Grey – EL JAMES

grey---50-nuances-de-grey-raconte-par-christian-660924-250-400

28-logo-fr

R2SUM2

Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.

CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.


Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?

  Avis Marina

Je fais partie des fans de la trilogie des Cinquante nuances de Grey, de ceux qui avaient tellement de mal à se séparer des personnages, de ceux qui relisent ses trois livres plus d’un fois par an, de ceux qui réclamer le point de vue de Christian Grey…

Et je remercie EL James d’avoir répondu à cette demande. Je ne vais pas vous résumer l’histoire, puisqu’il s’agit de la même que le premier tome de cette série… Parce que, oui, j’ai un scoop pour tous ceux qui regrettent « qu’il y ait rien de nouveau » ! Le fait que le livre soit la version du héros plutôt que de l’héroïne, ne change pas l’histoire… C’est la même… S’attendre à autre chose me semble bizarre, mais il semblerait que certains soient déçus à cause de ça…. Pas moi. Je n’ai pas attaqué ce livre en cherchant les « incohérences » entre la version d’Ana et celle-ci (bien que j’ai pu en noter quelques unes) et encore moins entre cette version et le film (dont le scénario n’a pas été écrit par EL James)…

glamour_fifty-shades-of-play-with-dakota-johnson-and-jamie-dornan

J’ai simplement replongé dans une histoire que j’aime, comme si j’avais entamé une relecture… Et vous savez quoi ? Contrairement à tous les avis que j’ai pu entendre et lire, je l’ai préféré celle-ci à la première.

Le point de vue de Christian est moins romancé, plus torturé… Une histoire d’amour racontée par une héroïne vierge et romantique est plus courante que lorsque par un héros pervers et mentalement perturbé. Le cheminement vers des sentiments est moins « évident », instinctif… Et donc, à mon avis, plus poignant. Si Ana met immédiatement (ou presque), des mots sur ce qu’elle ressent, ce n’est pas le cas de Christian. Si elle perd sa virginité sexuelle, il perd sa virginité émotionnelle…. Si elle culpabilisait de ressentir du plaisir dans le BDSM et s’y pliait pour lui plaire, il nous fait ressentir l’excitation de ces pratiques… Ana communiquait avec « sa déesse intérieure », Christian est content quand sa queue acquiesce… Et cette version moins « naïve », me plait encore plus.

Les fan-fiction « version Christian » que j’ai pu lire, ou même le film qui m’avait déçue, avaient presque réussi à me faire douter de mon interprétation de ce héros. Le Christian de E.L. James est tel que je me l’étais imaginée. Un mec qui pense avec sa queue, qui lutte pour repousser les ténèbres qui l’habitent, et qui est complètement désarmé face à des sensations qu’il n’a pas l’habitude d’éprouver.

Si j’ai donné un 5/5 aux trois premiers livres celui-ci est donc un 6/5.

6

coup-de-coeur

Avis Helle


*Je remercie les Editions JC Lattès pour ce service Presse*

Le retour de l’ Homme qui m’a fait découvrir  la Vrai romance Érotique, j’étais pas demandeuse mais j’ai toujours voulu rentrer dans la tête de Mr Christian Grey. Énorme Merci à EL. JAMES d’avoir exhaussé ce rêve car j’ai juste ADORÉ. C’est le Christian que je voulais voir, celui que j’ avais un peu deviné qu’il serait et je suis contente de ne pas mettre trompée. Ce Tome est juste Géniale et je suis entrain de me dire mais merde pourquoi n’a t’elle pas fait la version de Christian avant la version d’ Anna qui a été un coup de cœur même si j’ai voulu la faire taire à plusieurs reprises*me regardez pas comme ça je suis sur de ne pas être la seule à avoir cauchemardé avec la déesse intérieur mouahahaha*

Jamie-Dornan-is-New-Christian-Grey-1
L’histoire on l’a connait tous, je vais donc juste vous parler de Sieur Grey et de mon ressenti sur son personnage. Sur ce tome Christian a 27 ans * oui je rappel son âge car certaines personnes ont oublié que malgré sa réussite dans les affaires, et sa maturité, il reste quand même un jeune homme de 27 ans toujours guidé par sa B*** :D* c’est un homme marqué par son passé et qui a trouvé son salut grâce à Mr Robinson alias Elena, leur relation a sauvé sa tendance à s’auto détruire. Ce qu’on comprends ici c’est que sans Elena, pas sur qu’on aurait connu Christian et que cela en déplaise à Anna et autres personnes qui pensent que c’est une pédophile. J’aurai peut être été d’accord avec vous dans d’autres circonstances, mais la comment dire même si c’est un peu bizarre de le dire comme ça et complètement faut, elle a soigné le mal par le mal diront nous et à sauver la vie de ce jeune homme torturé par son passé et par les seules souvenirs qu’il garde de sa mère. Souvenirs qui même maintenant continue de le hanter et l’empêche de se livrer totalement corps et âme.

Si Elena a été son salut, Anna est cependant sa lumière et cela le déstabilise car il ne s’y attends pas et ne s’est pas comment réagir face à tant d’innocence, mais surtout face à une non initié à son monde qui veut une vrai relation avec lui. Une chose qu’il a du mal à accepté car il ne fait pas dans le Romantique, il ne connait pas le Romantisme, les fleurs, le chocolat et autres très peu pour lui, lui ce qu’il connait c’est la BAISE et la DOMINATION.  Ce qu’il veut d’ Anastasia c’est sa SOUMISSION et rien que d’y penser il Bande, il a envie de la sauter et d’ initier son corps a ses pratiques et moi rien que de l’écrire j’ai chaud loool. Le fait qu’ Anna ne se range pas de son côté et n’accepte pas tous les aspects de la relation qu’il lui propose le mets hors de lui mais parce qu’il la VEUT il est prêt à faire des CONCESSIONS. 

Je ne sais pas si c’est parce que comme je n’entends plus la déesse intérieur d’ Anna, Mon dieu que ce fut bon, mais dans cette version je trouve qu’on comprends mieux certaines de ses réactions. Elle a peur, elle est innocente une relation basé sur sa Soumission ce n’est pas ce a  quoi elle s’attendait de la part de l’homme en qui elle aurait assez confiance pour lui offrir ce qu’elle a de plus précieux. Sans compter qu’elle n’a pas cherché aux bons endroits les informations donc comment peut elle adhérer à ce monde qui lui fait si peur. Ce que je trouve dommage d’ailleurs avec 50 nuances, c’est que l’ héroïne n’est pas très bien guidé pour ses recherches, donc je comprends tout à fait ses RÉTICENCES, mais comme Christian elle aussi fait des concessions car il la FASCINE et qu’elle le VEUT *loool qui ne voudrait pas de Christian :p*

Grey j’adhère complètement, je pluissoie cette version et je ne comprends pas toutes les mauvaises critiques qu’elle a reçu. Il a 27 ans le mec comment voulait vous qu’il ne pense pas avec sa queue encore à son âge. Pourquoi voulez vous le voir ROMANTIQUE il ne l’a jamais été, débarrassez-vous de votre esprit les fan-fiction et le film SVPPPPP. Et Dieu pourquoi le voulait vous VULGAIRE, il est PARFAIT ce Christian.

Dominateur, Tentant, Adorable, Touchant et PERDU 

Pour les mêmes raison que Marina ça sera un …

6

coup-de-coeur

Auteur : lestentatrices

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

10 commentaires

  1. un petit mot pour dire que je ne partage pas du tout la vision sur le personnage d’Elena qui est bien une pédophile : elle a fait d’un mineur son objet sexuelle en utilisant tous les moyens classique des agresseurs de mineurs 1-elle s’est renseigner sur les point faible de Christian auprès de sa mère 2-elle la ficelé en utilisant la violence et le sexe .Sans oublier le fameux « cela reste entre nous »3- elle a garder son emprise jusqu’à ce qu’Ana par son intelligence la fassent disparaitre .Elena n’a rien soigné du tout , c’est Ana .Et je signal qu’on peux aider un adolescent autrement . Rien ne justifie la pédophilie absolument rien .

    1. Elena n’est pas mon personnage préféré mais si on doit vraiment analyser les personnages de cette fiction, il faut se souvenir que Christian était une boule d’hormones (comme tous les ados) et que sans elle, il n’aurait jamais pu « relâcher la pression »… Comment veux tu qu’il s’attrape une p’tite copine de son âge sans se laisser toucher ? En même temps, « même dans la vraie vie », je connais un paquet d’ados qui seraient bien contents de se faire la main sur une « femme mûre »… Le bon Christian, il devait simplement se dire que « C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe »… et la Elena, elle aime bien la chair fraîche… C’est pas très « net », mais il faut reconnaître qu’elle lui a quand même permis de « canaliser » une pression dont il ne savait pas quoi faire…

