On a tué tous les Indiens de Jules Gassot

11050295_809522065752353_4148705339076344480_nChez robert laffont 262 pages

Résumé » C’est quoi une rupture ? Deux êtres qui se disent au revoir en sachant qu’ils ne se reverront jamais. Deux enfants qui font la guerre, pas dans le même camp. Deux joueurs avec les mauvaises cartes qui ne veulent pas perdre. Une rupture c’est un truc dégueulasse qui arrive par surprise.

C’est le gouffre où l’on sombre comme lorsqu’on est amoureux. Une rupture c’est la mort qui change de nom parce qu’on est toujours vivant.  » K.O. au 7 e round. À quelques jours de ses trente ans, Benjamin Chambertin se fait larguer. Après sept ans, Julie ne l’aime plus. Un rêve d’éternité s’écrase sur ses baskets. Tel le Alain Leroy du Feu follet, il cherche à se heurter à quelque chose de solide, à trouver un sens. Errances nocturnes, vertige de la solitude, soigner la vie au whisky, tout faire pour échapper au tocsin de la trentaine. Drogue, sexe et réalité virtuelle dans la steppe des sentiments. Même si tout est foutu, même si tout est perdu, il y a toujours un visage à viser, à espérer, à vaincre.

Avis Kiera

Ce livre me faisait de l’œil, il me narguait depuis un petit moment, il flirtait avec moi, alors j’ai finis par céder, malgré mon aprioris de départ où je m’étais dis « encore un trentenaire en mal d’amour, c’est bon la coupe est pleine », et bien quelle surprise, Jules Gassot est arrivé en première place des trentenaires désœuvrées…

Benjamin est un parisien à l’aube de ses trente ans, il administrateur de production pour le cinéma, à défaut d’être derrière la camera, il se retrouve derrière un bureau à gérer les notes de frais, les paies…

Sa vie bascule au moment où l’amour de sa vie le quitte : Julie

Sa descente aux enfer commence où Julie le quitte par textos, qui fait ça ? des lâches bien entendu, c’est tellement plus facile de faire du mal derrière un écran.

Tout le roman transpire du désarroi, de la détresse, de la tristesse, de la  colère de Benjamin, il va tant bien que mal faire son deuil de sa relation : 7 ans.

Benjamin nous narre les différents stade de son deuil, il souffre, il est submergé par des émotions négative sans vraiment trouvé le bon équilibre.

Il veut comprendre le pourquoi du comment, il veut oublier mais chaque pièce, chaque chose lui rappel Julie, alors il plonge dans les limbes de l’enfer, tout y passe sexe, drogue, alcool.

Jules Gassot m’a touché, son ton est acerbe, on sent la colère à travers ses mots, nous ne sommes que produit de consommation, on utilise, on jette et on passe à un autre…

« Je cherche le bien dans l’horreur de la nuit. Laisse moi me perdre dans ta tête, je veux pénétrer les méandres de ton cerveau, je suis le venin qui te fera mal, tu vas adorer, je veux te défoncer et moi avec. Paris la nuit, tous les coups sont permis. Mélange de sexe et de sang, intraveineuses de liberté, tout ça pour quoi? Ne plus sentir son corps, ne plus avoir de limites, s’éclater le crâne contre les murs, aller aux enfers avec de parfaites inconnues pour voir si la Terre est ronde. La vie est une maladie que je soigne au whisky. »

 » Peut-être que les enfoirés se retrouvent un jour, qu’ils forment une société secrète des enculés, qu’ils sont très heureux et font des petits enculés qui deviendront grands »

Jules Gassot est à la fois sarcastique et graveleux, un mélange d’humour noir et de réalité, un récit autobiographique que beaucoup pourrait s’identifier, par moment il m’a fait penser à Marc Marronnier, ils expriment tous les deux leur envie de balancer ce sentiment qu’est l’amour par la fenêtre.

La grande question qu’est ce que l’amour ?

Un roman avec une ambiance sordide, on est spectateur de son lent suicide, Jules Gassot m’a séduite par son humour, son ironie, sa détresse, un auteur que je vais désormais suivre de près.

5

Fight for love - Rogue - Tome 4 Katy Evans

Auteur : lestentatrices

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire