À première vue – Colleen Hoover

~ Je remercie les éditions Hugo Roman pour ce Service de Presse ~

Colleen Hoover est une auteure que j’affectionne beaucoup donc forcément, je suis sur chaque nouvelle sortie parfois la magie opère et parfois non comme ce fut le cas sur À première vue. Je suis ressortie complètement déçue de ma lecture.

Je sais où elle a voulu venir avec ce roman, j’ai compris le message qu’elle a voulu faire passer sur la dépression et ses différentes formes. La prise de conscience et l’alerte qu’elle a voulu nous faire passer sur ce problème qu’on ne remarque pas souvent, mais qui existe, qui est bien présent et qui a son lot de victimes par année, d’ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux et on est souvent démuni.

Ce roman part d’une très bonne intention, Colleen et sa plume captivante et addictive font qu’on le lit du début à la fin, pour vous dire, je l’ai dévoré en quelques heures.

Cependant l’exécution a été mal faite, j’ai eu cette désagréable sensation que l’histoire n’est pas construite comme il le faudrait, qu’elle n’a pas été assez approfondi. 

L’intrigue a été survolé et les personnages sont plus ou moins détestables, en tout cas, on ne les connaît pas suffisamment pour avoir une autre opinion d’eux.

Notre héroïne Merit a des avis bien tranché sur chaque membre de sa famille, elle dresse à chacun un portrait peu flatteur ne nous donnant à aucun moment envie de faire leur connaissance.

Mais, au fur et à mesure de notre lecture, on se met à douter de la véracité de ce portrait familiale. À aucun moment, nous ne la voyons essayer de remédier aux faits qu’elle n’est pas proche de personne, en dehors de son petit frère. Elle ne se renseigne pas pour savoir le pourquoi du comment et nous ne la voyons pas non plus se remettre en question.

Elle est très dans le jugement des autres, mais la concernant tout va bien, il n y a aucun souci, ceux sont les autres qui ont des problèmes, pas elle.

Un comportement assez rédhibitoire, car au final, on ne l’apprécie pas, au lieu d’être touché et de compatir, c’est même tout le contraire.

Je pense que la seule chose que j’ai apprécié dans ce roman, c’est la fin. C’est un roman qui se lit, mais me concernant, j’ai eu l’impression d’avoir perdu mon temps. Je n’arrive pas à croire que je dis ça sur un livre de CoHo, mais c’est bien mon ressenti, ce livre ne fait vraiment pas parti de ses meilleurs.

 



Vous pouvez retrouver ce roman sur Amazon en cliquant sur la couverture du format qui vous convient :

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.