Contes de filles, Tome1 – Opération Cendrillon – Hope Tarr

Contes de filles, Tome 1 Opération Cendrillon - Hope Tarr

Chez Milady Romance, 312 pages

Avis Kiera

Cendrillon, Cendrillon, pourquoi faire toujours référence à la miss Cendrillon, car c’est un classique ? En commençant ce roman je me suis dis allez encore une histoire à la sauce la gentille fille qui s’éprend du beau garçon, et bien non wahouuuu enfin une héroïne au caractère bien trempé, la féministe pur et dur avec des convictions bien à elle.

Oyez Oyez le prince charmant n’existe pas.eh oui mesdames d’après Macie Graham, « au diable la bonne fée et les souries tirant la citrouille ».

Macie Graham, journaliste au magazine On Top, à la mauvaise surprise d’apprendre que Ross Mannon, « la tête parlante conservatrice », à pris pour cible le magazine, plus particulièrement l’article de Macie  » oubliez les contes de fées : le sexe chez les ados n’est pas une fiction mais la réalité ».
Vexée, Macie décide de passer à l’attaque afin de sauver son job et aussi de se venger de Ross Mannon par la même occasion, qui pour elle cache forcément un défaut, « le crapaud qui se cache derrière le beau prince », persuader, elle met en place l’opération Cendrillon qui consiste à se faire engager comme gouvernante chez Mannon.
Il faut savoir que Macie est célibataire et ne cherche surtout pas à se caser, toujours partante pour un « plan cul », pour une soirée bien arrosée, elle change de look tous les 6 mois, passant du rose, au roux  sans complexe. C’est une jeune femme moderne, féministe mais qui cache elle aussi un sombre secret.

Ross Mannon, sociologue, ,le Robert Redford conservateur et traditionaliste,

images rob

voit débarquer sa fille de 15 ans et se trouve dans l’obligation de trouver une gouvernante du style Mary Poppins, une femme sachant faire le ménage et la cuisine, sachant s’occuper des enfants et surtout une bonne chrétienne à la morale irréprochable.
Pas de problème pour Macie, la caméléon en matière de style, hop hop relooking express et la voila fin prête dans son rôle, la mauvaise fille jouant à la gentille.

Mais voilas, comme on dit les opposés s’attire!!! Macie ne laisse pas indifférent Ross, il est attiré par elle, et Macie se rend compte au fur et à mesure de sa mission que celui-ci est un bon père, un homme charmant et sexy.

L’opération Cendrillon est un roman agréable à lire, mais beaucoup trop court, j’aurai préféré que certains points soit plus approfondis, la romance s’installe trop rapidement, et Macie renonce à ses principes trop facilement à mon goût.
Malgré tout, ça été une lecture sympathique.

3

Avis Jenni

Si je me suis attaquée à ce livre c’est principalement dû à sa couverture très « girly » qui m’a interpellée et qui a attisé ma curiosité. Un résumé plaisant et tentant, qui présage une lecture sans prise de tête, adorable et sympathique… Et bien je ne suis pas déçue, car « Opération Cendrillon » est une histoire simple et mignonne !

Après avoir critiqué publiquement un article rédigé par Macie Graham sur la sexualité des adolescents, dans un coup de gueule d’une de ses émissions de radio. Ross Mannon, sociologue et chroniqueur radio est à la recherche d’une gouvernante pour s’occuper de sa fille, qui après avoir fuguée, a trouvé refuge à son domicile. Il dépose alors une annonce dans le Washington Times « Recherche femme avec valeurs traditionnelles pour un poste à domicile de gouvernante, nourrice, et modèle féminin pour jeune fille précoce de quinze ans. Salaire et avantages à discuter; garanties solides. »

Une annonce claire et nette à laquelle Macie ne peut résister…

Si Ross est séduit par la jeune femme, cette dernière compte bien profiter de cette occasion pour jouer la gouvernante « PARFAITE », pour mettre en place un plan machiavélique et prendre sa revanche. « L’opération Cendrillon » peut alors commencer !

Ross n’aura qu’à bien se tenir car Macie l’attend au tournant et est parée pour déballer les moindres détails croustillants dans son prochain article pour le magazine « On Top », l’un des journaux les plus branchés de Manhattan, pouvant nuire à sa réputation…

L’auteure nous entraîne dans une romance charmante, légère, douce et rafraîchissante, qui vous transporte dans un conte de fée revisité très sympathique et agréable à lire avec une héroïne dans le personnage de « Cendrillon » accompagnée de ses marraines « les fées », les personnages secondaires…

Bien évidemment qui dit « cendrillon » dit également « chaussure ». Ici nous ne retrouvons pas la pantoufle de vair mais la paire de chaussures « rouges velours à strass » qui ont un joli passé et qui œuvrent dans le rôle de cupidon.

Pour résumer, nous avons une idylle certes rapide et sans surprise avec une « Marry Poppins » des temps modernes, mais on se laisse emporter par l’histoire sans trop en demander. C’est frais, léger et rempli de tendresse. Bref, de quoi vous évader quelques heures et vous faire passer un bon moment.

Hope Tarr m’a convaincue et c’est avec plaisir que je me laisserai tenter pour les suites de « Contes de filles ».

Note 3,5

 

Laisser un commentaire