Les Crèvecoeur tome 2 – Romain

CV1_Les_Crevecoeur_Romain_ePub
 Résumé de l'éditeur-1

Le monde étrange dans lequel grandit Germain Crèvecœur est peuplé de silences, de secrets de famille, de chaussures usées qu’on adule, d’une Chinoise édentée cachée dans un placard et d’une tapisserie légendaire. Prisonnier de Romain et d’Édith – un père à la folie fétichiste et une mère à l’amour excessif –, Germain cultive sa différence et recherche dans l’amertume de sa jeunesse le bonheur et la force d’aimer. Son incroyable parcours fascine, de son enfance à son adolescence, de son apprentissage à la découverte de la sensualité, de l’horreur de la mutilation à la magie de la création. En cela, Romain a marqué son fils de son empreinte indélébile.

Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecœur est un hymne à la beauté féminine autant qu’un voyage dans le cœur meurtri d’un homme à la sensibilité unique, qui pensait soigner son âme au fond d’une bottine pour dame.

Antonia Medeiros est une auteure franco-américaine. Après avoir travaillé dans le monde de la communication et avoir beaucoup écrit pour les autres, elle se consacre aujourd’hui à ses propres œuvres.

Romain est le deuxième volet de cette épopée familiale.
Avis Helle

Je ne suis pas très fan de la littérature générale, à par pour Au bonheur des dames d’ Emile Zola et Balzac et la petite chinoise de Dai Sijie deux grands coups de cœur de ma période Collège School, que je relie de temps en temps. Alors quand les éditions La Bourdonnaye que je remercie car finalement c’est une belle découverte, m’ont envoyé ce bouquin j’ai beaucoup hésité, n’ayant pas lu le premier tome,  mais promis je le ferai car cette intrigue familiale m’a Beaucoup Intrigué. Par contre je ne comprends pas pourquoi nommé ce deuxième Tome Romain, alors que toute l’histoire est plus concentré sur Germaine son fils.

Je sais que quelques chapitres sont concentrés sur l’absence de relation entre ce père et son fils, d’ailleurs je trouve Romain exécrable, égoïste, un beau salaud dans toute sa splendeur, j’ai vraiment eu des envies de meurtre pour sa personne tout le long du bouquin. Ce type ne pense qu’à lui, je ne sais pas dans quel monde il vit mais il est ARRRRRRGHHHHH non mais je vous jure un vrai CONNARD. Alors que son fils essaye d’établir au moins un semblant de relation avec lui, pour essayer de le connaitre, lui au contraire n’arrête pas de le repousser les seules fois ou le pauvre réussi à l’atteindre c’est quand il arrive à lui faire parler des chaussures qu’il garde dans sa caserne d’Ali baba. Un endroit qu’il n’autorise à personne d’accéder, à par lui même, c’est la que Germain va commencer à être fasciné par les chaussures.

D’ ailleurs, je pense que ce livre aurait du s’appeler Germain, car tout le livre ne concerne que lui, son absence de relation avec son père, à un début de relation qui finira aussi vite qu’elle à commencée.

Sa relation avec sa mère qu’il aime plus que tout et qui le lui rends bien, elle n’a que son fils, et malgré les tromperies et son absence de relation avec son mari, elle n’est pas devenue une femme aigrie qui aurait pu s’en téléchargementfoutre royalement de son enfant, comme on en voit souvent. Non Edith aime son fils et le lui prouve, j’ai beaucoup aimé leur moment de tendresse, de discussion passé tous les deux ensembles, on sent vraiment que tous les deux s’adorent. Elle ne le retient pas quand celui ci décide de partir pour Paris afin de vivre son rêve, au contraire c’est même elle qui coupe le cordon car elle connait son fils et qu’elle l’aime plus que tout, elle ne veut pas qu’il se sacrifie pour elle. Et c’est Honorable de sa part, quand on pense à ce que lui à fait Roman et dans quel état il l’a laissé, elle aurai pu jouer de son état pour que Germain reste au près d’elle.

Nous suivrons ensuite, l’apprentissage de Germain, et sa vie parisienne, ses premiers pas et son ascension en tant que créateur de chaussure de luxe. C’est cette partie la, qui m’a poussé le plus à lire le livre, je vous un amour inconditionnel à la mode, aux habits mais surtout aux chaussures en plus des livres, c’est mon deuxième péchés mignons. Cependant je dois dire que l’intrigue familiale m’a plus touché que la partie ascension de Germain en tant que créateur incontournable de chaussures.

Donc je lirai le premier et les prochains tomes pour en connaitre plus sur cette famille :).

 3,5
 

Auteur : lestentatrices

Helle, Marina et Jenni, Nous sommes trois Femmes, trois Caractères Différents mais surtout trois accros de lecture en tout genre avec une préférence pour la Romance Érotique. Ensemble nous vous ferons voyager dans l’univers si Particulier des Tentatrices…

Laisser un commentaire