilles et 0 cas de consciences pour ses membres !

Lev fait partie de la mafia, il est.. ambivalent. Il souffle le chaud et le froid, il est aussi un peu trop autoritaire sur les bords. Mais (beaucoup) trop vite, il va tomber sous le charme de Kat… Ca gache un peu le côté “mafieux”, “dangeureux”..  Pour autant, j’ai tout de même bien aimé ce personnage et la droiture qu’il a gardé malgré son appartenance à la mafia. Il va tout faire pour protéger Kat et Josh. (D’ailleurs pour Josh, c’est bien dommage que le résumé en dise trop à son sujet..)

Même si les sentiments s’installent rapidement, et que la relation entre Kat et Lev n’est pas des plus romantiques, j’ai tout de même bien aimé ces deux là. Ils sont attachants, et Josh apporte une certaines mignonnerie à ce duo.

Si les plumes des deux auteures restent agréable à lire, ce premier tome n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. J’aurais voulu de la noirceur et de la profondeur. De la violence et des émotions qui coupent le soufflent..

Malheureusement, c’est trop gentillet pour être classé en “Dark Romance” ! 

Malgré tout, c’est un livre qui se lit assez rapidement. Le récit est rythmé de quelques rebondissements et l’alternance des points de vue apportent un certain dynamisme. Je pense que je lirai le second tome car la fin est assez brutale.

Je remercie Laure Valentin pour ce Service Presse

Note : 3.5 sur 5.

Plonge Avec Moi, Tome 1 : Souffle Contre Souffle – Oly TL

Résumé WP(2)
Plonge Avec Moi, Tome 1 : Souffle Contre Souffle – Oly TL * Hugo Poche ( Mars 2020) * 474 pages

Pour changer, Les Tentatrices vont être encore à contre courant des commentaires sur la toile.. Moi qui avais très hâte de me lancer dans cette histoire, je suis malheureusement loin d’avoir eu un coup de cœur. J’en ressors même quelque peu mitigée et j’en suis la première déçue ! Cet avis n’engage que moi évidement et je ne remets en aucun cas le talent de l’auteure. Je ne peux pas comparer avec ses autres écrits car c’est le tout premier roman que je lis d’elle.

104056551_256804998753416_4270434200440194803_nAvec « Plonge avec Moi« , j’étais dans l’optique de me prendre un coup de poing en pleine face, d’avoir le souffle coupé, d’être sur le fil du rasoir.. Mais non, j’ai très vite déchanté… Pourtant tout était là pour que je surkiff ma lecture. Un titre accrocheur, une couverture qui rappelle un univers assez sombre et surtout un résumé alléchant..

Déjà, il a fallu arriver à beaucoup plus de la moitié du livre pour que le thème « Dark Romance » commence à prendre un peu tout son sens. Jusque là, l’auteure posait les bases de l’histoire et nous titillé avec ses idées sur la Confrérie sans pour autant rentrer totalement dans les détails.

Parce qu’en effet, l’idée du roman est vraiment bonne et accrocheur : Une Confrérie où les gens laissent court à leurs vices les plus désaxés, une jeune fille qui s’y aventure le temps d’un stage sans réellement savoir où elle met les pieds.. Cela aurait pu être sombre, nous prendre aux tripes, nous dégouter ou même nous fasciner.. Mais non. J’ai trouvé que l’auteure n’était pas allée assez en profondeur dans son idée, qu’elle n’avait fait qu’effleurer la noirceur abyssale promise et que le sujet de la Confrérie n’était pas assez développé. J’aurais voulu parcourir les méandres de ces vices, me heurter à des sujets tabous, des scènes sensuelles et pourquoi pas être surprise par certaines pratiques.. ?

Il m’a manqué énormément d’émotions. Peu m’importe lesquelles.. C’était trop creux entre les deux protagonistes pour que je prenne totalement part à l’histoire et ce qu’ils vivaient. Tout du moins, pendant une très grande partie du roman ! J’ai eu l’impression que la première moitié était faite pour poser les bases de l’univers.. J’ai l’habitude pour les récits Fantasy mais j’avoue que ça me gêne quelque peu quand il s’agit seulement de Romance. J’aime quand le rythme est soutenue et haletant, quand je ne sais pas où je vais et que mes émotions se brouillent au fur et à mesure des chapitres.. Tout du moins, j’aime ces sensations quand il est question de « Dark Romance ».

104118053_278973336843645_6535670374813260861_nJ’ai aussi parfois eu du mal avec le comportement de Marjorie qui m’a semblé, dans certains passages, peu crédible au vue de ce qu’elle traverse.. En effet, elle reste plus focalisée sur un évènement qui m’apparaissait bien « moins choquant » (si je puis dire, parce que les actes restent tout de même violents) qu’un autre… C’est peut-être une façon pour elle de se « blinder » mais j’avoue avoir été quelque peu perplexe sur ses réactions.

Heureusement, les dix derniers chapitres rattrapent la lecture et me donnent envie d’aller plus loin et de découvrir la suite de l’histoire. J’ai aimé la direction prise par l’auteure, elle a réussi à m’avoir et me surprendre grâce aux dernières révélations ! Je ne m’y attendais pas du tout et je suis restée dans une totale incompréhension qui me pousse vers le deuxième tome.

C’est beaucoup plus sombre et soutenue, plus vicieux aussi.. On se questionne et les émotions explosent, enfin ! En sommes, quasiment tout ce que j’attendais depuis le début de ma lecture se concentre dans les derniers chapitres.

Alors oui, ce premier tome fût peut-être une lecture à demi teinte mais la fin me donne envie de donner une autre chance à l’histoire. Oly TL a réussi malgré tout à titiller ma curiosité ! J’espère que la suite nous plongera plus profondément dans la noirceur et me tiendra en apnée du début à la fin.

Note 3

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon, en cliquant sur les liens des formats qui vous intéressent : Format Numérique / Format Broché

Dangerous Love, Tome 3: In Love With Danger – Mady Flynn

Image Résumé
Collection HQN (Novembre 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions HQN pour ce service presse.

Ainsi s’achève la trilogie « Dangerous Love » avec ce troisième et dernier tome « In love with danger ». Et mon dieu, quelle trilogie nous a offert Mady Flynn !! Cette histoire, dans son entièreté, n’a pas d’équivalent. Elle est atypique, originale et captivante!

Nous avions laissé Hazel, abasourdie, à la découverte de ce que Matt et Chris lui ont réservé! Chris, alias « l’étrangleur » et amant de la criminologue, va collaborer avec le FBI pour tenter de démasquer le copycat qui sévit et fait de nombreuses victimes. L’enquête patauge et Chris pourrait apporter une certaine expertise pour tenter de déterminer le profil de ce nouveau serial killer. Pour la jeune femme, voir les deux hommes qu’elle aime collaborer et travailler ensemble, va la rendre plus fébrile que jamais…

Jamais encore dans cette saga, les deux héros ne s’étaient retrouvés côte à côte. Toujours rivaux, le flic contre le criminel, le fiancé contre l’amant. Pourtant ici, Mady Flynn donne une tournure intéressante à sa trame, en faisant naître une sorte de complicité entre les deux hommes. Hazel ne maîtrise plus rien, tout lui échappe et elle a du mal à faire face à cette situation, peu commune il faut bien le reconnaître. Matt est sa part de lumière, Chris celle de son obscurité. Elle oscille sans cesse entre les deux, Hazel a autant besoin de l’un comme de l’autre. Le triangle amoureux n’a jamais été fort, voire omniprésent dans l’histoire, que dans ce troisième tome.

Pourtant, dans la vie il faut savoir faire des choix et des compromis. L’héroïne apparaît ici comme égoïste, l’auteure n’essaye d’ailleurs pas de l’en dédouaner. Hazel est ainsi, elle ne peut faire ce choix, elle ne peut pas envisager d’être séparée de l’un ou de l’autre. Cet aspect du personnage est parfois agaçant et à la fois questionnant. Après tout, pourquoi choisir ? On pourrait y voir ici une autre idée du « trouple », certes en milieu hostile…

Il faut reconnaître que ces trois personnages, hauts en couleur, ont un goût immodéré pour les situations tordues. Chris et Matt semblent accepter l’importance que l’un et l’autre ont aux yeux d’Hazel. Comme si leur relation avec elle complétait l’autre. Cela est à la fois déroutant et captivant. Ils mènent la danse dans ce dernier tome, quitte à retirer tout pouvoir de contrôle de la part d’Hazel, qu’ils cherchent à protéger. La criminologue va devoir apprendre à naviguer à vue, sans road book.

Ce troisième tome m’a tenue en haleine, car l’enquête est rudement bien menée. Les fausses pistes, les nouveaux meurtres, les maigres indices, le travail de l’équipe d’investigation…tout est minutieusement orchestré par Mady Flynn, à qui je tire une nouvelle fois mon chapeau !! Si le premier tome reste définitivement mon préféré, ce troisième opus nous apporte tout ce qu’on aime dans cette saga : suspens, rebondissements et moments torrides !!

Je pense que l’auteure, a cherché à dérouter ses lectrices face à cette histoire incroyable, et le pari est gagné ! Comme je vous le disais en début de chronique, cette histoire n’a pas d’équivalent à mon sens. Pleine de paradoxes, elle vous fera vous questionner, vous mettre à la place des héros, en vous disant : « mais que ferais-je si j’étais eux, comment  réagirais-je ? ».

Mady Flynn n’oublie pas non plus, dans ce dernier opus, de faire référence au cheval de bataille d’Hazel, à savoir l’impossible (ou pas) réhabilitation et réinsertion des serials killers dans la société. Chacun pourra avoir son idée sur le sujet, mais j’ai trouvé cela passionnant.

La saga toute entière est à lire, même si parfois elle peut paraître pointue au niveau de la psychologie des personnages et des questionnements d’Hazel quant au profil des serials killer, elle va vous embarquer, à tel point que vous n’aurez pas envie de lâcher votre livre. A cette occasion, profitez de l’offre spéciale du 25 décembre prochain, car le premier tome de cette saga « Attracted By Danger », en format Epub, sera gratuit toute cette journée. Profitez-en pour faire connaissance avec Hazel, Chris et Matt, si ce n’est pas déjà fait !

«  Matt est ma raison de vivre, l’homme auprès de qui je veux m’éveiller tous les matins ; Chris est celui que j’ai besoin de voir chaque jour pour me rappeler qui je suis»

Hazel

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

 

Dangerous Love, Tome 2: Seduced By danger – Mady Flynn

Image résumé
Collection HQN (Octobre 2019) – Format Numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Harlequin, Collection HQN pour ce service presse.

S’il y avait une suite que j’attendais avec impatience c’est bien celle-ci ! Cela faisait plus d’un an que j’attendais la suite des aventures de Hazel, Chris et Matt. J’avais eu un formidable coup de cœur pour le premier tome de la série « Dangerous Love », intitulée à l’époque « Tu es mon obscurité » et rebaptisée plus tard « Attracted by danger ».

Hazel, devenue Anna, a fui avec Chris, devenu Ford. Ensemble ils habitent une petite maison à Pine Point au Canada. Une routine s’est installée au cours des 8 derniers mois suivants la fin du premier tome. Ford travaille et est absent de leur foyer, du lundi au vendredi. Anna reste cloîtrée chez eux, et écrit des articles sur des serial killer pour un site spécialisé. Elle n’attend qu’une seule chose chaque semaine : que Ford rentre et qu’ils puissent passer le week-end ensemble, comme un couple normal…La normalité, une notion qui n’a pas sa place dans ce roman. Dois-je vous rappeler que Ford n’est autre que l’étrangleur…

D’emblée, le lecteur s’interroge : Anna est-elle véritablement heureuse avec cette nouvelle vie ? Cela peut-il durer ? Pine Point semble être une bulle romantique, utopique, hors du temps et éphémère. Ford se satisfait de ce qu’il a. Il a fait taire son côté sombre pour celle qu’il aime. Mais l’adrénaline de l’action sur le terrain manque à la jeune femme. Alors lorsqu’un copycat sévit, elle est irrémédiablement attirée par ces nouveaux meurtres, qu’elle meure d’envie d’élucider.

J’ai aimé retrouvé la multitude des questions que me trottent dans la tête en retrouvant la plume de Mady Flynn. Un tueur en série peut-il se désintoxiquer, voire se guérir de sa criminalité ? A l’instar de l’histoire de Hazel et Chris, il semblerait qu’il y ait un espoir, en tous les cas Anna y croit fermement. Au contact de sa petite amie, on occulte totalement que Chris est un tueur en série, il devient presque touchant, tant son amour est profond pour elle.

Mady Flynn met en avant la dualité qui habite son héroïne. Celle-ci va recroiser le chemin de Matt. Un véritable triangle amoureux va se mettre en place dont la chef d’orchestre n’est autre que Anna. Cette femme est pleine de paradoxes. Elle a besoin de Chris, il est sa part d’obscurité. Elle a besoin de Matt, il est son espoir. Je dois reconnaître qu’à certains moments je l’ai trouvée égoïste, car Hazel ne peut pas tout avoir, elle ne peut pas avoir Matt et Chris en même temps. Il va falloir faire un choix et ce sont les deux hommes de sa vie qui vont l’y pousser. Si Hazel se montre souvent attachante parce qu’elle est perdue entre son cœur et sa raison, elle n’en demeure pas moins agaçante dans ses incertitudes. Elle est aussi brillante dans ses analyses criminologiques, qu’elle demeure immature dans la gestion de sa vie personnelle, incapable de prendre une décision…

La plume de Mady Flynn est toujours aussi maîtrisée et définitivement hyper agréable à lire. On sent qu’elle se passionne pour son sujet. Encore une fois, cet opus est très documenté voir parfois pointu. Elle s’appuie sur les analyses psychologiques de véritables tueurs en série pour asseoir sa trame et apporter une vision très réaliste des déductions faites par Hazel. On se croirait dans un épisode d’Esprits Criminels.

Je vois ce second tome, comme une transition dans la trame, qui amorce un final qui promet d’être explosif, au regard de la fin de ce second tome. Cette histoire est brillante. J’ai hâte de connaître le final qui sera réservé à nos protagonistes. Parfois, on pourrait se dire que les détails de profilage sont un poil trop pointus, mais cela n’enlève rien à cette histoire hors du commun à lire absolument. Cette suite est à la hauteur du premier opus, je vous recommande donc vivement de découvrir cette saga, si ce n’est pas déjà fait. Elle vaut vraiment le coup. Si vous êtes fan de dark romance psychologique, vous ne serez absolument pas déçus.

Pour ma part, j’ai hâte de me plonger dans le dernier tome intitulé « In love with danger ».

« J’aimerais qu’il garde en mémoire que notre histoire existe car j’ai la force mentale de comprendre l’inimaginable ».

Anna.

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

After Our Ashes – Amelie C Astier

After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) RESUME
After Our Ashes – Amelie C Astier
~ Amheliie (31/10/19) ~ Env. 274 pages ~ Format numériqueFormat broché ~

 

avis-de-marina-fond-noir

 

After our Ashes est LA dark romance idéale pour Halloween. Amélie C.Astier nous livre une histoire addictive et troublante où la lumière peine à percer dans les ténèbres.

Merci à Amheliie pour ce Service de Presse.

Ceres court vers l’inconnu…. Elle quitte la seule vie qu’elle n’ait jamais connu pour rejoindre un monde où elle n’a aucune existence légale.

Mais elle ne craint rien…. La souffrance et la douleur ne lui font pas peur… Elle a grandi grâce à elles et elle connaît la force qu’elles procurent…

Ce que les autres considèrent comme le bien, Ceres le voit comme des signes de faiblesse… Ce que les autres considèrent comme le mal, Ceres y voit une marque de force….

Ne faire confiance à personne, ne s’embarrasser d’aucun sentiment, manipuler les autres pour parvenir à ses fins…. Ceres a tout appris et elle est la meilleure…

Depuis qu’il est sorti du coma, Dante vit en marge de cette société dans laquelle il ne se reconnaît pas….

L’amour et l’amitié lui ont laissé des cicatrises indélébiles… La solitude est sa meilleure protection contre son besoin de sauver les autres jusqu’à se détruire lui même.

Ses moments de bonheur, il les trouve dans son art…. Un art qui est mal vu… Il s’y adonne la nuit, dans des lieux qui lui apportent la paix et qui sont pourtant considéré comme mal sain par les autres.

Avec After our Ashes, Amélie C. Astier m’a faite voyager dans un univers où j’ai été tour à tour mal à l’aise, touchée, horrifiée et troublée. J’ai passé un excellent moment dans la peau de cette héroïne alors même que j’étais en dehors de ma zone de confort.

Dante et Ceres n’ont en commun qu’une âme torturée… Quand l’un veut trop faire le bien, l’autre ne connaît que le mal…

Il était facile de s’attacher à Dante tant il est prêt à aller loin pour sauver ceux qu’il aime…. On n’a très vite envie que cet écorché vif trouve la paix et le bonheur.

C’est pourtant Ceres qui m’a fascinée….
Son point de vue est écrit avec une telle justesse, que j’ai réussi à entrer dans sa tête alors même que sa façon de voir, la vie et les autres, me révulser…

L’histoire de After our Ashes est parsemée de moments tellement glauques que les passages de petits bonheurs simples donnent une impression de plein phrase au milieu d’une nuit noire…. Et j’ai adoré ça…

L’intrigue est extrêmement bien construite et le suspense est maintenu de bout en bout….
Avec des héros aussi imprévisibles et un univers aussi sombre, on doute de la teneur de l’issue jusqu’à la fin.

J’ai seulement quelques regrets concernant les personnages secondaires et la fin du livre….
J’aurais en savoir plus sur ceux avec qui Ceres a grandi et qui sont à l’origine de cette horreur…. Notamment sur les sentiments de son mentor à son égard….
J’aurais aimé avoir le point de vue de l’entourage de Dantes, mieux comprendre sa relation avec ses parents…

Mais peut-être est ce une manière pour Amélie C.Astier de se laisser la possibilité de nous replonger dans l’univers de After our Ashes ?

 

a lire

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2  Note 4

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant sur les couvertures du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) BOOK  After Our Ashes - Amelie C Astier (Amheliie) EPUB

 

 

 

 

Les promesses de l’ombre, Tome 1 – Sloane M. Gstar

les promesses de l'ombre t1 les tentatrices.png
Les promesses de l’ombre, Tome 1 – Sloane M. Gstar
~ Auto-édition (Oct 2019) ~ Env. 438p ~
~ Format Numérique ~ Format Broché ~

Avis de Jess

Je n’ai pas hésité longtemps avant d’accepter de lire ce roman. A la lecture du résumé, j’ai su que j’allais adorer : La Russie, la Mafia, les Amours compliquées avec une mention « Dark Romance » .. C’est un peu tous les éléments parfaits pour que je me laisse tenter !

En plus de ne pas avoir hésiter longtemps, il n’a pas tenu très longtemps entre mes mains… Quelques heures, à peine. C’est là, tout de même le signe d’une romance et d’une histoire d’assez bonne qualité pour ma part.

L’histoire est très prenante et l’auteure maîtrise à la perfection son intrigue, mêlée de différentes émotions : La Haine, L’espoir, L’amour, La Violence.. Nous vivons tout ceci et bien plus encore !

C’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, la noirceur et la violence sont omniprésentes. Certaines scènes peuvent heurter les âmes sensibles.. Si vous êtes avertis et consentants, alors plongez sans aucune hésitation et faites la rencontre des deux frères Dérékine.

Ils vous plairont autant qu’ils vous rebuteront. Ils sont le feu et la glace, l’eau sombre et le calme avant la tempête sauvage.

Puis il y a Irina. Irina qui est perdue entre son envie de liberté, de vengeance et sa confusion, son attirance et sa morale. Que faire quand les frontières se brouillent et nous dépouillent de nos convictions ? Comment survivre dans ce monde de violence quand le seul refuge se trouve être son bourreau ?

Sloane M Gstar nous laisse entrevoir certaines réponses mais garde le lecteur en haleine jusqu’à la fin et nous laisse aussi frustré qu’Irina avec Nikolaï !

J’étais curieuse de voir comment l’auteure allait se débrouiller pour nous faire aimer ses personnages, notamment Nikolaï dont la violence et le sadisme sont parfois poussés. Ce que j’ai apprécié, c’est qu’elle garde la même constante au niveau de ses personnages : le récit ne se transforme pas en monde tout beau et rose, non. L’amour est là mais pas de façon conventionnelle. Un peu bancale et tordu, explosif et charnelle.

J’ai  vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui nous immerge au coeur de la Bratva. L’auteure nous happe dans son univers, grâce à une plume fluide et maitrisée. Une histoire à découvrir si vous aimez la dark romance ! Pour ma part, j’attends vivement la suite. 

Je remercie l’auteure pour ce Service de Presse.

Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse :

les promesses de l'ombre t1 les tentatrices brcheles promesses de l'ombre t1 les tentatrices num

Tiger: Entre ses griffes – Pauline Libersart

Image Résumé
Editions Addictives, Collection LUV ( Septembre 2019) – Format numérique

Avis de Valou

Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

J’avais adoré la saga « Nick&Sara » de Pauline Libersart. Je suis donc ravie de retrouver sa plume pour «Tiger, entre ses griffes ».

Avant d’entamer ma chronique à proprement parlé, je tiens à préciser que « Tiger » est une dark romance relativement soft.

Christy est phobique des vols en avion. Elle a pris la route et doit traverser la région au climat rude de l’Arkansas, pour retrouver son fiancé Dylan. Sa voiture tombe en panne en pleine forêt et elle essaye de trouver âme qui vive pour la dépanner. Christy va finir par atteindre une station service. Là voilà plongée au cœur de l’américaine profonde, puritaine, protectionniste et raciste. Elle va faire de mauvaises rencontres et va taper dans l’œil d’un groupe peu recommandable. Christy est métisse, d’origine cosmopolite. Inutile de vous dire, qu’elle intéresse la bande de dégénérés qu’elle va croiser dans cette station service. Elle va réussir à leur échapper et s’enfuit en courant. Mais ces types sont féroces et rusés et la pauvre Christy va se retrouver prisonnière de ce groupuscule, réduite à l’état d’esclave, dans un camp quasi militaire, dirigé par un fanatique sudiste. Pour faire simple, cette milice ne supporte que les blancs, exècre tout ceux qui ne font pas partie de cette catégorie. Les femmes ne sont bonnes qu’à assurer les tâches domestiques et à assouvir leurs besoins primaires…C’est un cauchemar pour Christy, qui va devoir son salut relatif, au numéro 3 de cette organisation, Tiger…

La trame de l’histoire est divisée en deux partie. La première fait état du quotidien âpre et violent dans lequel Christy est plongée. Même si elle bénéficie de la protection de Tiger, elle doit se plier à ses volontés et à une vie de dur labeur.

J’ai aimé l’abnégation dont fait preuve ce personnage. Elle fait front, elle se bat. Les menaces sont nombreuses et plus on avance dans la lecture plus on se dit que heureusement que Tiger est là pour elle. Un fou parmi des fous furieux…

Le récit est mené tambours battants par l’auteure. On lit la trouille au ventre, stressé à chaque chapitre devenant de plus en plus dense. L’ambiance du camp est très bien décrite, on s’imagine sans mal les conditions de vie précaires en son sein. Pauline Libersart écrit avec beaucoup de justesse la folie de ces américains ultras conservateurs, obsédés par la suprématie des blancs. Cela fait froid dans le dos. On se demande, à juste titre, comment Christy va pouvoir se sortir de là et si cela est toutefois possible…

La seconde partie, ne relève plus vraiment de la dark romance. Elle est consacrée à la vie après. Comment se reconstruire alors que l’on a été réduit à l’état d’esclavage? Ces chapitres sont tout aussi intéressants et prenants, mais je ne vous en dirai pas davantage, pour ne rien vous spoiler!

J’ai passé un excellent moment livresque. J’ai aimé la façon dont l’auteure tisse la relation entre Christy et Tiger, entre désir et manipulation. La jeune femme va-t-elle finalement finir par apprécier son bourreau qui présente une carapace si épaisse qu’il est difficile de le cerner. Qui est-il? Christy ne sait absolument pas à quel saint se vouer avec lui. Parce qu’il est déroutant, parce que parfois, dans l’obscurité de la nuit, au fond de leur petit lit, il l’apaise, il la câline, il la calme…Syndrome de Stockholm? Là est toute la question et c’est précisément cette question qui nous tient en haleine tout au long du livre. On se demande aussi: et à sa place comment aurions-nous pu réagir, comment survivre à l’impensable ?

J’ai dévoré en 24 heures cette histoire atypique, rudement bien menée, servie par une plume de qualité. Je vous recommande, bien évidemment, de découvrir cette histoire qui vaut vraiment le coup !

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le format numérique sur Amazon:

couv num

logo-les-tentatrices-service-presse-fond-blanc-lectrice-noire-version-2

Trinity T.2: Mind – Audrey Carlan

Trinity, T.2 : Mind – Audrey Carlan – Editions City – Eden Collection – Version BrochéVersion Numérique – Sortie le /09/2019

Je remercie les Editions City pour ce Service de Presse.

Trinité T.2 : Mind est dans la continuité du premier opus… Ma curiosité fait que je n’ai pas arrêté ma lecture après le premier tome.

On retrouve donc le milliardaire, énigmatique et tant convoité, Chase Davis, fiancé à Gillian Callahan. Elle se retrouve sous le feu des projecteurs de la presse avec ce nouveau statut mais surtout encore plus sous l’œil de son harceleur qui ne cesse ses provocations.

Arriveront-ils à le stopper à temps ? Comment Gillian va vivre ses nouvelles épreuves ?

Le personnage de Chase est toujours aussi dominant et surprotecteur avec Gillian, intransigeant avec sa sécurité. Il va se révéler être le point d’ancrage de Gillian, l’apaisant, la rassurant. Il démontre qu’il n’a aucune limite pour que celle qu’il aime plus que tout, soit en sécurité et heureuse. Elle doute encore beaucoup d’elle-même et a du mal à croire à ce qui lui arrive et aux sentiments de Chase. Leur vie sexuelle est toujours aussi torride, débridée et passionnée copulant dans tous les coins et en toute occasion. Ils ne savent pas se résister et toute situation finit souvent par un orgasme (voire plusieurs !). C’est leur mode de fonctionnement mais ça devient parfois trop répétitif, mécanique, c’est un peu dommage.

Ce second tome est plus accès sur l’installation du couple, leur préparation du mariage qui va très vite, être perturbé par des événements tragiques orchestrés par le harceleur. La tension monte et l’intrigue se fait plus fine avec un point de vue de psychopathe dont on ne connaît pas l’identité. Son esprit pervers et retord est très poussé voulant faire du mal à l’entourage pour récupérer sa « femme » : Gillian. Cette histoire est bien pensée, puisque le lecteur est autant dans que les héros sur l’identité de ce harceleur, même si à mon sens, il y a parfois quelques longueurs, je pensais d’ailleurs qu’il y aurait que deux tomes à cette histoire.

Chase tente de parer aux différents rebondissements, mais on ne ressent pas assez à mon goût, la chasse au harceleur qu’il a fait entreprendre à son équipe de sécurité, pour attraper et identifier le coupable de tout ce qui leur arrive.

On est dans plus dans les pensées tordues de cet être abject mais dans celles Gillian et tout ce par quoi elle passe. Son salut, c’est son homme en priorité, puis ses amis. Je ne m’attendais pas à une telle fin de tome, pourtant elle présage un dernier opus dramatique, plongeant un peu dans la Dark romance, et surement explosif. Je reconnais que certains aspects de cette romance ne sont pas complètement à mon goût, il n’empêche que je suis curieuse de savoir comment va se résoudre et se terminer ce triptyque.

Vous pouvez commander ce livre sur Amazon en cliquant sur la couverture qui vous convient :

 

Mon tourmenteur, tome 4 : Mon Éternité – Anna Zaïres

Mon Tourmenteur - 4 - Mon éternité - Anna Zaires RESUME
Mon tourmenteur, tome 4 : Mon Éternité – Anna Zaïres
~ Mozaika Publications (12/06/19) ~ Env. 500 pages ~ Format numérique ~ Broché : Format broché ~

avis-de-marina-fond-noir

Avec Mon Éternité, Anna Zaïres nous livre non seulement la conclusion de la série Mon Tourmenteur, mais également un final qui rassemble les héros de L’Enlèvement et de Capture-Moi.

Pour Sara, Peter a accepté de renoncer à sa vengeance et d’abandonner sa vie de criminel…. Parce qu’il a besoin d’elle comme de l’air qu’il respire, parce qu’elle est son obsession et qu’elle avait besoin de ça pour être heureuse.

Même si sa nouvelle vie se résume à prendre soin de celle qu’il aime, même s’il doit se résoudre à accepter ses longues gardes à l’hôpital et à ses absences, même s’il doit refréner ses instincts de tueur… Peter fera tout ce qu’il faut pour rester au côté de Sara.

Pourtant, si Peter a tourné le dos à son passé, ce dernier ne compte pas le laisser en paix… Sara va devoir à son tour s’adapter à la vie de Peter si elle veut continuer à partager la vie de son Tourmenteur….

J’ai lu les 500 pages de Mon Éternité d’une seule traite. Ce dernier tome de Mon Tourmenteur m’a permis de retrouver l’ensemble des personnages de Anna Zaïres et j’ai adoré ce moment de lecture.

J’ai pourtant trouvé que la première partie du livre contenait trop de longueur.
L’adaptation de Peter dans une vie normale a son intérêt et j’ai aimé le voir aux prises avec ses instincts… mais sa transformation de tueur à homme d’intérieur ne m’a pas transporté tant que cela.

Et puis, tout s’accélère…. Et révèle une Sara qui m’a énormément plu.
Une femme forte, capable de taire tous ses principes et ses états d’âme pour partager la vie de celui qu’elle a pourtant cherché à fuir par le passé.

C’est pourtant, encore et toujours, Peter qui m’a captivé.
Il y a tellement de contradiction chez cet homme qu’il est celui qui retient mon intérêt.

Peter est capable de toutes les cruautés sans le moindre remord… Mais dès qu’il s’agit de Sara, son empathie atteint des sommets.
Il est au petit soin avec elle, entièrement au service de son bien-être et cédant à toutes ses demandes… Mais, en l’aimant et la possédant avec une force tellement démesurée que l’on ressent de la violence dans sa passion pour elle.

J’ai adoré retrouver les héros de L’Enlèvement et Capture-Moi…. J’aurais aimé pouvoir lire des passages où ils auraient été les narrateurs, mais c’était quand même un plaisir de voir tous ces personnages, liés par leurs passés et les similitudes de leurs histoires, interagir ensemble.

Bien que le côté Dark Romance se soit adouci au fil des tomes et des séries, Anna Zaïres parvient à me faire aimer tous ces héros tellement intenses et sexys….

Je dois reconnaître que je ne suis pas prête à les laisser partir… Il y a encore tellement de possibilités d’aventures avec certains personnages secondaires… Ou même la future génération de ces couples hors normes…. J’espère que l’auteure ressentira la même nostalgie que moi et imaginera d’autres histoires qui nous permettront de retrouver Julian, Lucas et Peter.

Note 4

Retrouvez ce livre sur Amazon, en cliquant sur la couverture du format qui vous intéresse (broché ou numérique)

Mon Tourmenteur - 4 - Mon éternité - Anna Zaires Book  Mon Tourmenteur - 4 - Mon éternité - Anna Zaires Epub