Défense du poil – Stéphane Rose

poil
Chez La Musardine, 113 pages
 Résumé de l'éditeur-1

Les sexes féminins foisonnants des années 70, c’est fini ! Après avoir plébiscité le maillot brésilien puis le «ticket de métro», en 2010, les femmes succombent en masse à l’épilation intégrale. Si la presse féminine en fait chaque semaine son beurre dans ses pages «beauté» ou «bien être», le phénomène mérite d’être sorti du cadre de l’intime pour être observé à l’échelle sociétale. Pornographie omniprésente, culte de la jeunesse, hygiénisme rampant, industrie cosmétique agressive se cachent en effet derrière le masque du consentement des femmes à se séparer des derniers poils qui leur restaient sur le corps.

Amateur de sexes touffus et chantre de la diversité des corps, Stéphane Rose a mené l’enquête pour comprendre les raisons de ce tsunami dépilatoire. À la croisée de l’enquête journalistique, de l’éloge érotique du poil et du pamphlet sans concession, son livre se veut un plaidoyer pour la réimplantation des poils pubiens dans les petites culottes.

Journaliste sur des supports variés (de Technikart au Figaro Madame en passant par L’Écho des savanes et Jeune & Jolie), co-auteur de la cérémonie des Gérard sur Paris Première, auteur en littérature jeunesse (Le Kit de l’école du rire, Le Kit de l’épouvante chez Milan Jeunesse) et en littérature tout court {Pourvu qu’elle soit rousse, L’Archipel, septembre 2010), cofondateur du Prix de L’Inaperçu, fondateur du webzine L’Autre Sexe et directeur de la collection «Osez 20 histoires de sexe» (La Musardine), Stéphane Rose multiplie les casquettes. Dans l’intimité, il confie volontiers que celle d’essayiste du poil est sa préférée.

Avis Kiera

 Les poils!! qui aurait dit un jour que je chroniquerai sur ce sujet, comme on dit tout arrive et me voilas fraichement levée, et épilée à écrire sur cet intrus qui pour nous les femmes nous bouffent la vie.

Avant tout de chose, il faut remettre les choses à leur place, alors place à un peu d’histoire, oui oui ça m’arrive d’ouvrir wikipédia, Doctissimo & co et de m’instruire sur certain mystère du corps humain comme pour aujourd’hui : les poils.

Ma première question s’adresse à notre créateur, qui que tu soit toi homme, t’es forcément un homme pour nous avoir infligé cette chose informe, l’impression d’avoir un « Jackson five » dans la culotte.

Toujours selon Wikipedia, les poils ont une fonction!! Ah oui laquelle, à part empoisonner mon quotidien et de me faire dépenser des sommes astronomiques en cire et autres, et bien apparemment « à la protection contre les frictions lors de rapports sexuels, Les poils pubiens formeraient également une protection naturelle contre les microbes auxquels une vulve épilée serait plus vulnérable ».

C’est bien sympas cette hypothèse, mais soyons réaliste, si une chatte est toute foisonnée il n’y a pas de rapport sexuel!! quel homme irai mettre sa tête entre les cuisses et avoir l’impression de partir en exploration, c’est limite si il ne sort pas sa lampe frontal et c’est parti mon kiki pour la recherche du Graal, après on se posera la question pourquoi les femmes n’ont pas d’orgasme, c’est un comble!!

Dans son roman, Stéphane Rose n’a pas forcément tord, le milieu du X a imposé cette tendance imberbe mais par nécessité.

Comme l’a très bien fait remarqué Stéphane Rose, les films porno sont filmés de près, de très près même et toutes ces actrices n’ont aucun poil apparent, et bien la réponse est simple l’homme et son plaisir solitaire ne va pas mettre trois plombe à s’exciter, sinon où est l’intérêt!!

Certes, c’est une demande général des hommes, une soumissions imposé par l’homme, pas d’épilation pas de plaisir, mais il faut être honnête, les poils ou du moins trop de poils est un tue l’amour même pour les femmes.

Là je m’adresse aux femmes,vous vous imaginez passer votre langue sur une surface pleine de poil, avoir l’impression de brouter l’herbe et d’en avoir plein la bouche, il faut l’avouer c’est un frein et c’est repoussant, alors la solution faire l’étoile de mer? et attendre que la tête chercheuse trouve enfin l’entrée ultime? Nonnnnnn!!

Stéphane Rose explique en 113 pages le pourquoi du comment, ses explications sont très recherchées, et on sent qui il a mis tout son devoir de journaliste à creuser, à comprendre cette nouvelle tendance, épilation intégral, ticket de métro ou autres formes.

Malgré que je comprenne bien son envie que cette mode change, je reste sur mes convictions que l’épilation fait partie intégrante dans la vie d’une femme, quand aux hommes pitié ne vous épilez pas comme si vous alliez faire une compétition de natation, laissés s’en un peu, un homme est représenté par ces poils, sa barbe, sur son torse, c’est sexy.

Quand aux femmes, je pense qu’il faut trouver un juste milieu, satisfaire l’homme, mais aussi se sentir bien dans sa peau lorsque qu’il faut se mettre nu devant un homme et affirmer ces choix, poil un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.

3

Posted by

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

One thought on “Défense du poil – Stéphane Rose

Laisser un commentaire