  2. J’ai bien analyser le personnage de fiction en basant surtout les ouvrage de spécialiste et de victimes de pédophilie. Tous d’abord Elena est une hébéphiles qui est une personne attiré par les adolescents.
    Elena présente les traits d’une hébéphiles dans la catégorie des séducteurs qui préfèrent recourir à la ruse et à la séduction, mais sont indifférents aux conséquences psychologiques pour l’enfant. Comme tous agresseurs elle a choisit une victime dans son entourage proche qui est seul et perdu . Puis elle la ficelé en utilisant le sexe et la violence ici dans le roman représenté par le BDSM. Enfin une fois leur relation fini elle continu a le tenir sous sa main jusqu’à à l’arrivé d’Ana. Pour Elena, Christian est un jouet sexuel ni plus ni moins .Quand à Christian les traces de cette » relation  » sont bien visible dans le tome 4 : sa haine de soi , sa façon de considérer les femmes avant de rencontrer d’Ana .

    Quand au arguments que tu a avance pour justifier cette relation elles sont celle de la culture du viol. Sous prétexte que Christian est une boule d’hormone cela justifie qu’il devienne le jouet d’une hébéphile ?. Elle me fait penser à la phrase souvent avancer par les prédateurs sexuelle masculin qui pour justifier leur prédation avance des arguments comme : une ado porte des jupes courtes et se maquilles et donc ce serai le signe qu’elle est » chaude »

    Pour finir la situation de Christian reflète bien un problème de notre société :l’abandon des enfants fragilisés par des maltraitance physique ou sexuelle et qui se retrouve donc en ligne de mire de tous les déviant de la planète . Et la solution pour tous ces Christian n’est pas de les laisser au griffes des déviant sexuelles mais de leur tendre la main avec amour comme la fait Ana Et je pense que c’est ce que voulait dire EL James.

  3. Wahoooo ! Purée, tu joues ta vie là ! Mdrrr ! C’est un sujet qui te passionne !
    J’ai été obligé de chercher la définition à Hébéphile pour comprendre ce que tu racontes…
    (Hébéphilie) L’éphébophilie désigne une forme de désir sexuel d’un adulte pour les adolescents, soit principalement des mineurs légaux mais majeurs sexuels donc jugés aptes à consentir à une relation sexuelle.
    Je retiendrais un truc « majeurs sexuels donc jugés APTES à consentir à une relation sexuelle. »…

    Je ne sais comment je dois prendre le fait que mes propos te fassent penser à ceux de « prédateurs sexuels masculins » (tu m’excuseras, même si j’ai moins de vocabulaires que toi, je préfère corriger tes fautes quand je retranscris tes écrits)….Les raccourcis que tu prends sont terrifiants… Mais je suppose que cela est juste le reflet de ton refus d’accepter une opinion différente que la tienne….

    Pour ma part, je me dis que Christian aurait été incapable d’entamer une relation avec quiconque si Elena ne l’avait pas initiée à une pratique qui prenait en compte sa phobie…
    Une phobie, une haine de lui même, et une façon de considérer les femmes qu’il avait AVANT de rencontrer Elena (ses « problèmes » viennent de son enfance… pas de son adolescence…)

    Mais bon, remettons les pendules à l’heure… Il s’agit d’une fiction….
    Reste cool Sonia… Ana n’est pas ta meilleure amie dans la vraie vie… Christian n’est pas ton chéri… Elena n’existe pas 😀

    Allez, bonne journée 😉

    1. je sais pas pourquoi tu prend à la dérision effectivement un sujet qui est un problème de société .Et oui je fais partie de ceux qui ne prend pas à la légère ce sujet . Tu pense que je te répond parce que je n’accepte pas ton avis alors qu’en faite je ne fais que te donner ce que j’ai appris sur ce sujet sans volonté de paraitre pédante.Et dans la définition que tu a trouver apte ne signifie pas (la majorité sexuelle est de 15 ans en France .) que l’adulte fait comme il veut quand il veut légalement .Mes commentaires étaient fait dans l’idée de partager ce que j’ai appris tous comme toi est tes amies vous partager vos lectures. Et t’inquiète pas je sais bien que 50 nuance de Grey est une fiction .Maintenant si ce type de partage t’ennuie sur un sujet aussi grave ok c’est noté .

  4. Je dois dire que le film, j’ai adoré et le livre …. je le hais. L’auteur n’a pas un vocabulaire très fourni et répète souvent des mots grossiers. Exemple : 3X « merde, merde, merde ». Il y a d’autres façon de décrire l’intensité d’un acte.
    Le livre ne m’a pas plu et je suis contente que l’on m’ai prêté les tomes, car cela aurait été gaspillé de les acheter. Après bien sûre c’est mon opinion, chacun est libre de penser que ce livre est bien mais personnellement j’ai trouvé que c’était déplorable.

Laisser un commentaire