Above All, Tome 2 : Resister – Battista Tarantini

above-all,-tome-2---resister-689059-250-400

Chez, 244 pages

angels editions

R2SUM2

Il a fallu que nous succombions. Notre colère n’a eu d’égal que la passion qui nous a consumés quand c’est arrivé.

Depuis, la guerre fait rage sur le Percival. Andreas Van Allen ne me cède pas une once de terrain tandis que je me bats pour qu’il se livre. Nous faisons route vers Hawaï, et la réalité menace de nous y rattraper.

Les nuits tièdes et lascives de l’archipel nous aideront-elles à admettre l’évidence ?

Avis KieraEt bien le voilas enfin entre mes mains ce tome 2, Battista Tarantini est bien mignonne de m’avoir insufflé un peu de romance dans mon petit cœur de pierre mais qu’en est -il de cette suite ? Vous aimeriez bien le savoir…petit come back pour ceux qui auraient oublier Miss Météo et Ice.

Souvenez-vous Alexi embarquait sur le porte avion « Le percival » au grand daim de certains de ces messieurs surtout pour un certain Capitaine Van Allen qui s’est retrouvé confronté à une petite blondinette bien caractériel avec une sexy attitude à lui couper le sifflet…ou presque.

Vers la fin du tome 1 Alexi faisait ses premiers pas dans l’apprentissage ou du moins dans la suite de sa formation passée de pilote avec un Van Allen particulièrement chaud…froid…tiède, à la sauce douce…piquante.

Battista Tarantini avait joué les tortionnaires en nous laissant sur notre faim, mes menaces de kidnapping et de séquestration ayant lamentablement échoué, j’ai donc joué la carte de la patience…me voilas de nouveau à bord du Percival direction Hawai!!

Je suis donc montée à bord mais avant d’écrire mon avis, j’ai pris soin de prendre un billet pour une destination X ma valise et moi même sommes prêt à affronter la horde de Pro tome 2 d’Above All, enfin prêt on va juste filer à l’anglaise…

Ce tome 2 est centré principalement sur la relation entre Alexi et le Capitaine Van Allen, les personnages secondaires sont là mais beaucoup beaucoup moins présent que dans le premier tome, ça ne m’aurait pas dérangé si mon Capitaine ne se serai pas un peu trop radoucit à mon gout.

Pour le coup je l’ai trouvé beaucoup moins piquant, le mystère qui planait autour de son passé et de son mariage est levé mais trop vite, j’aurai préféré vu le caractère du personnage que ça soit morcelé, m’accrocher aux pages et me dire « Bon sang il va le cracher son morceau celui là » ce qui amène souvent à nous rendre addict, et là je n’ai pas eu de ressentiment de vouloir étriper l’auteur pour cette torture, je pense que c’est ce qui fait que l’on se souvienne d’un bon livre.

La petite intrigue du premier tome est passé vite fait à la trappe, c’est dommage ça mettais un fond palpitant, j’ai trouvé ce second tome un peu trop fleur bleue à mon gout mais ceux ci n’est que le reflet de mon aversion pour l’amour et de sa niantise qui va avec.

Beaucoup de passage sont pour ma part trop mou, trop dans l’amour et ces petits oiseaux et moins dans ce qui faisait le couple Alexi/Andréas si particulier, un match, un combat de boxe où transpirait la tension sexuelle entre les deux protagonistes, je pense que leur histoire d’amour aurait dû être parsemé, plus étendu, plus dans l’attente, plus dans » je fais un pas, je recule de deux », mon petit cœur n’a pas fais un marathon, il est tordu et adore être malmené par des auteurs.

Néanmoins l’écriture et le sujet sont très bien maitrisés par Battista, elle sait de quoi elle parle, les expressions, les termes militaires utilisés, la Madame connait son sujet et à très bien bosser dessus, on sent du visionnage de Top Gun et compagnie et de la recherche très approfondie…Aurait il eu une visite personnalisé d’un porte avion Madame Tarantini ? Si tel est le cas je veux bien jouer les assistantes!!

Un second tome plus radoucie sur une mer calme et qui plaira à toutes les Fleurs bleues.

3

Avis Helle

PicMonkey Collage

*Je remercie l’auteure Battista  Tarantini pour ce service presse*

Contrairement à Poulette, moi ce tome je l’ai adoré, j’ai même kiffé à mort. J’ai eu l’impression de voler et de planer avec eux sur l’Extra 300 alors Merci Battista.

Sur le premier Tome Drake avait eu ma préférence sur Van Allen, bon je craque toujours pour lui, mais la découverte d’un autre Andréas m’a fait un peu changé d’avis. On a toujours droit à la Banquise qui souffle le chaud et le froid, je dirai plutôt le volcan qui gronde sans cracher de la lave, mais quand il le fait c’est une tout autre personne. Ice est bourré de contradiction mais c’est ce que j’aime chez lui, on ne sait jamais à quoi s’attendre et sur ce tome il m’a étonné, il m’a touché. J’ai découvert un Homme fragile ce qui le rends plus humain à mes yeux, il ressent des sentiments pour Snow mais il a peur, peur de ses sentiments, peur des conséquences de leur relation mais en même temps il ne peut pas arrêter. Tout comme elle ne peut s’empêcher d’être à lui alors qu’elle souffre de son indifférence à chaque fois qu’il se sépare. Cependant leur attirance est telle qu’on sent la tension sexuel a chaque fois qu’il se voit, alors pourquoi Résister ? Ne dit on pas que la meilleur façon  d’y combattre est de céder à la tentation

original-31480-1384373278-19

Je n’avais pas trop apprécié Alexi non plus au premier tome, j’ai encore une fois changé d’avis. C’est une femme Forte et Courageuse, qui se bat pour réussir dans sa carrière que ça soit la météorologie ou le pilotage, et elle prouve aux hommes qu’elle est aussi bonne qu’eux à faire voler un T-45. C’est aussi une femme Sensible malgré son sale caractère, une femme qui a envie de Vivre une vrai histoire d’amour, elle a envie d’être aimé et malheureusement tombée amoureuse d’Andréas Van Allen n’est pas une chose facile.

On a des révélations sur le passé d’Ice et sa femme, qui nous permettent de mieux connaître son personnage mais il nous manque encore quelques éléments sur son passé et notamment sur sa relation Houleuse avec son père.

J’ai trouvé ce tome bien Meilleur que son précèdent, tout à été parfaitement dosé, et on n’est pas totalement focalisé sur le couple Alexi/Van Allen, on va découvrir de nouveaux personnages, en apprendre un peu plus sur les anciens et être très intrigué sur le cas de certaines personnes. Une amitié entre deux femmes forte qu’on aurait aimé avoir au premier tome et qu’on a finalement dans ce second, Zora Weet est une femme très intrigante et j’ai envie d’en savoir plus sur sa personne.

Un second tome Captivant qui m’a embarqué et fait vibré, Février est si loin mais j’attends le finale avec Impatience, surtout avec cette fin.

3747-honolulu-sunset-1920x1080-beach-wallpaper

*Battista mon chouchou je veux des bonnes nouvelles aux prochains tome car la je flippe grave*

5

coup-de-coeur

Avis Marina

Je viens de lire les avis de mes deux acolytes afin d’éviter des répétitions… Si je dois faire bref… mon avis se situe entre celui de Helle et de Kiera…. Alors, du coup, je vais me retrouver à écrire une chronique pleiiiine de répétitions.

Comme Kiera, j’ai moins accroché avec cette suite qu’avec le premier tome. Alors que « Embarquer » dessinait le contour de plusieurs personnages secondaires qui avaient du poids, celui-ci les a complètement zapper… Il n’y en eu (ou presque) que pour Miss Météo et Ice….

Par contre, comme Helle, j’ai bien aimé voir Andreas se dévoiler et se radoucir (J’aime les Connards, mais s’ils ne sont QUE ça, ça ne le fait pas….)… mais je n’ai pas trouvé que ses confidences (qui nous ont tenu en haleine pendant tout le premier tome) étaient « à la hauteur »… Face à ses révélations, j’ai eu un « Quoi ? Tout ça pour ça ? Remets toi mon gars ! » Et puis, il n’est plus très crédible dans le genre « glacial »… Il est tellement « transparent » que tout le monde devine très vite ce qu’il partage avec Alexi à cause de son attitude… Pour un mec marié et un capitaine qui a tant à perdre si c’est découvert, je trouve ça… moyen…

Alexi m’avait beaucoup plu dans le premier tome, et elle a gardé suffisamment de mauvais caractère pour en faire une héroïne selon mon cœur… Sauf dans sa résistance face à son « capitaine »… Elle ne peut s’empêcher d’accepter des « miettes » pour passer du temps avec lui… Elle lui cède trop facilement à chaque fois… Et c’est à mille lieues de ce qu’on pouvait espérer de cette femme qui a la force de s’imposer dans ce milieu d’hommes.

Mais j’aime ce couple, je suis donc heureuse de la manière dont l’histoire évolue…et j’ai passé un bon moment de lecture. Il ne me reste plus qu’à me documenter sur les techniques et termes de l’aviation pour éviter d’être larguer lors du troisième décollage de l’auteure.

3,5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire